TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : Fram / Plein Vent : la révocation, une stratégie bien réfléchie ?

L’édito de Dominique Gobert



Serait-ce la fin de Plein Vent ou bien un simple « remaniement » ? En tout cas, pour Joost Bourlon, son patron depuis l’an 2000, c’est la révocation confirmée et définitive.


Rédigé par le Mardi 27 Février 2018

Il est très clair que la cession du groupe Karavel/Promovacances/Fram se dessine et se précise - Photo JdL
Il est très clair que la cession du groupe Karavel/Promovacances/Fram se dessine et se précise - Photo JdL
La nouvelle est tombée, comme la vérole sur le bas clergé, hier : Joost Bourlon, Président Directeur Général de Plein Vent, a été révoqué.

C’est d’ailleurs pas un terme très sympathique, mais en même temps, c’est plus diplomatique que celui de « viré ».

Pourtant, selon le dictionnaire juridique, (Serge Braud) « La révocation est le résultat d’une décision autoritaire ordonnant la mise à néant des dispositions ayant constitué une situation juridique. En ce sens le licenciement est un type de révocation ».

Est-ce pour autant que cette « révocation » signifie la fin de Plein Vent ? Alain de Mendonça, lequel a bien voulu me parler, le dément catégoriquement : « Plein Vent reste une entité juridique au même titre que Fram. En revanche, nous n’allions pas garder un PDG pour diriger deux personnes ».

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Et puis, la « révocation » est peut-être, sur un plan financier, plus « économique » qu’un banal licenciement…

Effectivement, en relativement peu de temps, Plein Vent a été vidée de sa substance salariale, sans pour autant être officiellement intégrée totalement chez Fram.

Ce qui va prendre encore un peu de temps, même si les systèmes informatiques ont été, eux, fusionnés.

Et puis, garder un Président Directeur Général alors que le groupe est en passe d’être cédé, ça fait un peu désordre, n’est-il pas ?

Certes, on peut se poser la question de savoir qui « pilote » Plein Vent, laquelle, je le rappelle, ne dispose plus (mais pour combien de temps) de deux salariés. Michel Quenot devrait normalement se charger pour un moment de la direction de cette entreprise qui, selon les termes d’Alain de Mendonca, a connu cette année une croissance de l’ordre de 22%.

Mais, pas question une seconde de laisser entendre que la filiale de Fram est en voie de disparition. La brochure existe encore, les commerciaux de Fram la représente également, mais tout est géré à Toulouse.

Pour la suite des opérations, on verra… Peut-être un directeur commercial dédié ? Pourquoi pas !

En même temps, il est très clair que la cession du groupe Karavel/Promovacances/Fram se dessine et se précise. Il ne serait pas étonnant que dans les prochains jours, le nom du nouvel « investisseur » soit enfin connu.

Un investisseur qui serait, selon mes informations, en passe de réaliser une très belle opération économique. Encore faudrait-il que ce dernier puisse disposer aussi de moyens de distributions « armés » et reconnus.


Là encore, il existe quelques pistes… Si tel était le cas, pour les salariés des différentes entreprises, hélas habitués à une gestion « sociale » peu amène, le changement d’actionnaires pourrait être bénéfique.

Pour Mendonça, à qui l’on peut reprocher beaucoup de choses, mais surtout pas d’avoir été un entrepreneur visionnaire, ce serait aussi une excellente opportunité, même si, parfois, abandonner « sa » création peut laisser un goût amer…

Comme me le disait Michel Salaün récemment, « Cela peut être grisant de vouloir grossir. Mais encore faut-il avoir une stratégie bien définie, bien réfléchie ».

Les dirigeants du groupe auront-ils eu une véritable « stratégie réfléchie » ? J’ose l’espérer, pour le plus grand bien de Fram, de Karavel, de Promovac…

Lu 2818 fois

Notez



1.Posté par Nicolas DUJARDIN EX plein Vent le 05/03/2018 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Dom (je dis pas Oncle car pas encore de la famille),

pour répondre à la question, il n'y a pas grand chose de réfléchis dans ce trio. Pour avoir assister à certaine réunion et ou discussion OFF, on voit qu'ils ne font pas forcement preuve de professionnalisme dans la gestion d'un TO. Je ne parle pas de Promovac qui sort de mon champs de vision. La preuve en est à la vue des chiffres non divulgués de manière officiel et au changement d’actionnariat.

Donnez une Ferrari à un jeune conducteur et il finira dans le décors. Voila ce qui se passe chez FRAM et chez feu PLEIN VENT. Sauf que là, ils ne sont pas seul dans la voiture.

A bientot Dom et promis si mon commentaire n'est pas censuré, je t’appellerai Oncle Dom

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle