TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


L'aéroport de Toulouse "doit rester sous contrôle public" pour la CFE-CGC

le syndicat demande à l'Etat de clarifier sa position



La CFE-CGC s'inquiète de la décision de l'Etat français de céder 49,99 % de ses parts dans le capital de l'aéroport de Toulouse Blagnac à un consortium sino-canadien. Le syndicat estime que la plateforme doit rester sous contrôle public et demande à l'Etat de clarifier sa position et sa stratégie.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 10 Décembre 2014

Guadeloupe Inside
Après l'annonce de la cession de 49,99 % des parts détenues par l'Etat français dans l'aéroport de Toulouse Blagnac à un consortium sino-canadien, la CFE-CGC diffuse un communiqué dans lequel elle explique s'inquiéter de la stratégie réellement suivie par l’État actionnaire.

"Cette inquiétude s'ajoute aux questions posées par l'entrée de plein pied d'un consortium sino-canadien dans les murs même de l'aéronautique européenne", explique le texte du syndicat.

Il considère que c'est le pacte d'actionnaires qui liera l’État et le consortium en question qui "déterminera si celui-ci prend ou non le contrôle de l'aéroport de Toulouse". Et si tel est le cas, "la France aura bien livré une infrastructure à l'encan, ce à quoi la CFE-CGC s'oppose."

Pour l'organisation, sans réelle concurrence du TGV, la plateforme de Blagnac représente une priorité pour l'attractivité de la France et sa compétitivité. "Il doit donc rester sous contrôle public", affirme-t-elle.

Le communiqué se poursuit par le rappel que la CFE-CGC soutient le projet de favoriser les investissements étrangers en France au nom de la croissance et de l'emploi "à condition qu'il s'agisse de véritables investissements productifs, créateurs de valeur pour la collectivité et de réels emplois, durables et qualifiés."

Elle se demande par ailleurs si la cession d'une infrastructure aéroportuaire d'importance entre en cohérence avec l'annonce, quelques jours auparavant, par le Premier ministre de son intention de doter la France d'une véritable stratégie environnementale en matière de transports.

"Pour toutes ces raisons, la CFE-CGC demande au gouvernement de sortir des postures convenues et de clarifier sa stratégie de cession de participations, en la rendant plus transparente aux yeux des citoyens et en prenant mieux en compte les nombreux enjeux portés par les infrastructures... au lieu de les livrer à l'encan !", conclut le communiqué.


Lu 461 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


QUARTIER LIBRE
vous offre

Dernière heure














TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel