TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

La Réunion : "les déplacements ne pourront se faire que sur la base d'un motif impérieux"

Le Préfet de La Réunion s'est exprimé



Les autorités de La Réunion ont annoncé leur plan d'attaque face à la 2e vague épidémique de Covid-19 et après les annonces du Président Macron. Si l'île n'est pas concernée par le couvre-feu comme en métropole, les déplacements au départ ou à destination de la Réunion vers la métropole et Mayotte ne pourront se faire que sur la base d'un motif impérieux, d'ordre personnel ou familial, de santé ou professionnel, et ce, jusqu'au 1er décembre prochain.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 30 Octobre 2020

Après les annonces présidentielles, quid de la situation dans les DOM-TOM ?

A La Réunion, les autorités ont tenu une conférence de presse, ce vendredi 30 octobre 2020, afin de détailler les nouvelles mesures mises en place.

Si l'île n'est pas concernée par le couvre-feu comme en métropole, le Préfet a rappelé que la population n'était pas à l'abri d'un couvre-feu la nuit et le week-end, mais aussi d'un confinement, en cas de dégradation de la situation sanitaire.

Quant aux déplacements au départ ou à destination de la Réunion vers la métropole et Mayotte, ils "ne pourront se faire que sur la base d'un motif impérieux, d'ordre personnel ou familial, de santé ou professionnel", a déclaré le Préfet Jacques Billant. Et ce, jusqu'au 1er décembre prochain.

Le test RT-PCR négatif 72h avant l'embarquement est toujours en vigueur au départ de la métropole.

Des tests antigéniques seront proposés à l'aéroport Roland Garros pour les volontaires, et pour les étudiants qui souhaiteront rentrer, les autorités locales insisteront aussi sur l'importance de procéder à des tests de dépistage à J+4, qui tournent pour l'heure "autour de 10%, malgré les relances effectuées par l'Agence Régionale de la Santé", a précisé Martine Ladoucette, présidente de l'ARS de La Réunion.

Quid des déplacements en Guadeloupe ?

Lors d'une conférence de presse, jeudi 29 octobre 2020, le préfet de Guadeloupe, Alexandre Rochatte, a annoncé que "les déplacements entre la Guadeloupe et la Martinique, la Guadeloupe et les Iles du Nord sont soumis à motifs impérieux", selon France Antilles.

Depuis la métropole, le test PCR reste obligatoire 72 heures avant d'embarquer.

Plus d'informations par ici.

Lu 13397 fois

Tags : La Réunion
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance