TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Club Med : L. Berman-Clément, réclame plusieurs millions d’euros d'indemnités

la rentrée sociale sera chaude dans le tourisme



A la rentrée, les syndicats prévoient une nouvelle vague de suppressions de postes, notamment chez les tour-opérateurs. Pourquoi ? Parce que la réduction des coûts fixes touche en priorité l’emploi, avec la réorganisation des équipes et l’externalisation de certains services.


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mardi 28 Juillet 2009

Les cadres sur le départ qui, traditionnellement parviennent à un accord négocié font de plus en plus appel aux prud’hommes pour obtenir gain de cause...
Les cadres sur le départ qui, traditionnellement parviennent à un accord négocié font de plus en plus appel aux prud’hommes pour obtenir gain de cause...
Les entreprises du tourisme l’ont déjà annoncé : le retard d’activité accumulé depuis le printemps ne pourra pas se rattraper sur la fin de l’année.

La course à la réduction des coûts fixes est donc entamée pour tenter de finir l‘exercice, pour le moins, à l‘équilibre.

Difficile de ne pas adhérer à cette stratégie de sauvegarde, sauf que le coût social s‘en avère lourd.

L’externalisation des services, la réorganisation des équipes sont donc plus que jamais à l’ordre du jour.

Dernier exemple en date le projet de réduction d’effectif du centre d’appel européen du Club Med situé à Saint-Ouen.

Sur les 220 postes que compte ce service, le groupe souhaite en supprimer 68 et faire passer 22 postes de temps plein à temps partiel. Une décision justifiée par l'augmentation des réservations internet, si l'on en croit une dépêche de l'AFP.

Même si le TO affirme ne pas avoir l’intention de faire appel à un prestataire extérieur, une partie de la charge de travail incombant jusqu’à présent au centre d’appel sera réorientée vers les vendeurs des différentes agences du Club.

Les cadres font de plus en plus appel aux prud’hommes

Le projet passe évidemment très mal auprès des employés concernés qui ont déjà organisé plusieurs manifestations de protestation.

D’autres services, chez d’autres producteurs sont également examinés à la loupe. Dans l’œil du cyclone, les agents d’assistance aéroports.

Payés généralement au forfait, ces employés ont évidemment des horaires de travail irréguliers, du travail de nuit, du travail dominical, etc.

Bref, une situation qui, si elle n’est pas ficelée solidement, peut facilement donner lieu à un conflit. Un tour-opérateur, lourdement condamné, l’a appris à ses dépens l’année dernière.

Autant dire que les représentants du personnel des différents TO généralistes où les services aéroports ne sont pas réalisés par des prestataires extérieurs, se préparent à une rentrée mouvementée.

Mais, la catégorie des employés n’est pas la seule touchée par les effets de la crise. Les cadres sur le départ qui, traditionnellement parviennent à un accord négocié satisfaisant les deux partis, font de plus en plus appel aux prud’hommes pour obtenir gain de cause.

Ainsi, une audience récente du conseil des prud’hommes de Paris a examiné le dossier opposant Laurence Berman-Clément, l’ancienne patronne de Jet tours, à son ex-employeur le Club Med.

La compensation demandée porterait, de source bien informée, sur plusieurs millions d’euros.

Lu 7006 fois

Notez



1.Posté par sangara le 29/07/2009 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que Laurence Berman se batte pou obtenir gain de cause dans son affaire et récupère de fait une partie de la vente stupide de Jet tours faite par le Club à Thomas Cook, ne me semble pas choquant.

La marque, le savoir faire et les employés de Jet tours ont été sacrifiés sur l'autel de la course effrénée ( et insoluble pour le Club ) au résultat et au CAC40... Le Club structurellement perd de l'argent et vend tout ce qu'il peut pour s'en sortir.

Laurence et ses équipes avaient fait un travail remarquable de repositionnement. Il faut de plus bénéficiaire... autant qu'une personne touche le fruit d'une partie de tout ce travail réalisé entre 2000 et 2008, surtout si c'est la Justice qui décide !

Bon courage à elle et j'espère qu'on reverra ce vrai patron d'entreprise, un jour, dans notre industrie.

2.Posté par Antoine le 29/07/2009 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout à fait d'accord avec le commentaire et l'analyse de Sangara. C'est indubitablement grâce au travail de Laurence Berman et de ses équipes que le Club a pu vendre, dans de bonnes conditions financières, Jet Tours à Thomas Cook.
Rappelons également que le départ de Mme Berman fût aussi soudain qu'innatendu. Je ne suis certain que la séparation, à l'époque, se soit faite dans de bonnes conditions...

3.Posté par Anonyme le 29/07/2009 18:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le club med ment en indiquant ne pas vouloir faire appel a un prestataire exterieur car c est deja le cas, il font appel a la societe H2A Telemarketing afin de deleguer la majeure partie de leurs appels aupres d agents moins bien formés et tres peu equipé afin de traiter les appels !!!

4.Posté par martine le 29/07/2009 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Laurence Bernard fut une des meilleures patronnes que j ai pu avoir chez Jettours ou j ai travaille pendant 39 ans

5.Posté par un GO clubmed le 30/07/2009 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vu ses compétences et ses qualifications Laurence n'aura pas de problème pour retrouver rapidement un emploi. Encore un grand patron qui veut partir avec un parachute doré. INDECENT au regard des 200 salariés des deux filiales qui vont se retrouver au chomage avec de toutes petites indemnités.
Si Laurence à fait un travail remarcable elle était payée en concéquence, alors arrétez d'aduler vos patrons nous ne sommes plus en 1788 ou le peuple mourait de fain et disais encore "notre bon roi"

6.Posté par Antoine le 30/07/2009 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo pour ce commentaire fin et intelligent qui visiblement confond parachute dorée et indemnités de rupture de contrat. Si vraiment, vous êtes un GO actuel du Club, j'aimerais entendre la même virulence à l'égard de vos dirigeants qui eux ne se privent pas pour se servir (cf. rapport annuel).
Enfin, pour conclure, la révolution c'était en 1789 pas en 1788 et je ne suis pas le cerf de Laurence...

7.Posté par Na le 30/07/2009 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hello,
En réponse à Anonyme qui se reconnaitra j'imagine ;) ,il faut décrypter l'article et le comprendre avant de signifier un mensonge par le Club Med..."le TO affirme ne pas avoir l'intention de faire appel à un prestataire..." ,cela concerne l'APRES reorganisation...Anonyme semble avoir mal été informé.En l'occurence à propos d'H2A qui ne fait pas de la formation low cost et ne fourni pas des gadgets en guise d'équipement.Si et Seulement SI le Club Med fait appel à H2A ,ca ,n'est autre parce que H2A fourni un travaille de qualité,le Club Med ne brade pas sa qualité de service.Ce, NON PAS POUR LA MAJORITE DES APPELS MAIS EN CAS DE DEBORDEMENT.Vous n'êtes pas sans ignoré(e) que le débordement n'est pas d'actualité pour le Club Med,ce qui sous entend que SI H2A traite des appels, ces derniers sont loin de représenter la majorité. Mais tout est relatif n'est ce pas, peut être n'entendons nous pas Mensonge et Majorité de la même manière...

8.Posté par GO le 31/07/2009 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avant de faire des commentaires sur les date historiques relisez votre histoire, la révolution de 1789 est entre autre la concéquence de la pénurie de pain de 1788.
Quand aux indemnités de départ elles dépendent de la convention d'établissement ou collective s'il y en a une et la règle est la même pour tout le monde. C'est pas parce que l'on est cadre dirigeant que l'on doit en avoir plus que la convention
A bon entendeur Mr Antoine
GO

9.Posté par relax take it easy ! le 31/07/2009 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le Club s'est servi sur le dos des compétences hors normes de équipes Jet tours, il est normal que celle qui a mené ces équipes aux plus beaux titres et à ce qui a certainement été la plus belle aventure de redressement de l'industrie du tourisme de la dernière décennie, soit reconnue.

bravo Laurence ! tu nous manques !!! à nous et aux clients j'en suis sur !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Décembre 2018 - 18:52 Été 2019 : TUI base un 2e avion au départ de Lille



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips