TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


III - Tourisme spatial : la course des « spaceports » est engagée



Sur tous les continents on voit fleurir, à grand renforts de millions de dollars, des projets de sites susceptibles d'accueillir les futurs touristes de l'espace. Ils fonctionneront comme de véritables parcs d'attraction. Les Etats-Unis et la Russie sont dans la course. D'autres pays s'y préparent : Singapour, les Emirats Arabes Unis, la Suède, la Tunisie avec Tozeur et même la France où l'on évoque la région de Montpellier pour implanter le futur Spaceport européen.
lire le dossier de Michèle SANI


Rédigé par Michèle SANI le Mardi 20 Mai 2008

Le modèle économique des pionniers du secteur se veut pratique et rentable. La première vocation des spaceports sera réservée au lancement des touristes vers l'espace.

Ils fonctionneront aussi comme des parcs d'attractions de l'espace et auront vocation d'attirer l'implantation des entreprises qui touchent de près ou de loin le secteur spatial.

10 millions de visiteurs et plus d'un milliard de dollars par an

En dépit des investissements énormes qu'il exige ce marché attire toutes les convoitises. Pour attirer l'implantation des entreprises du secteur, certains opérateurs font le rapprochement avec Indianapolis dont les « 500 000 miles » ont réussi à attirer des centaines d'entreprises impliquées de près ou de loin dans les courses automobiles.

Aux Etats-Unis où les spaceports ont reçu l'autorisation de l'Office de l'Administration Fédérale d'Aviation, on assiste d'ores et déjà à des luttes commerciales sans merci. Le Nouveau Mexique, la Floride, la Viriginie, l'Alaska, la Californie sont notamment sur les rangs.

Pour comprendre l'importance de ce marché il faut savoir que le public est très demandeur Tout ce qui touche de près ou de loin le secteur de l'espace l'attire.

Ainsi, chaque année, plus de 10 millions de personnes visitent un musée de l'Espace, assistent à un lancement de fusée ou à l' attractions phare « Mission to Space » des parcs Disney.
On estime que les activités terrestres liées au tourisme spatial génèrent plus du milliard de dollars par an.

Les « majors » sont sur les rangs

A ce jour, les principales bases de lancement des « major » compagnies se répartissent ainsi :

Blue Origin dont le principal actionnaire et Jeff Bezos, président d'Amazone, possède sa propre base. Son « Corn Ranch » est situé sur un terrain désertique de 116 000 hectares près de la petite ville de Van Horn dans l'ouest du Texas.

La base de Space Adventure est à Baïkonour dans le Kazakhstan. La compagnie devrait aussi ouvrir un deuxième spaceport à Ras el Khayma dans les Emirats Arabes Unis et un troisième à Singapour.

La province canadienne de la Nouvelle Ecosse a signé un accord mettant à disposition d'immenses terrains, propriétés de l'Etat, pour que PlanetSpace puisse construire sa plateforme de lancement de fusées.

Ce choix est justifié puisque, se trouvant à la même latitude que le Baïkonur Cosmodrome d'où sont lancés les Soyouz, il exigerait moins de carburant pour atteindre l'ISS que Cap Carnaveral en Floride.

Nouveau Mexique, base des premiers voyages civils dans l'espace

III - Tourisme spatial : la course des « spaceports » est engagée
Son édification pourrait générer 4 000 emplois et procurer pour la région des retombées économiques évaluées à 400 millions de dollars.

Rocketplane Kisler disposerait d'une ancienne base militaire située dans l'Oklahoma. De son côté Virgin Galactic a déménagé sa base dans le Nouveau Mexique. C'est de là que partiront les premiers voyages commerciaux à destination de l'espace.

L'investissement pour sa construction est de 225 millions de dollars. Horizon 2010 des excursions hors de l'atmosphère pourraient également partir de la ville suédoise de Kkiruna avec laquelle Virgin Galactic est en discussion.

Pour EADS Astrium, Tozeur dans le sud tunisien est particulièrement bien placée en raison de sa situation géographique, de son climat permettant une excellente visitbilité, de sa proximité avec l'Europe, de la qualité de ses dessertes et de ses infrastructures touristiques aéroportuaire et routière.

A suivre demain : IV - Tourisme spatial : le compte à rebours a commencé...?

Etude réalisée par Michel Messager/Consult'Tours
mm-@consultours.fr

Lu 2951 fois

Notez



1.Posté par anthony le 07/07/2008 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Hotel&LodgePRO.biz
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hotel&LodgePRO, Le trait d'union entre hôtelier et fournisseurs.

TourMaG.com DMCmag.com Hotel&LodgePRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips