Nos bureaux sont fermés du 02/08 au 22/08. Retour de la newsletter quotidienne le 23/08/2021. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

L’Ardèche, entre Cévennes et Provence

Sobriété et authenticité sont de mise en Ardèche méridionale



Au sud extrême du département de l'Ardèche, les villages cévenols et les forêts de châtaigniers font concurrence aux falaises calcaires et aux bourgs « méditerranéens ». Un entre-deux propice à mille activités, depuis la descente de rivières en canoë aux visites de grottes, en passant par les balades dans les massifs de schiste.


Rédigé par Jean-François RUST le Mercredi 21 Juillet 2021

La rivière Chassezac est moins spectaculaire que l’Ardèche voisine, mais plus tranquille - DR : J.-F.R.
La rivière Chassezac est moins spectaculaire que l’Ardèche voisine, mais plus tranquille - DR : J.-F.R.
Entre les vignobles de la vallée du Rhône au nord et les montagnes sauvages et forestières du sud, il y a un gouffre… aussi profond que celui d’Orgnac, grand spot du tourisme en Ardèche méridionale.

Ce sud conjugue en effet plusieurs avantages. D’abord, c’est une terre ensoleillée, qui annonce déjà la Provence.

On y trouve de la lavande, comme du côté de Saint-André-de-Cruzières. L’érosion calcaire y a aussi accompli un fastidieux travail, conclu par des gorges et des grottes remarquables.

Vers l’ouest, les Cévennes schisteuses prennent le dessus. Une poignée de villages perchés sont noyés dans la jungle des châtaigniers.

Une diversité intéressante pour des vacances.

Descente à la journée du Chassezac

Dans cette Ardèche qui flirte avec le Gard, Les Vans constituent l’épicentre du territoire.

Covid ou pas, les terrasses des cafés-restaurants de la place Ollier sont bondées en ce mois d’août.

Rien de plus logique : Les Vans sont la porte d’entrée des gorges du Chassezac et la commune abrite un grand village de vacances Belambra, ainsi que des campings.

La rivière Chassezac est moins spectaculaire que l’Ardèche voisine, mais plus tranquille.

Depuis le village de Chassagnes, deux prestataires proposent des locations de canoës. L’occasion d’une descente à la journée entre de hautes falaises calcaires, dont les rochers bas promettent de jolis sauts et plongeons - au-delà de 6 m de haut, merci de s’abstenir, un accident est vite arrivé.

Sans oublier le pique-nique sur une langue de sable ou des dalles rocheuses.

Envoûtant et mystérieux bois de Païolive…

Le haut des falaises du Chassezac est tapissé d’une garrigue célébrée depuis des lustres : le bois de Païolive.

Pourquoi un tel engouement ? Parce que ce bois est un labyrinthe étrange, parsemé de blocs calcaires démembrés par l’érosion.

Envoûtant et mystérieux, Païolive prends des airs de forêt de Brocéliande ardéchoise, terre de fées (fados, en occitan) et de légendes.

En 1h30, le circuit de la Corniche en dévoile le meilleur visage : d’abord la vue plongeante sur les gorges de Chassezac ; ensuite la traversée ombragée du chaos rocheux et forestier.

Orgnac, Grand Site de France

En terrain calcaire, l’érosion est aussi souterraine. Le meilleur exemple à voir est l’aven d’Orgnac.

Découvert en 1935, ce Grand Site de France plonge le visiteur dans des abimes de gigantisme.

A la côte moins 50 m, la salle Robert Joly offre 10 000 m² de reliefs, sous des voûtes de 30 m de haut.

Les concrétions sont des œuvres d’art : tour de Pise ; palmiers géants ; pile d’assiettes ; pomme de pin ; draperies ; piliers immenses... Spectaculaire et frais l’été, quand la garrigue, elle, cuit sous le soleil ardent.

A côté, la Cité de la Préhistoire est intéressante. Mais pour ce qui est du paléolithique, mieux vaut prendre le temps d’aller à la Grotte Chauvet 2.

Située à 20 km d’Orgnac, près de Vallon-Pont-d’Arc, elle mérite un article à elle seule.

Naves et Thines, la rudesse des Cévennes

La partie cévenole exige curiosité et audace. Si le village de Banne affiche son évidence de bourg perché, dominé par les ruines d’un château, Naves est déjà plus secret.

La beauté rude des façades se révèle dans ses passages pierreux, autour de l’église du 12e s.

Ce bourg de poche doit sa prospérité à l’élevage du ver à soie, longtemps la spécialité des Cévennes.

Dans le genre cévenol, Thines est au top. Depuis Les Vans, 20 km de route étroite remontent le long d’une gorge jusqu’à ce minuscule village noyé dans les châtaigniers, les chênes verts et la bruyère.

Plusieurs sentiers de randonnée permettent de le contourner. Ici, seul résonne aux oreilles des cinq habitants le chant des oiseaux et du torrent.

Au pays du schiste et du granit rude, pas d’esbroufe : sobriété et authenticité sont de mise, des vertus cardinales en Ardèche méridionale.

Pratique

Office de tourisme des Cévennes d’Ardèche : cevennes-ardeche.com

Hébergement-restauration :

- Hôtel-restaurant Le Carmel. Les Vans - le-carmel.com
Ancien couvent du 18e s. transformé en hôtel. Chambres aménagées dans les cellules des sœurs (à partir de 65€).

- Hôtel-Restaurant Les Stalagmites. Orgnac-l'Aven - lesstalagmites.com
Sous une splendide tonnelle, très bonne cuisine de terroir maison. Chambres à partir de 58€.

Pratiquer

Ceven’Aventure Passion. Les Assions. ceven-aventure.com
Canoë, escalade, via ferrata, spéléo, parcours aventure…

Lu 1524 fois

Tags : Ardèche
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus













































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias