TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Exclusif - Pascal de Izaguirre, le "Basque bondissant" de TUI France va-t-il sauter ?

"Nouvelle Gouvernance pour renforcer TUI France""



Dans une note interne que TourMaG.com a pu consulter, Pascal de Izaguirre, patron de TUI France, serait sur la sellette. Les résultats mitigés obtenus par la filiale française du GRoupe allemand pourraient expliquer ce changement de stratégie évoqué dans une note interne intitulée : « Nouvelle Gouvernance pour renforcer TUI France ».


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 10 Janvier 2018

Exclusif - Pascal de Izaguirre, le "Basque bondissant" de TUI France va-t-il sauter ?
Désolé, chère France Gall, de vous emprunter un titre à succès, mais Chien Charly, en fouinant du côté de Levallois, est revenu la truffe brillante et la queue frétillante.

Faut dire qu’il s’en passe pas mal, au siège de TUI France…

Certes, depuis quelques temps, la rumeur courrait.

Mais, venant de la part des actionnaires du groupe de voyages le plus puissant d’Europe, ce n’est pas très fair-play de profiter de ce que le Basque Bondissant est en déplacement en Afrique (serait-ce pour négocier le rachat d’Air Sénégal ou la prolongation des droits de trafic de Corsair), pour balancer la nouvelle, dans une note interne que ce bon chien a réussi à dénicher !

S’il pouvait faire de même avec les truffes !

Toujours est-il que ça remue ferme chez TUI France et que Pascal de Izaguirre (sans être officiellement « viré ») va devoir laisser une bonne partie de ses responsabilités à ses … amis de la « région ouest » du groupe TUI.

La France : "un marché complexe..."

Encore que, rien ne soit très clair, car le communiqué, diffusé en interne, intitulé « Nouvelle Gouvernance pour renforcer TUI France », soit signé de Elie Bruyninckx, CEO TUI Western Region et de... Pascal de Izaguirre, CEO TUI France !

En revanche, pour ce qui est de la nouvelle gouvernance, tout est clair, malgré le fait que tout ne soit pas si clair que cela et que les objectifs de TUI Group soient encore loin d’être réalisés en France.

D’ailleurs, les premières lignes de cette « note » sont éloquentes : « La dimension stratégique dans la réussite de nos projets en France se renforce de jour en jour, tant pour Corsair que pour le Tour-Operating en raison de l’environnement concurrentiel et la structure complexe du marché ».

Mais oui, en France, et c’est une spécificité, le marché est complexe, c’est bien connu et fallait pas sortir de l’ENA pour le savoir !

Faire évoluer le business model…

Or donc, afin de justifier très diplomatiquement les nouvelles orientations du groupe en France, pour Corsair, « il s’agit de faire évoluer le business model (de Corsair, ndlr) avec deux sujets majeurs pour l’avenir : le renouvellement de la flotte et le besoin de trouver un partenaire stratégique » Et donc, « Cette recherche de partenaire est un processus complexe qui exige un investissement très important de l’équipe dirigeante » (sic). En clair, le président de la compagnie ne peut pas tout faire…

Pour le TO, là au moins, pas de fioritures : « il est essentiel de réussir l’intégration après le rapprochement (qu’en termes délicats on s’exprime) avec Transat. (…) On attend beaucoup de la mise en œuvre des synergies identifiées car nous avons des objectifs commerciaux et financiers extrêmement ambitieux ». En clair une nouvelle fois, faudrait quand même se remuer un peu !

Et surtout, pour la nouvelle organisation de Western Region, nous avons trois priorités : être tous pleinement concentrés au quotidien sur l’atteinte des objectifs de résultats, accroitre le sentiment d’urgence, Renforcer le suivi opérationnel.

Diable, y aurait-il du rififi au Royaume de TUI ?

Et c’est là que les choses se compliquent, du moins pour Pascal de Izaguirre, mais en des termes néanmoins forts courtois : « Dans ce contexte, il est nécessaire que Pascal de Izaguirre dégage plus de temps pour les enjeux stratégiques, afin de renouveler la rentabilité et assurer une croissance durable aux activités de TUI en France, aussi bien pour Corsair que du côté du Tour Operating.

Nous devons donc nous appuyer sur une organisation qui assure pleinement la conduite du business, ce qui exige un engament fort et permanent du management au quotidien…
»

Qu’en termes pudiques chez les germains on vous fait comprendre qu’il est temps de se consacrer à remplir les caisses d’argent sonnant et trébuchant !

Et donc, on « remanie » la gouvernance de TUI France, qui « évolue, tout en tenant compte des spécificité locales » (sic).

Hans van Velde, le nouveau chef de TUI France

Hans van de Velde est nommé COO, Chief Operating Officer de TUI France. « Il sera en charge de la gestion opérationnelle des activités du TO et donc responsable des décisions prises dans ce cadre » (sic). Avec autorité hiérarchique sur Stéphane le Coz, Pierre Grolleau, Cyril Cousin. Sans oublier la nomination de Magali Ghirard, qui devient CFO (Chief Financial Officer et qui remplace Sami Tritar qui a quitté la société.

Deux comités, le Comex (Comité Exécutif) et le Manco (Management committee) sont mis en place.

Pour le Comex, Pascal de Izaguirre en demeure le président, avec autour de la table Ange Derment, Magali Ghirard, Paulo Grilo, Martine Haas, Serge Laurens, Isabelle Michalak et surtout Hans van Velde, lequel présidera également le Manco, véritable organe de décision, qui siègera d’ailleurs une fois par semaine (contrairement au Comex, lequel devra se réunir toutes les trois semaines) et auquel Pascal de Izaguirre n’est pas convié.

D’ailleurs, si nous lisons bien, le Comex ne sera là que pour valider les décisions « stratégiques » mises en place par le Manco qui sera en charge de gérer les activités commerciales et opérationnelles de la saison actuelle et de la saison prochaine, assurer la production, le « set-up » (?) et la "vendabilité" des produits et de l’offre, piloter les ventes et le « mix » distribution, fixer la politique tarifaire, mettre en place les actions correctives pour atteindre les objectifs et les « KPI’s » (?)…

Mais néanmoins, Pascal et Hans (sic) continueront à assurer la coordination avec la Western Region !

Si ce n’est pas du placard…

Une carrière remarquée dans le secteur aérien

Pascal de Izaguirre, 58 ans, Diplômé de l'ENA, a effectué une carrière remarquée au sein du secteur aérien.

Après des débuts à la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC), il a occupé la Direction Générale Adjointe Commerciale de la compagnie aérienne Air Afrique.

En 1992, il a rejoint le groupe Air France en qualité d’adjoint au directeur des relations internationales puis a été assistant du Président.

Après avoir occupé de nombreuses et diverses fonctions opérationnelles et stratégiques au sein du groupe, il a été Directeur Général Amériques, puis est nommé en 2000 Directeur Général Adjoint en charge de l’Exploitation, membre du comité exécutif du groupe Air France.

Par la suite, il a été membre du conseil d’administration de la société Air France puis conseiller auprès du Président du groupe Air France-KLM.

Lu 8624 fois

Tags : izaguirre, tui
Notez



1.Posté par sinatra le 10/01/2018 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ENFIN LA ROUE TOURNE !
cher Monsieur de Izaguirre ( il est classe votre nom ..)
en vue de votre mise au placard , laissez moi vous donnez quelques conseils pour passer ce cap ! vous allez voir c'est magnifique ! du jour au lendemain , plus de coup de fils ! plus de mails!
vos collègues que vous avez cru loyaux et amicaux vont vous tourner le dos voir pire ...
bref .. quelques conseils pour passer le temps :
1/ trouver une bonne série pour passer votre temps et de préférence avec plusieurs saisons ( the wire , Soprano , Engrenages ) pour commencer , si vous êtes plus séries françaises évitez Joséphine ange gardien car cela risque de vous rendre dépressif voir suicidaire !
2/ chaque matin commencer par la revue de presse ( l’équipe , Libération , Air et Cosmos ou Gay magazine .. ça fait voyager )
3/ reprenez la cigarette , ça aide a faire des pauses avec des collègues mythos qui feront semblants de vous apprécier
4/ pour finir , prévoir du coloriage et des perles afin de confectionner des colliers a offrir a votre futur conseillère Pole Emploi
voila , vous qui avez mi pas mal de vos ex salariés dans cette situation , vos allez enfin connaitre les joies du "coté obscur"
vous avez vu Monsieur , il y'a toujours une justice !
Bon placard a vous
Amicalement
Un ancien d'Ikea !

3/

2.Posté par msabords le 10/01/2018 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ENA ou pas lorsque TUI perd de l'argent depuis sont arrivée en France en 2003 malgré les nombreux changement de stratégie et de business model jusqu'aux tribulations 2013 = du balai ; bon courage aux autres qui arrivent ..La France ne peut pas être gérée en matière du Tour operating tel que le pratique TUI dans le reste de l'Europe..Pourtant toute la profession le sait et les dirigeants au siège TUI aussi depuis 15 ans....bon courage à tous...

3.Posté par ZAZA le 11/01/2018 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Enfin il y a une justice ! partie dans le 8eme plan social euh plan de départ volontaire , excusez- moi
je partage l'avis de Sinatra mais j'ai bien peur qu'il reste des amis au basque bondissant ( les anciens de l'ena, il y en a plein en politique) et qu'il va trouver un bon placard bien payé..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Décembre 2018 - 15:46 Deauville : le SETO prépare son 10e forum



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips