TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



"L'Europe veut permettre aux États de soutenir les transports moins polluants"

La Commission européenne a lancé une consultation publique sur les aides d'Etats pour les entreprises ferroviaires



Alors que l'année du train se termine en Europe, dans l'anonymat le plus général, la Commission européenne a lancé une consultation publique. L'objectif est les observations de toutes les parties prenantes pour réviser les "lignes directrices sur les aides d'État aux entreprises ferroviaires de 2008". Pour Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive chargée de la politique de concurrencz, l'enjeu est de permettre aux États membres de soutenir plus facilement les solutions de transport moins polluantes et plus durables.


Rédigé par le Mercredi 22 Décembre 2021

La Commission européenne a lancé une consultation publique sur les aides d'Etats pour les entreprises ferroviaires - DR
La Commission européenne a lancé une consultation publique sur les aides d'Etats pour les entreprises ferroviaires - DR
Peu voire personne ne savait que l'année 2021 était "l’année européenne du rail" pour la Commission européenne.

Un évènement passé totalement inaperçu.

Malgré tout, l'instance revient à la charge en lançant une consultation publique pour réviser les lignes directrices sur les aides d'État aux entreprises ferroviaires de 2008.

Les parties prenantes ont jusqu'au 16 mars 2022, non pas pour célébrer le 1er confinement, mais participer à la consultation.

Train : "les consommateurs ont besoin de choix"

"Nous voulons permettre aux États membres de soutenir plus facilement les solutions de transport moins polluantes et plus durables que le transport exclusivement routier, comme le transport ferroviaire, intermodal et par voies navigables intérieures.

En effet, les consommateurs ont besoin de choix en ce qui concerne les modes de transport et la mobilité à faibles émissions,
" a expliqué Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive chargée de la politique de concurrence.

L'absence d'interopérabilité de longue date, de même que la forte nécessité d'accroître la numérisation, freinent le développement de services ferroviaires transfrontières homogènes.

L'adoption des nouvelles lignes directrices concernant le secteur ferroviaire est prévue pour la fin de 2023.

Lu 3932 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias