TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Exclusif : Amex GBT lance un vaste plan de réorganisation qui touche 148 postes

Plan de départs volontaires, APLD et fermeture des sites...



American Express Global Business Travel a lancé en France simultanément un plan de départs volontaires qui touche 148 postes, un accord sur l'activité partielle de longue durée ainsi que la généralisation du télétravail à 100%, qui va de pair avec la fermeture de la majorité des sites de l'Hexagone. TourMaG.com fait le point.


Rédigé par le Mardi 12 Janvier 2021

Amex GBT a lancé la négociation de trois accords : un plan de départs volontaires, l'APLD, et la mise en place du télétravail à 100% - Depositphotos.com, ArturVerkhovetskiy
Amex GBT a lancé la négociation de trois accords : un plan de départs volontaires, l'APLD, et la mise en place du télétravail à 100% - Depositphotos.com, ArturVerkhovetskiy
American Express GBT (Global Business Travel) a lancé un vaste plan de restructuration en France. La direction a lancé simultanément la négociation de trois accords avec les organisations syndicales.

Le premier accord concerne un plan de départs volontaires qui concerne la suppression de 148 postes dans le cadre d'un plan de sauvegarde de l'emploi. Il touche l'ensemble des effectifs, qui se montent à 980 salariés.

Dans le même temps un accord sur l'APLD (activité partielle de longue durée) a été lancé.

Enfin, un troisième volet concerne la généralisation du télétravail à 100% qui va de pair avec la fermeture de la majorité des sites dans l'Hexagone.

American Express GBT est implanté dans plusieurs villes : Rueil-Malmaison, Mérignac, Nice-Sophia Antipolis, Monaco, Lyon, Bourgoin-Jallieu, Strasbourg et Toulouse.

La TMC (Travel Management Company) compte également plusieurs implants disséminés sur le territoire en fonction des clients.

Report de la fermeture des sites

La direction, qui a lancé les discussions il y a trois mois, serait selon nos informations revenue en arrière sur la fermeture des sites et l'aurait reporté à un an maximum.

Toulouse, proche de son client Airbus, ainsi qu'une partie du site de Rueil-Malmaison qui abrite la direction, pourraient ne pas fermer à 100%.

Dans un courrier daté du 16 décembre 2020, la Direccte 92 (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) a fait plusieurs observations sur cette restructuration.

Elles concernent notamment les catégories professionnelles, le manque d'informations sur les conséquences des mesures sur les conditions de travail des salariés et la non communication des résultats financiers du groupe.

A ce jour, 52% des salariés d'Amex GBT en France sont en télétravail à 100%. Aux Etats-Unis, le Groupe est allé encore plus loin puisque 100% des effectifs sont d'ores et déjà en télétravail à temps complet.

Le projet qui touche aujourd'hui la filiale français était, selon un observateur, dans les cartons. La crise liée au covid-19 aurait eu un rôle d'accélérateur.

Le syndicat CFTC, majoritaire, a signé l'ensemble des accords, alors que la CFDT n'a signé que l'accord sur l'APLD.

Les discussions se poursuivent, la dernière réunion d'information-consultation est programmée pour fin janvier 2021.

Contactée par nos soins, la direction n'a pas souhaité faire de commentaire.

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 4197 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance