TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Emmanuel Macron annonce un Plan spécifique pour l’industrie du tourisme

Pas de départs à l’étranger en dehors de l’Europe



Lors de son allocution de ce lundi 13 avril au soir, Emmanuel Macron a annoncé un Plan spécifique pour les métiers du tourisme. Il envisage notamment des mesures spéciales telles des annulations de charges et des soutiens financiers accrus des banques.


Rédigé par La Rédaction le Lundi 13 Avril 2020

Nous avons, enfin, une date : le 11 mai 2020.

Le plan de déconfinement démarrera à cette date-là et se mettra en place progressivement.

En fonction des populations mais aussi des régions probablement. Il faudra des mois pour que les Français retrouvent leur rythme de vie normal.

Mais quid de l’industrie et de la filière du tourisme ?

Là c’est clairement moins flamboyant. Les restaurants, hôtels et autres lieux recevant du public resteront fermés jusqu’à nouvel ordre.

Les festivals, qui drainent une population importante et irriguent économiquement les territoires, ne pourront pas se tenir avant la mi-juillet.

Il y a une bonne et une mauvaise nouvelle dans le discours du Président de la République de ce lundi 13 avril 2020.

La bonne, c’est ce Plan spécifique pour l’industrie du tourisme, annoncé ce soir, et qui devrait prendre en compte la revendication générale de suppression, et non plus seulement, de report des charges.

Par ailleurs, les banquiers seraient priés d’aller plus vite et plus loin sur la question du soutien financier aux entreprises.

Les pays non-européens resteront inaccessibles

La mauvaise nouvelle pour le secteur du voyage, c’est que les pays non-européens resteront inaccessibles.

L’Europe, dont on connaît la situation et le déconfinement progressif, risque d’être aussi problématique.

Autant dire que les professionnels peuvent s’asseoir sur la saison d’été. L’horizon des possibles vient d’être brutalement repoussé à septembre prochain.

Dans quel état seront alors la Production et la Distribution françaises ?

La réponse économique pour empêcher une hécatombe et éviter de rayer de la carte 35 000 emplois devra être à la hauteur.

Si le tourisme made in France semble le seul théoriquement possible, on n’est pas à la fête non plus. L’annulation des festivals jusqu’à la mi-saison, l’ouverture des bars, restaurants, campings et autres parcs de loisirs repoussée aussi, sont des signaux qui interpellent les professionnels.

Si on ajoute à cela la question du pouvoir d’achat des Français et l’état de l’économie en général, l’équation devient quasiment insoluble.

Nous devrions en savoir plus dans les jours et les semaines à venir. Bruno Lemaire et Jean-Baptiste Lemoyne y reviendront sans doute très rapidement pour détailler de manière plus précise les modalités du "Plan spécifique" promis.

Lu 49464 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >









































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias