TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Fruits de la croissance : Air France ne partagera pas !

la compagnie a fait des bénéfices record



Air France/KLM vient d'achever le meilleur trimestre depuis la fusion. Le maintien d'une économie mondiale forte qui provoque une activité soutenue de l'activité passagers, un contrôle des coûts, notamment à travers une couverture pétrole audacieuse, explique cette performance. Pour autant, le groupe n'est pas prêt à partager les bénéfices de cette dernière avec ses passagers.


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Jeudi 22 Novembre 2007

Air France triomphe. Avec une marge d'exploitation de 12 % au seconde trimestre de son exercice à laquelle s'est ajoutée une opération exceptionnelle de rachat d'actions par Amadeus qui a rapporté 250 millions d'euros, le résultat net progresse de 96,8% (!) à 736 millions d'euros.

Pour le premier semestre (avril-septembre), il s'élève à 1,1 milliards d'euros, en progression de 86,2 % par rapport à la même période de l'exercice 2006-07.

Pour Jean-Cyril Spinetta, c'est la bonne tenue de l'économie mondiale qui explique ces résultats. La demande passagers reste forte et, parallèlement, l'ensemble des transporteurs contrôlent leur offre, ce qui évite les risques de surcapacité qui tireraient les recettes unitaires à la baisse.

Air France-KLM a transporté 9,9 millions de passagers au premier semestre, soit une hausse de 4,7%, tandis que la recette unitaire a augmenté de 5%.

L'autre élément contribuant à la performance du groupe, c'est sa couverture pétrole, engagée sur une période longue de cinq ans. Pour l'exercice en cours c'est 78 % de sa consommation qui est couverte, l'an prochain ce sera 62 puis 51 % dans deux ans.

112 avions neufs prévus entre 2008 et 2012

"C'était un risque financier pour l'entreprise mais comme le pétrole est passé de 55 dollars à 99 dollars depuis le début de l'année, nous sommes gagnants", explique le patron d'Air France. Pour autant, la surtaxe qui s'applique actuellement sur les billets est calculée à partir des prix marché du pétrole.

"Si la tendance s'inversait, nous serions perdants. Ce n'est pas pour autant que nous appliquerions une hausse sur les prix des billets pour compenser la perte".

Autre moyen de limiter le coût du pétrole, celui de moderniser la flotte avec des avions moins gourmands. Entre 2008 et 2012, ce sont 112 avions neufs qui viendront remplacer ceux de la flotte actuelle.

En attendant, le groupe dispose d'un cash flow de 500 millions d'euros. Mais pas nécessairement pour investir dans des rachats de compagnies européennes. Sur les dossiers Alitalia et Iberia, il reste prudent.

Pour l'heure aucune discussion avec des partenaires éventuels nationaux n'ont été entrepris. Et, répète inlassablement Jean-Cyril Spinetta, "il faudra que les rachats éventuels représentent un gain pour le groupe. "

Les chiffres du premier semestre de l'exercice 2007-08

Chiffre d'affaires : 12,43 mds d'euros (+4%)
Résultat d'exploitation : 1,140 m d'euros (+16%)
Marge d'exploitation ajustée : 10 % (+0,9%)
Résulat net : 1,151 M d'euros (+ 86 %)

L'embellie du transport aérien

L'effet désastreux du 11 septembre 2001 est derrière le secteur du transport aérien. Air France-KLM, n'est pas la seule compagnie européenne a afficher d'aussi beaux atours.

Lufthansa et British Airways – ont-elles affiché des résultats nets flatteurs : 586 millions d’euros au 3ème trimestre pour la compagnie allemande (+78%) grâce à l’intégration réussie de sa filiale Swiss et 665 millions sur le 1er semestre pour la britannique.

Outre-Altantique, aussi ça va pas mal pour les majors, rudement malmenées au cours des dernières années : American Airlines a récolté 175 millions de dollars contre 15 millions un an auparavant, Continental a engrangé 241 millions à la faveur d’un trafic record et United Airlines a dépassé les attentes avec 295 millions de bénéfices. Soit une envolée de 81%.
Ailleurs, Singapore Airlines s’est une nouvelle fois illustrée en affichant 350 millions de dollars de profits sur les trois derniers mois (+73,2%).

Lu 3034 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par LEPRETRE le 23/11/2007 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
RAS

2.Posté par GREGORY le 23/11/2007 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aucune commission reversée au agences = pactole !
Foison de hausses carburant alors que la couverture pétrole est engagée sur 5 ans = double pactole !
Et vous vous "étonnez" de la marge dégagée par la compagnie !
No comment...

3.Posté par lu le 23/11/2007 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'ultraliberalisme c'est aussi les gros qui ........... les petits (les pax ou les agences !), dommage !!!


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 24 Novembre 2021 - 17:14 GNV : 2 jours de promotions pour le Black Friday









QUARTIER LIBRE
vous offre

































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias