TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Le "voyage d'affaires" face au défi du télétravail

table ronde lors du Grand Live du Voyage d'Affaires



Qu'il est compliqué, même pour des spécialistes, de prévoir les conséquences durables de l'accélération du recours au télétravail sur le fonctionnement des entreprises et, par ricochet, sur le secteur du voyage d'affaires. Eclairage.


Rédigé par le Lundi 24 Janvier 2022

Télétravail : "On a brisé le plafond de verre du "tout présentiel". Le principe depuis le 18e siècle, c'était unité de temps, unité de lieu". @Pixabay
Télétravail : "On a brisé le plafond de verre du "tout présentiel". Le principe depuis le 18e siècle, c'était unité de temps, unité de lieu". @Pixabay
La règle prévoyant trois jours minimum de télétravail obligatoire par semaine pour faire face au Covid-19 prendra fin le 2 février.

Pour autant, lors de son intervention pour le Grand Live du Voyage d'Affaires, David Autissier, directeur des chaires ESSEC du Changement et de l’Innovation, n'imagine pas un retour en arrière : "On a brisé le plafond de verre du "tout présentiel". Le principe depuis le 18e siècle, c'était unité de temps, unité de lieu".

Avec ses avantages mais aussi ses inconvénients : "En distanciel, on est intermédié par une technologie, on n'est plus dans un fil de conversation "j'ai fait ci, j'ai fait ça". La socialisation entre individus apporte une relation de confiance. Pour l'instant, le télétravail a fonctionné avec des collaborateurs qui se connaissaient déjà".

Autre intervenant, David Mahé, président & fondateur – Human & Work rappelle que le télétravail était "jusqu'à maintenant choisi mais pas contraint". . Il note qu'il y a "aujourd'hui beaucoup plus de personnes opposées au télétravail et à qui les moments informels devant la machine à café manquent".

Abdelaziz Bougja, président du "think tank", Marco Polo, a la difficile tâche de tirer les conséquences de cette lame de fond pour le voyage d'affaires : ["Le périmètre du trajet domicile-travail va-t-il être intégré dans le code du travail ou plutôt rentrer dans le champ d'application du voyage d'affaires ?" Car aujourd'hui, au moins pour un certain nombre de salariés, "on ne parle plus une heure de métro mais de déplacements en avion avec des réservations de chambre d'hôtels. Quid des frais de déplacement ?"..

Il anticipe aussi que les "séjours à l'étranger seront plus longs, les personnes planifiant plusieurs rendez-vous pour rentabiliser leur déplacement". Et, autre bonne nouvelle, "que les entreprises organiseront davantage de team building pour réunir leurs collaborateurs". . Quant aux rendez-vous commerciaux, il vont perdurer. "La qualité des échanges n'est pas comparable à distance et en présentiel, ]bpoursuit Abdelaziz Bougja. Le voyage d'affaires reste une nécessité pour les entreprises tournées vers l'international".

"Avec les outils, il est possible d'entretenir des relations à distance mais pas de les construire"

Bien évidemment, la mobilité ayant marqué un coup d'arrêt prolongé, il y aura des obstacles à surmonter ces prochains mois. "La peur de voyager doit être surpassée par un niveau de préparation des déplacements renforcé".

Enfin, en plus des changements d'habitudes générés par le télétravail, il faudra aussi prendre en compte les attentes nouvelles liées à "l'empreinte carbone qui rentre dans les mœurs", surtout chez les jeunes générations.

b["Les entreprises devront adapter les voyages en fonction du profil de la personne amenée à se déplacer"]b, anticipe même Abdelaziz Bougja.

La frontière entre le bureau et le domicile s'estompe. De la même manière, le voyage d'affaires est-il peut-être amené à "s'hybrider". Selon une étude d'Expedia, plus de la moitié (56 %) des personnes qui travaillent souvent à distance aspireront à prolonger un voyage d’affaires pour passer quelques jours de vacances, ou vice versa.

Enfin, on conclura par une note d'optimisme à la faveur d'une citation partagée par Abdelaziz Bougja lors de ce Grand Live du Voyage d'Affaires : "Avec les outils, il est possible d'entretenir des relations à distance mais pas de les construire".

Lu 2761 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias