TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TourMaG  




CDG Express : le projet validé par la cour administrative d'appel de Paris

sa mise en service est programmée en 2027


Les travaux pour la construction de la ligne du CDG Express vont pouvoir reprendre. La administrative d'appel de Paris vient de rendre son arrêt en faveur du projet qui doit être mis en service eb 2027.


Rédigé par le Vendredi 29 Avril 2022

Vue de la gare de l'Est et des zones qui vont être rénovées pour le CDG Express - DR CDG Express
Vue de la gare de l'Est et des zones qui vont être rénovées pour le CDG Express - DR CDG Express
La cour administrative d'appel de Paris vient de rendre son arrêt en faveur du CDG Express. Le projet avait été arrêté par le tribunal administratif de Paris.


"Cette décision sur le fond vient confirmer à la fois l'intérêt public majeur du projet et la validité de son autorisation environnementale. Elle permet au CDG Express de poursuivre son déploiement jusqu’à sa mise en service début 2027." indique un communiqué de presse.

Le CDG Express permettra de relier directement la gare de l'Est et l'aéroport Paris Charles de Gaulle en vingt minutes, avec un départ toutes les quinze minutes, de cinq heures du matin à minuit.

Cette nouvelle offre de transports collectifs devrait permettre de réduire le trafic routier, en particulier sur l'A1 et l'A3, et d'alléger le RERB des flux de passagers et de leurs valises.

Le budget de ce projet sera doté de 537 millions d'euros.

"Nous sommes résolument engagés pour respecter le cap d'une mise en service d'ici début 2027, comme l'a annoncé le Gouvernement début novembre 2021 et comme le rend possible la décision de justice rendue aujourd'hui. Nous contribuerons ainsi à l'attractivité de la région parisienne, au bénéfice des territoires" souligne Alexandra Locquet, Présidente du Gestionnaire d'Infrastructure CDG Express.

"Le projet contribue à la modernisation de l’axe ferroviaire nord francilien grâce, par exemple, à la régénération de 43 kilomètres de rails, de 33 kilomètres de caténaires et à la création de voies de retournement pour faciliter la gestion des situations perturbées" précise Grégoire Marlot, Directeur général du Gestionnaire d'Infrastructure CDG Express.

Lu 2739 fois

Tags : cdg, cdg express
Notez

Commentaires

1.Posté par Laurent Pasquale le 13/06/2022 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Roissy terminal 1 a ouvert en... 1974. La gare de RER était au milieu des champs au lieu d'être sous ce premier terminal ! Ensuite Aéroports de Paris a essayé de mettre en service la "Relayeur" système de transport entre le terminal 1 et les autres terminaux. Coût ? 1 milliards de francs de l'époque ! il n'a jamais fonctionné avec des passagers. Pourquoi ? il n'était pas fiable et présentait des risques en cas d'accident dans les courbes où les pompiers n'auraient pas pu intervenir. Ensuite le RER a desservi Roissy . Mais sans être direct depuis la gare du Nord avec des arrêts en banlieue et des voyous qui dépouillaient les touristes notamment japonais. Le RER direct depuis la gare du Nord devait être mis en service pour les J.O. soit 50 ans après l'ouverture de l'aéroport de Roissy ! Les chinois qui ont inauguré leur nouvel aéroport international à Pékin en 2019 ont en même temps inauguré un train à grande vitesse ultra confortable desservant cet aéroport. Quant à Singapour, ceux qui connaissent l'aéroport peuvent apprécier la qualité du métro qui les transporte en ville.

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 11 Juin 2024 - 15:37 Arabie Saoudite : Renfe mise sur les femmes




































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias