TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



II - ''En 2018, GO Voyages sera l’une des 3 plus grosses agences au monde...''

la Carte Blanche de Carlos da SILVA



A l’occasion de son 10e Anniversaire, TourMaG.com donne la parole à tous les acteurs du tourisme avec une interrogation : par rapport à votre perception actuelle du métier et de votre secteur d’activité, comment voyez-vous son évolution dans la décennie 2008/2018 ?


Rédigé par Carlos Da Silva le Mercredi 28 Mai 2008

II - ''En 2018, GO Voyages sera l’une des 3 plus grosses agences au monde...''
"Entre espoirs et réalité, comment penser l’évolution de notre métier sur les 10 prochaines années ? C’est une vaste question qui mérite, à plus d’un titre, qu’on y réfléchisse.

Notre métier dans 10 ans sera écologique ! Plus de recyclage, plus d’économies d’énergie, plus d’implication pour une réelle prise de conscience et donc moins de gaspillage !

Le pari de l’éco-tourisme, c’est de garantir aux clients un service irréprochable tout en étant toujours plus éco-nome.

Les nouvelles technologies continueront d’apporter leur lot de nouveautés pour faciliter la consommation en général et la vente de voyages en particulier.

Les agences investiront dix fois plus qu’aujourd’hui sur la recherche et le développement. Les catalogues papiers auront complètement laissé la place aux brochures électroniques.

Par exemple, j’imagine très bien qu’un client puisse visiter en direct et en ligne l’hôtel qu’il aura choisi pour ses vacances. Il pourra visionner sa chambre, vérifier que le club nautique a des palmes à sa pointure et choisir la couleur de ses serviettes de bain… Et tout cela depuis son téléphone, sa télévision, son réfrigérateur ou sa table de restaurant.

Les gros acteurs de demain seront encore plus gros qu’aujourd’hui

Notre clientèle aussi va évoluer. Nous aurons de plus en plus de jeunes (18/25 ans) et aussi de plus en plus de seniors.

Les 18/25 ans réclameront davantage de produits sport et nature. Et nos jeunes retraités d’aujourd’hui, ils seront encore actifs dans 10 ans. Ils nous demanderont des vacances mieux adaptées à leurs activités préférées et toujours au plus petit prix.

Les familles seront nombreuses et souvent recomposées. Nous aurons alors créé des packages appropriés à leur budget : « 2 adultes et 4 enfants pour le prix de 2 adultes et 2 enfants » !

Notre métier dans 10 ans ? Ce sera être capable de faire toujours plus de sur-mesure.
Il faudra personnaliser les vacances de nos clients en fonction de leurs goûts et de leurs envies.

Les gros acteurs de demain seront encore plus gros qu’aujourd’hui et une majorité d’indépendants aura disparu ou aura été absorbée.

GO Voyages sera présent dans plus de 100 pays et sera l’une des 3 plus grosses agences au monde."

Carlos Da Silva
PDG de GO Voyages

Si vous désirez participer également à ce débat et y apporter votre pierre, merci d'adresser un email à la Rédaction (ECRIRE)

Lu 6658 fois

Notez



1.Posté par ELBILIA JEANNE le 29/05/2008 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
En attendant, pas d'écologie, nous sommes obligés d'imprimer tous les billets électroniques etc....
gachis de papiers c'est pire qu'avant.
Les catalogues sont nécessaires en 2O18 on verra , mais pour l'instant, perdre son temps sur des sites, devant les clients, c'est la perte encore une fois des clients.
Janet

2.Posté par Yo ! le 29/05/2008 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quelle modestie !

3.Posté par olivier le 29/05/2008 09:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Carlos cherche à vendre GO !!!!!!

4.Posté par duroi jean marc le 29/05/2008 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pari difficile de prédire l'avenir sutout que 2018 est très proche et ces 10 prochaines
années seront pleine de rebondissements, la flexibilité et la rapidité d'adaptation
aux evenement influent sur le marché sera le mot d'ordre.La hausse du carburant
est un phénomène majeur qui va peser sur le monde du tourisme.

Pour ce qi est de l'écotourisme c'est comme les produits bio ca reste cher a produire
et est assimilé a un produit de luxe accessible aux gens qui en ont les moyens.

5.Posté par christophe le 29/05/2008 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Enfin une émission plus simple (du moins pour l'instant).
De grosse machine en moins et plus de place je suis pour, mais un revenu en moins pour les GDS, vont-ils nous le faire payer?
Go a de trés grande chance de devenir plus important qu'il ne l'est déjà, on le voit en partie grâce à l'ouverture de son site en espagnol.
Tout ce que j'espère c'est que ses employés pourront suivre la cadence. Il va lui falloir s'entourer de personnes qualifiés en les formants continuellement et en les récompenssant de leurs efforts et non de leur dire lorsqu'il réclament une augmentation que la porte et grande ouverte ( je parle en connaissance de cause, je suis passé dans la boîte).
Bon courage à GO et bon courage à tous pour le passage au 100% billet electronique

6.Posté par Pierre-André Romano le 29/05/2008 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis tout à fait d’accord avec toi Carlos sur l’essentiel, à quelques précisions prés :
- Concernant l’écologie, c’est une tendance générale quelque soit le secteur d’activité, mais c’est particulièrement vrai pour le tourisme, gros consommateur de carburant, de papier, etc… Mais il faut, comme le souligne Jeanne, oublier les dossiers clients papier archivés dans les agences. Pour y parvenir, c’est la modernisation des méthodes de travail en général qui permettra cette évolution, quelque soit le secteur économique.
- Au-delà de l’écotourisme, dont la prise de conscience actuelle masque d’autres problèmes plus grave à mon sens, c’est le tourisme « humainement responsable» qui sera la priorité des clients en 2018, enfin je l’espère… Volontairement je n’utilise pas le terme « équitable » parce que je ne considère pas, contrairement aux idées reçues, que de faire travailler un employé de call center en France qui fait vivre sa famille grâce à son job soit moins équitable que de donner ses devises à un artisan colombien. Une entreprise comme GO, tout en maintenant ses objectifs vitaux de rentabilité, permet, directement et indirectement, à des milliers de personne de travailler et de gagner leur vie dans un secteur certes difficile mais plus agréable que la sidérurgie !
Par humainement responsable j’attend des voyagistes et de leurs clients qu’ils contribuent au développement local à court terme et à long terme (investissement).
- Concernant l’offre, l’avenir est effectivement aux produits sur mesure. L’agent de voyages doit être à la fois un technicien, par la maîtrise de son métier et des outils, un conseiller, pour apporter un véritable service aux clients, et un vendeur, s’il veut pérenniser son activité économique. C’est là toute la complexité de ce métier, qu’il soit en ligne ou traditionnel.
La segmentation du marché entre les produits à bas prix très standardisés et packagés, et les produits 100% sur mesure s’accentuera dans les années à venir et les agents de voyages traditionnels ont une carte à jouer face aux agences en ligne : l’interlocuteur physique, disponible et compétent , restera un avantage majeur, de même que le banquier attentif et connaissant son client n’a pas été remplacé par la banque en ligne…
Mais pour cela il faut adapter les formations, les outils, et les orientations stratégiques des réseaux d’agences de voyages en valorisant la profession d’agent de voyages et en donnant à ces derniers les moyens de remplir leur mission dans les meilleures conditions possibles.

En 2018 il y aura certainement moins d’agences, 3 ou 4 multinationales en ligne, et quelques milliers d’agences traditionnelles produisant des séjours sur mesure à la demande de clients exigeant et bien informé mais appréciant les conseils avisés de professionnels.

Longue vie à la profession !

7.Posté par gilles kuster le 29/05/2008 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comme le disait Pierre Dac : les prévisions sont toujours difficiles, surtout en ce qui concerne l'avenir !!

8.Posté par nostradamus le 29/05/2008 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
que vois-je...

9.Posté par Yves de la Bananeraie le 29/05/2008 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En 2018, de gros acteurs du tourisme encore plus gros qu'aujourd'hui est-ce du tourisme équitable, écologique, responsable ?
- et durable ? pas si sur !

10.Posté par samy le 29/05/2008 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En 2018 les gros acteurs du tourisme auront atteint leur objectif qui est d eliminer les intermediaires et en premier lieu les agences de voyages.
il suffit d aller voir les sites B2C et B2B de go voyages, aujourd hui il vaut mieux etre un client dircet et non une agence de voyage.


11.Posté par POMPON le 29/05/2008 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rendez-vous pris pour 2018...
Pour mémoire,grâce au technocrates un veau coûte moins cher qu'un chien de chasse...!!! Qui l'aurait crû il y a 10 ans de ça..!!!
En tous cas....Soyons..!!!


12.Posté par Jeanlou le 29/05/2008 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Go fournit des sites internets aux agences (en marque blanche )depuis 8 ans !
Les tarifs de la production Go y sont identiques au site BtoC !
Il faudra donc chercher autre chose, cher Samy !

13.Posté par SAMY le 29/05/2008 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jeanlou, et est ce que c est normal qu un client achete au meme prix qu une agence de voyage ?...... c est la ou y a un probleme.....
et est ce que GO ne fournit que les agences en marque blanche ?????
je pense que vous connaissez la reponse....d ailleurs je pense que vous n etes le seul a la connaitre

14.Posté par Pierre-André Romano le 29/05/2008 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Effectivement Samy, mais la question est de savoir si le prix en agence doit être PLUS cher parce que l'agent apporte au client un service (recherche, conseil, proximité, ...) qu'il valorise et vend, ou MOINS cher pour ne pas concurrencer les agences avec la vente directe, agences qui sont elles même clientes de GO...parce qu'elles le veulent bien!

15.Posté par Alex le 30/05/2008 00:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
qui plume qui dans cette histoire de B to B to C !!!!!

16.Posté par SAMY le 30/05/2008 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A Pierre-André Romano
c'est le prix d'achat qui pose probleme.
le prix d'achat d'un distributeur ne doit jamais etre le meme que celui d'un client direct.
maintenant pour des raisons de service l agence peut et doit facturer des frais.
les agences de voyages sont pour beaucoup dans la reussite de GO ( c est valables pour les TO et les cies aeriennes )..... malheuresement on a tendance a l oublier....

17.Posté par CHRYS le 30/05/2008 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JE SUIS ASSEZ D ACCORD AVEC SAMY LES TO ESSAIENT RECUPERENT SOUVENT LES ADRESSES DE NOS CLIENTS VIA LE CARNET DE VOYAGES VIA LA LETTRE TYPE DE RETOUR CLIENT AFIN DE LES CONTACTER EN DIRECT

18.Posté par pauline le 30/05/2008 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il faudrait aussi que go voyages pense à satisfaire ses clients. C'est la première et dernière fois que je prends un billet avec eux, que des problèmes et refus d'assumer ses responsabilités, c'est pas la première fois que j'entends ça, attention!!!!!!!

19.Posté par fulia le 01/06/2008 14:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
attention pauline il ne faut pas oublier que les clients sont parfois trop éxigeantset tête en l'air et que lorsqu'on leur tend la main ils tentent de prendre le bras.
Le TO a ses responsabilités mais n'oublions pas que les compagnies aussi et surtout les clients se sont engagés et signent des contrats que malheureusement ils ne lisent que très peu.
Ils s'agit pour les clients de leur dernière roue de secours alors ils tenteront le tout pour le tout (ou plutôt pour le rien!). La plupart des erreurs viennent en très grande partie d'eux. Quand vous achetez une maison vous ne le faite pas les yeux fermé, réfléchissez!!! Sinon vous vous en mordrez les doigts comme beaucoup de gens et ça coûte cher de nos jours!



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips