TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Le sort d'Air Senegal International examiné aujourd'hui à Dakar



Le bras de fer qui oppose les deux actionnaires d’Air Senegal International, la Ram qui détient 51% des parts et l’Etat sénégalais disposant des 49% restant trouvera-t-il un terme aujourd’hui lors du conseil d’administration qui devrait se tenir à Dakar ?


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Jeudi 16 Avril 2009

Le sort d'Air Senegal International examiné aujourd'hui à Dakar
Les 500 employés qui affirment ne pas avoir reçu de salaires depuis plusieurs mois du fait du blocage des comptes par la Ram, craignent désormais pour la pérénité de l’entreprise. Ils comptent, en tous cas, se faire entendre au conseil d’administration d'aujourd'hui comme ils l’on déjà fait à l’aéroport de Dakar mercredi dernier.

Il est vrai que la compagnie qui avait remplacé avantageusement la défunte Air Afrique pendant presque une décennie, est devenue, elle aussi, moribonde au fil des mois de disputes et d‘incompréhensions entre les actionnaires.

En 2007, l’état sénégalais par l’intermédiaire de son ministre des Transports avait fait savoir sa volonté de racheter les parts de la compagnie marocaine. De son côté, la Ram se disait prête à accepter une offre financière raisonnable pour sortir de cette joint venture qui devenait périlleuse. Mais aucune proposition n’est jamais venue concrétiser ce projet.

ASI a-t-elle encore un avenir avec ou sans la Ram ?

En début d'année, la Ram avait donné jusqu'à la fin du mois de mars aux autorités sénégalaises pour trouver une solution. Ce à quoi la justice sénégalaise a répliqué en obligeant la compagnie marocaine à jouer palienement son rôle d’actionnaire et de gestionnaire d'ASI sous peine de sanctions financières lourdes.

Du coup, la RAM qui mettait à disposition d'ASI trois appareils B-737-700, a décidé de les rapatrier au Maroc, sans crier gare, ne laissant plus à la compagnie sénégalaise que son unique appareil, un quatrième B-737-700 pour assurer une partie du programme de vols.

Pour autant, il est difficile d'imaginer les Marocains laisser tomber cette joint venture, symbolique d’une coopération sud-sud.

De son côté, le ministre des Transports sénégalais aurait annoncé mercredi la mise en place d’un comité mixte chargé de trouver une solution. Y-a-t-il donc désormais de la bonne volonté pour avancer le dossier? ASI a-t-elle encore un avenir avec ou sans la Ram ? Réponse aujourd’hui, peut-être…

Lu 3512 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par montoro le 25/04/2009 15:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Je suis la maman de trois enfants qui sont partis a Dakar en vacances voir leur père résidant a Dakar. Mes enfants devaient rentrer le 26 avril sur un vol d'air sénégal, ils viennent de me prévenir que leur retour ne peut se faire. Est-ce qu'il y a quelqu'un qui peut accepter que des enfants soient livrés à une telle situation et comment puis-je envisager le retour de mes enfants le plus rapidement possible ?

2.Posté par keita le 02/06/2009 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je souhaite partir au sénégal en juillet , pouvez-vous me dire quand est ce que air sénégal internationnal va reprendre ses vols de france vers le sénégal

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias