TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Lyon-Saint Exupéry, aéroport pilote pour le développement de l'hydrogène

Partenariat entre Airbus, Air Liquide et VINCI Airports



Airbus, Air Liquide et VINCI Airports annoncent leur partenariat afin de développer l’usage de l’hydrogène dans les aéroports et de constituer un réseau aéroportuaire européen nécessaire à l’accueil d'un futur avion à hydrogène. L’aéroport pilote de Lyon-Saint Exupéry accueillera les premières installations dès 2023.


Rédigé par La Rédaction le Mardi 21 Septembre 2021

A partir de 2023 sera déployée une station de distribution d’hydrogène gazeux à l’aéroport Lyon-Saint Exupéry - DR : Vinci
A partir de 2023 sera déployée une station de distribution d’hydrogène gazeux à l’aéroport Lyon-Saint Exupéry - DR : Vinci
Airbus, Air Liquide et VINCI Airports annoncent leur partenariat dans le but développer l'usage de l'hydrogène dans les aéroports et de constituer un réseau aéroportuaire européen nécessaire à l’accueil du futur avion à hydrogène. Et ce, afin d'accélérer la décarbonation du secteur aérien.

Ainsi, les trois partenaires ont choisi l’aéroport Lyon-Saint Exupéry comme aéroport pilote.

"Ce partenariat s’appuie sur le savoir-faire d’Airbus dans les avions commerciaux, sur l’expertise d’Air Liquide dans la maîtrise de l’ensemble de la chaîne de valeur hydrogène (production, liquéfaction, stockage et distribution) ainsi que sur la portée mondiale de VINCI Airports, premier opérateur aéroportuaire privé avec 45 aéroports dans 12 pays, ce qui contribuera à créer l’effet réseau recherché", indiquent les trois partenaires dans un communiqué.

Le réseau aéroportuaire européen de VINCI Airports équipé en 2030 ?

La mise en œuvre de ce projet comprend plusieurs étapes :

- à partir de 2023 : déploiement d’une station de distribution d’hydrogène gazeux à l’aéroport Lyon-Saint Exupéry. Cette station permettra d’alimenter à la fois les véhicules terrestres (bus de piste, camions, engins de manutention…) de l’aéroport et ceux de ses partenaires, mais également les poids lourds qui circulent aux abords. Cette première étape est indispensable pour tester les installations et la dynamique de l’aéroport en tant que “hub hydrogène” de sa zone d’influence.

- entre 2023 et 2030 : déploiement des infrastructures d’hydrogène liquide qui permettront le chargement d’hydrogène dans les réservoirs des futurs aéronefs.

- au-delà de 2030 : déploiement de l’infrastructure hydrogène allant de la production à la distribution massive d’hydrogène liquide dans l’aéroport.

"A horizon 2030, les trois partenaires étudieront la possibilité d’équiper le réseau aéroportuaire européen de VINCI Airports, avec les installations de production, stockage et fourniture d’hydrogène nécessaires aux usages au sol, ainsi qu’à bord des avions", précise un communiqué.

Lu 1119 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par SaintGlinGlin le 23/09/2021 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C’est marrant ça… j’ai de plus en plus l’impression qu’on aura de plus en plus ce genre de projets innovants (annoncé je vous l’accorde et surtout bizarrement avec plusieurs années d’avances…) surtout sur l’aéroport de Lyon où il y a un fort risque de perte de concession, notamment sur une partie gestion RH calamiteuse et fort probablement connue du Gvt. Qu’avez-vous fait en 2017 et manifestement en 2018? Puis même les années suivantes d’ailleurs? Je vous le donne en mille que ces casseroles vous suivront encore très longtemps… Alors, vous devriez éviter le long terme dans vos concessions, tout en sachant ce que vous avez fait… Bisou à vous, Pistache

2.Posté par Jonathan Devianci le 14/10/2021 05:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A partir de 2023…Entre 2023 et 2030…Au-delà de 2030…A horizon 2030…A la Saint-Glinglin...etc…etc…par contre si je tape MAINTENANT https://www.mediacites.fr/?s=aéroports+lyon je tombe DIRECTEMENT sur l’ensemble des papiers quasi lancements d’alertes concernant les aéroports de Lyon. C’est propre pour la profession de journaliste par contre pour VINCI Airports…

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >









































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias