TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TourMaG  




Elections EDV : Conseil d'administration, président... comment ça marche ?

Le point avec Valérie Boned, Secrétaire générale des Entreprises du Voyage


L'élection des nouveaux administrateurs des Entreprises du Voyage approche. D'ici le mois de juillet, les adhérents du syndicat patronal connaitront la composition du conseil d'administration qui prendra la gouvernance durant trois ans. Suivra fin septembre 2023, l'élection du président des EDV. TourMaG.com a demandé à Valérie Boned, la Secrétaire générale de l'organisation, de nous éclairer sur le process de ces élections. Interview.


Rédigé par le Mardi 28 Mars 2023

Tout chef d'entreprise ou son mandataire social, adhérent au syndicat, peut se porter candidat à la présidence des Entreprises du Voyage - DR : DepositPhotos.com, mikkolem
Tout chef d'entreprise ou son mandataire social, adhérent au syndicat, peut se porter candidat à la présidence des Entreprises du Voyage - DR : DepositPhotos.com, mikkolem
TourMaG.com - De nouvelles élections se préparent au sein des Entreprises du Voyage. Quels changements vont être opérés et selon quel calendrier ?

Valérie Boned : Nous nous apprêtons à élire tous les nouveaux administrateurs des EDV, dont certains composeront le nouveau conseil d'administration.

Tous ces administrateurs seront élus pour trois ans, qu'ils représentent une région ou un métier.

En effet, l'organisation des EDV comporte d'une part des conseils professionnels, chacun représentant un métier : distributeurs ; voyage en France ; voyage d’affaires ; voyages de jeunes, etc.

Dans les métiers, nous avons aussi - à part - la production et les groupistes, pour lesquels le SETO (Syndicat des Entreprises du Tour Operating, ndlr) et le CEAG (Cercle économique des Agences Groupistes, ndlr) vont déléguer des personnes.

Mis à part pour ces deux conseils professionnels, pour tous les autres métiers mais aussi pour les neuf régions, nous allons lancer un appel à candidatures fin juin 2023.

Nos 1 600 adhérents auront trois semaines pour manifester leur souhait d'être administrateur. Une fois les candidatures actées, soit nous aurons autant de candidats que de places, soit il y en aura plus et nous organiserons entre eux des élections pour déterminer les administrateurs.

Une fois que tous les administrateurs seront élus, chaque région et chaque métier va élire le président de sa région ou de son métier, ainsi que leurs bureaux respectifs.

Par exemple, pour le conseil des distributeurs, nous pouvons avoir 20 candidats, parmi lesquels 15 deviendront administrateurs. Une fois en place, ce conseil élira son président parmi les personnes qui se seront manifestées, mais aussi son bureau.

C'est donc la base des adhérents qui se porte candidate, puis chaque conseil (métiers et régions) élit son président.

LIRE AUSSI : EdV : Samia Benslimane, personnalité préférée pour succéder à J.-P. Mas


TourMaG.com - Une fois les administrateurs élus, comment va se former le conseil d'administration des EDV ?

Valérie Boned :
Le conseil d'administration (CA) des EDV est l'émanation de ses différents conseils : un nombre de représentants par métier va monter au CA en fonction du poids de leur représentation.

Pour le conseil du voyage des jeunes, c'est le président du conseil, seul, qui monte au CA tandis que sur la partie distribution, il y a le président du conseil ainsi que deux ou trois administrateurs, par exemple.

Quant à la production, c'est le SETO qui va déléguer trois personnes, de même pour les groupistes, qui sont représentés par le président du CEAG.

Du côté des régions, nous aurons donc neuf présidents de régions qui seront réunis en Comité des Régions (CDR).

Au sein de ce comité, les membres vont élire le "président des présidents" qui va monter au CA, avec deux autres présidents de région. Les régions sont donc représentées par trois personnes au CA.

A tous ces représentants s'ajoutent de fait le président de l'APST (Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme, ndlr) et le président du SETO.

A la suite de tout ce processus, nous devrions connaitre le nouveau conseil d'administration à peu près fin juillet 2023.

LIRE AUSSI : Sondage EDV : une seule femme vous manque... 🔑

TourMaG.com - Peut-on à la fois être administrateur d'une région et d'un métier ?

Valérie Boned :
Oui, par exemple, un administrateur du conseil des distributeurs peut aussi être président d'une région.

TourMaG.com - Est-il possible que le syndicat comprenne au sein de son conseil d'administration plusieurs élus appartenant à un même Groupe, car ce dernier serait composé de plusieurs marques et activités (distribution, production, voyage en France, etc.) ? Existe-t-il un risque de surreprésentation au niveau du CA ?

Valérie Boned :
Tout d'abord, je tiens à préciser que lorsque que l'on adhère au syndicat, on désigne son métier "principal".

De plus, au conseil d'administration, un élu ne peut pas siéger avec deux casquettes (métier et région par exemple).

Au sein d'un grand groupe, il peut y avoir différentes entreprises, mais qui ne représentant pas les mêmes métiers. Mais avec quel risque ? Que deux élus du même Groupe représentent la distribution et le voyage en France ?

Pour moi, il n'y a pas d'ambiguïté possible, car n'oublions pas que pour la production, c'est le SETO qui désigne ses représentants.

TourMaG.com - Le président des EDV, quant à lui, doit-il forcément être un membre du conseil d'administration ?

Valérie Boned :
Non, tout adhérent mandataire d'une entreprise adhérente, tout chef d'entreprise ou un mandataire social de son entreprise, peut se porter candidat.

L'appel à candidatures pour la présidence aura lieu début septembre 2023, et l'élection se fera par le conseil d'administration, qui se réunit traditionnellement en assemblée générale au moment de l'IFTM Top Resa, ou aux alentours, fin septembre.

Le vote est effectué à bulletin secret et le président sera celui qui aura obtenu le plus grand nombre de voix au CA. Il siégera pour un mandat de trois ans.

TourMaG.com - Donc, si c'est le conseil d'administration qui élit le président, un adhérent qui souhaiterait pouvoir voter directement pour le nouveau président n'a d'autre choix que de devenir administrateur, dans sa région ou son métier ?

Valérie Boned :
Ce n'est pas la base qui élit le président des EDV, c'est le principe de la démocratie représentative.

Cela signifie également qu'aucun adhérent ne peut appeler les autres adhérents à voter pour élire tel ou tel candidat. Le poids de l'adhérent existe, mais seulement au niveau de la première phase des élections.

TourMaG.com - Le président des EDV peut-il être rémunéré ?

Valérie Boned :
Oui, il peut percevoir un salaire ou une prise en charge de ses frais.

TourMaG.com - Selon nos informations, les statuts du syndicat sont en train d'être revus...

Valérie Boned :
Nous procédons à un "toilettage", en enlevant quelques éléments qui ne se pratiquent pas comme des règlements intérieurs de régions qui alourdissent et ne sont pas opérationnels. Mais rien ne change sur les modalités des prochaines élections.

Anaïs Borios Publié par Anaïs Borios Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Anaïs Borios
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1543 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par marc le 28/03/2023 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
une vrai usine a gaz

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus



































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias