TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

En quête de renouveau, TACV devient Cabo Verde Airlines

Hub, stop-over et nouvelles lignes



En pleine restructuration, la compagnie nationale du Cap Vert, TACV, fait peau neuve. Elle annonce changer de nom, de plan stratégique, et compte notamment se lancer dans un plan de stop-over entre l’Europe et l’Amérique.


Rédigé par le Mardi 15 Mai 2018

Le nouveau logo de l'ex-TACV, qui relie Paris-CDG au Cap-Vert © DR Cabo Verde Airlines
Le nouveau logo de l'ex-TACV, qui relie Paris-CDG au Cap-Vert © DR Cabo Verde Airlines
La compagnie aérienne du Cap Vert, TACV, change de nom et devient Cabo Verde Airlines. Une nouvelle image de marque et un nouveau design accompagnent cette nouvelle dénomination.

« La nouvelle identité reflète la force et l’importance que représentent une compagnie aérienne pour la nation cap-verdienne, avec la certitude que le nouveau modèle économique basé sur le hub, contribuera largement à accroître les relations internationales pour générer de nouvelles opportunités pour le développement du Cap-Vert », explique José Luis Sà Nogueira, président du conseil d’administration de la compagnie cap-verdienne.

Stratégie de stop over

Car dans le même temps, la compagnie nationale cap-verdienne se lance dans une refonte plus profonde.

Cela passe premièrement par une stratégie d’ouverture d’un hub sur l’île de Sal, nouveau point de transit entre l’Europe et l’Amérique du Sud.

Une offre de « stop over » devrait ainsi voir le jour bientôt, à l’image de celle mise en place à Reykjavik par le groupe Icelandair, nouveau partenaire financier de Cabo Verde Airlines.

Le gouvernement de l’archipel avait, en 2017, signé un accord avec le groupe islandais pour que ce dernier gère les activités internationales de l’ex-TACV.

« Je suis convaincu que le tourisme vers le Cap Vert connaitra ainsi un nouvel essor, notamment avec l’offre d’un nouveau produit stop over », estime José Luis Sà Nogueira. Le principe : permettre aux passagers de s'arrêter quelques heures ou quelques jours au Cap Vert, au milieu de leur trajet entre Amérique et Europe.

Deux nouvelles destinations

Basée à Sal-Amilcar Cabral, Cabo Verde Airlines exploite trois Boeing 757, dont deux sont en leasing, et l’autre a connu une grave panne moteur qui avait immobilisé la compagnie entière pendant plusieurs semaines en 2017.

Actuellement, le transporteur dessert trois villes européennes, dont Paris (ainsi que Milan et Lisbonne) et trois villes américaines (Boston, Fortaleza et Recife).

Dès le mois de juin prochain, la compagnie annonce deux nouvelles lignes : vers Rome-Fiumicino en Europe et Salvador de Bahia au Brésil.

« La présentation de la nouvelle Cabo Verde Airlines est une étape importante dans l’histoire de cette compagnie aérienne », fait savoir Màrio Chaves, P-DG. « Notre volonté est d’être reconnu pour notre efficacité, pour la confiance que nos clients nous témoignent et pour proposer un produit différent et c’est l’expérience à bord avec notre image qui marqueront le début du voyage », ajoute-t-il.

Lu 2290 fois

Tags : Cap Vert, TACV
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Octobre 2020 - 15:01 L'UAF annule son congrès annuel








QUARTIER LIBRE
vous offre

























  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance