TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Coronavirus : "les règles en vigueur dans les départements confinés seront étendues à l'ensemble de la métropole" allocution d'Emmanuel Macron

Liberté de mouvement pour les Français jusqu'au 5 avril 2021 selon Emmanuel Macron



Tout le monde attendait les nouvelles mesures dévoilées lors de l'allocution d'Emmanuel Macron. Faisant face à une situation sanitaire très dégradée, le président de la République a décidé de restreindre drastiquement les flux de population, avec un confinement généralisé à l'ensemble du territoire. De plus, les vacances de Pâques sont unifiées et avancées, avec en plus une fermeture de l'ensemble des établissements scolaires pour au moins 3 semaines. Retour sur les annonces de confinement, d'Emmanuel Macron, suite à l'épidémie de coronavirus.


Rédigé par le Mercredi 31 Mars 2021

Emmanuel Macron vient d'annoncer l'interdiction de se déplacer à plus de 10km de chez soi - Crédit photo : Elysée.fr
Emmanuel Macron vient d'annoncer l'interdiction de se déplacer à plus de 10km de chez soi - Crédit photo : Elysée.fr
Toute la France est suspendue aux lèvres du président de la République, qui tient une nouvelle allocution, ce mercredi 31 mars 2021.

Alors que notre pays faisait office de bon élève à la sortie des vacances de Noël, à la surprise générale, la situation s'est vite dégradée. Au crépuscule du mois de mars 2021, la France se retrouve avec 5 072 malades en réanimations pour un taux d'occupation dépassant les 100%.

Après avoir laissé Jean Castex annoncer différentes mesures, Emmanuel Macron a décidé de prendre la parole.

"Un an d'efforts, d'angoisse et de sacrifices. Alors si ce soir je m'adresse à vous, c'est pour vous dire que nous allons tenir encore et faire le point sur les prochaines étapes. Si nous savons les prochaines semaines nous organiser, alors nous tiendrons," a introduit Emmanuel Macron.

Le président de la République a rappelé que le gouvernement a préféré la responsabilité au confinement, tout en renforçant les mesures au gré des flambées de l'épidémie.

Sauf que cela n'a pas suffi.

"Là au beaucoup de nos voisins ont décidé de confiner il y a 4 mois, nous avons gagné des jours précieux de liberté. Nous avons bien fait. Ces dernières semaines nous faisons face à une nouvelle donne.

Le variant Britannique a fait apparaitre une épidémie dans l'épidémie, plus étendue et plus dangereuse,
" explique Emmanuel Macron.

Face à ce constat, le gouvernement a décidé de confiner 20 départements. Une décision qui a eu des effets, mais insuffisants.

"Nous allons fermer durant 3 semaines les écoles, les crèches et les lycées"

"Nous devons, dans les mois à venir fournir un effort supplémentaire. Pour augmenter encore, le nombre de personnes accueillies en réanimation sans trop déprogrammer, ils seront renforcés, pour porter notre capacité à un peu plus de 10 000 lits.

Le 2e effort qui nous concerne tous, les règles en vigueur dans les départements confinés seront étendues à l'ensemble de la métropole (hors Outre-mer).

Chacun doit limiter les contacts, avec couvre-feu à 19h, le télétravail sera systématisé, les commerces non-essentiels seront fermés, les citoyens souhaitant changer de région pourront le faire lors du week-end de Pâques, comme les Français voulant renter en France pourront aussi le faire à tout moment et nous ferons tout pour faciliter les trajets et le quotidien de nos concitoyens, travailleurs transfrontaliers.
"

Pas de retour de l'attestation, mais un renforcement des contrôles.

Le choix de la confiance a été fait, avec seulement des attestations demandées au-delà des 10km autour de chez soi.

Concernant les écoles qui représentent "le 3e effort. Le virus circule dans les établissements scolaires, mais pas plus qu'ailleurs. Nous allons fermer durant 3 semaines les écoles, les crèches, les collèges et les lycées.

Le calendrier scolaire sera adapté pour ne pas laisser nos enfants seuls, avec une semaine de cours à la maison à partir du 6 avril, puis les deux suivantes la France entière sera placée en vacances de printemps.

La rentrée aura donc lieu le 26 avril en présentiel, pour les maternelles et primaires, et en virtuel pour les autres. Le retour aux collèges et lycées à partir du 3 mai 2021
."

Vaccination ouverte à tous à la mi-juin...

Les parents qui devront garder leurs enfants, et qui ne pourront pas télétravailler, auront droit au chômage partiel.

Et Emmanuel Macron de rassurer, sur un soutient de l'Etat.

"Pour les salariés, commerçants, les indépendants, les entrepreneurs et les entreprises, tous les dispositifs actuellement en vigueur seront prolongés."

La vaccination sera accélérée.

"Nous sommes pleinement mobilisés, nous avons eu des retards. Nous allons devenir le 1er continent au monde au niveau de la production de vaccins. Il va falloir vacciner le plus vite possible tous ceux qui en ont le plus besoin."

Les 1 700 centres ouverts sont à disposition pour vacciner tous nos citoyens qui ont plus de 70 ans. A partir du 16 avril pour les plus de 65 ans, puis du 15 mai entre les 50 et 60 ans, puis à la mi-juin pour tout le monde.

"Dès la mi-mai, nous recommencerons à ouvrir avec certaines règles strictes.

Nous autoriserons, sous conditions, l'ouverture de terrasses et nous allons bâtir, entre la mi-mai et le début l'été, un calendrier de réouverture progressive pour la culture, le sport loisir, l'événementiel, nos cafés et restaurants.
"

Lu 14012 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.







































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance