TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Mexique : les établissements font le nécessaire pour permettre aux touristes de profiter de leurs vacances



Les conseillers en voyages qui ont récemment visité des centres de séjours tout compris au Mexique affirment que, malgré les nouvelles normes de santé et d'hygiène, les centres de séjours ont encore beaucoup à offrir aux vacanciers, même si c'est à une échelle un peu réduite.


Rédigé par Camille [Contenu sponsorisé] le Lundi 24 Août 2020

Visite au Hard Rock Hotel Riviera Maya

DR Pexels
DR Pexels
Guadeloupe Inside
Samarah Meil, propriétaire de l'Amarillo Travel Network au Texas, faisait partie de la poignée de conseillers en voyages accueillis le mois dernier par le Hard Rock Hotel Riviera Maya. "On m'a demandé une semaine avant le voyage, et j'ai sauté sur l'occasion" , a-t-elle déclaré à propos du voyage, au cours duquel les agents ont également visité le Hard Rock Hotel Cancun et Unico 2087. "Il n'y a pas de meilleur moyen de mettre les clients en confiance que d'y aller moi-même".

Meil et d'autres ont pu constater par eux-mêmes les mesures que les propriétés ont mis en place pour la réouverture : nouvelles procédures de nettoyage, vérification de la température, modification de certains lieux et expériences pour aider à maintenir la distance sociale. Meil affirme que la propriété de 1 264 chambres avait une capacité d'environ 11% pendant l'événement qui a eu lieu du 22 au 26 juin. La section du Ciel réservée aux adultes a été fermée, à l'exception de son spa.

Elle a noté plusieurs changements dans l'expérience des chambres par rapport aux séjours précédents. "Vous devez commander votre minibar ; ils le réapprovisionnent, mais vous devez appeler le service d'étage" , a-t-elle déclaré. "Ils scellent les chambres après qu'elles aient été nettoyées. Il n'y avait pas de fers à repasser ni de sèche-cheveux dans la chambre ; il fallait les commander. Nous n'avions pas de service d'étage.".

De même les activités autour du centre sont pour certaines à éviter. Notamment celles où la distanciation sociale est difficilement applicable ou carrément impossible à respecter. Que ce soit pour aller se baigner dans l'océan ou aller au casino pour jouer à la roulette, les touristes et les locaux seront forcément contraints de se mélanger. Ainsi, pour éviter toute exposition aux risques de contamination, les centres mettent une connexion internet à disposition des touristes, ce qui leur permettent de profiter pleinement des nombreuses applications mobiles et éventuellement de jouer au casino en ligne avec de véritables croupiers, vous donnant l’expérience la plus proche d’un casino physique. Jouer en direct depuis l'hôtel, permet non seulement aux touristes de passer une bonne soirée, mais évite surtout de s'exposer à tout contact. En outre, les centres ont généralement des piscines ouvertes avec des vues imprenables sur la plage et l'océan à perte de vue. De quoi ravir leurs hôtes tout le temps de leur séjour entre bain de soleil, rafraîchissement dans la piscine et souvenirs inoubliables de la beauté du pays !

Un des favoris de nombreux clients, le bar "swim-up", n'était pas en service. "Je ne suis pas une grande adepte du bar, mais je dois dire que d'après notre expérience, ils étaient très bons pour avoir beaucoup de serveurs qui servaient des boissons et prenaient les commandes" , a-t-elle déclaré, ajoutant que le personnel encourage les clients à pratiquer la distanciation sociale comme ils ne le faisaient peut-être pas avant la pandémie.

Des restaurants temporairement fermés

"Au lieu de vous faire manger ou boire dans certains endroits comme ils le feraient normalement, vous pouviez commander une pizza au grill de la piscine et la manger à peu près partout, parce qu'ils voulaient que vous vous dispersez" , a-t-elle dit. Les restaurants fonctionnaient à capacité réduite, dit-elle. "Ils avaient quelques restaurants fermés, mais ils alternent certains soirs. Ils ont un restaurant brésilien qui est très populaire", a déclaré Mme Meil à propos du restaurant Ipanema, qui fonctionne normalement comme un restaurant de style churrascaria où les viandes sont apportées à table et où les clients se servent d'autres plats aux buffets. Afin de minimiser les contacts personnels, "ils ont fermé temporairement le restaurant, et l'ont donc utilisé comme un steakhouse" , a-t-elle ajouté. "Ils improvisent et c'était un très beau menu. J'avais l'impression qu'ils avaient beaucoup de choix de nourriture".

Elle a ajouté que les clients étaient particulièrement intéressés de savoir si les buffets étaient toujours en service. "Vous pensez à un buffet de petit déjeuner, et c'est l'une des choses que les gens préfèrent" , dit-elle. "Ils ont créé un menu, et vous avez donc pu commander à la carte. Si vous vouliez faire une omelette, vous pouvez la commander à un serveur. Il n'était pas possible de monter à un buffet et de faire tout cela soi-même".

A l'image de ce centre de séjours all inclusive, de nombreux centres du monde entier s'adapte pour offrir une expérience agréable et inoubliable aux touristes venus des quatre coins du monde.

Lu 1206 fois
Notez



QUARTIER LIBRE
vous offre

Dernière heure














TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel