TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Pandémie : il est temps d’appeler au "patriotisme" touristique !

L'Edito de Jean da LUZ



L'industrie touristique française est exsangue. Les aides de l'Etat ont été précieuses mais seront insuffisantes pour permettre de tenir. Seule la reprise de l'activité permettra de relancer, même partiellement, le secteur. Dans le contexte actuel, appeler au "patriotisme" touristique est une nécessité absolue.


Rédigé par Jean da Luz le Dimanche 24 Mai 2020

Appeler au patriotisme touristique n’est pas dénué de sens dans le contexte de pandémie. DR : DepositPhotos
Appeler au patriotisme touristique n’est pas dénué de sens dans le contexte de pandémie. DR : DepositPhotos
Chassez le naturel, il revient au galop !

La résilience est un des marqueurs fondamentaux de l’industrie touristique.

Les compagnies aériennes confrontées à une crise sans précédent, multiplient les annonces depuis quelques jours et les pays sortent de leur coquille pour draguer les candidats au voyage.

L’Italie, l’un des pays les plus durement touchés par la crise, ouvre ses frontières en grand d’ici quelques jours.

La Grèce lui emboîte le pas et même les Canaries et l’Espagne préparent une ouverture dès juillet, tout en appelant à la préférence nationale.

Quant aux transporteurs, ils rongent leur frein sur le tarmac en attendant qu’Orly se décide à rouvrir ses taxiways fin juin.

Le confinement a exacerbé l’envie de voyager dans le monde entier. Après des confinements plus ou moins radicaux, le désir d’évasion est à son comble.

Certes, les horizons seront moins lointains pour les Français, qui devront "se contenter" (excusez du peu…) de la France.

Si la zone Schengen parvient à mettre un terme à la cacophonie ambiante et à définir des corridors de circulation, peut-être arriverons-nous à sortir des clous ?

L’industrie touristique française a besoin de se requinquer

Car la tentation d’aller voir ailleurs est toujours aussi forte et les "tentateurs" qui ne ménagent pas leur peine, auront probablement gain de cause.

Mais est-ce bien raisonnable ?

Si en métropole, la pression des hébergeurs et des prestataires est à son maximum, les hôteliers des Dom-Tom craignent, eux aussi, d'être emportés par la déferlante post Covid-19.

Si on ajoute à cela que le pavillon français est en grande difficulté et qu’il attend avec impatience le soutien financier de l’Etat et l’ouverture d’Orly pour reprendre ses dessertes, on peut imaginer l’étendue des dégâts.

L’industrie touristique française a besoin de se requinquer.

"Confiner" en France les candidats aux vacances, pour essayer de retrouver, autant que faire se peut, un espoir de relance de l’économie, c’est à la fois légitime, "nationaliste" (au bon sens du terme) et de bonne guerre.

Appeler au patriotisme touristique n’est pas dénué de sens le contexte de pandémie. Pas plus que d’essayer de relocaliser l’industrie française expatriée depuis longtemps dans des contrées lointaines…

Et ce d’autant plus que de nombreuses inconnues tant sanitaires que sécuritaires et économiques, conditionnent encore les départs.

Gageons que les Français compte tenu du contexte et sans même qu'on leur explique, sauront appliquer la préférence nationale...

Alors #PartezEnFrance !

Jean Da Luz Publié par Jean Da Luz Directeur de la rédaction - TourMaG.com
Voir tous les articles de Jean Da Luz
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 3508 fois

Notez



1.Posté par Labbe le 25/05/2020 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Intelligent et patriotique ? Pas sûr. Si les autres font comme nous il suffit de faire les comptes:80 millions de touristes étrangers en France. On les oublie?

2.Posté par Barraud le 25/05/2020 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Patriotisme" et "nationalisme" à géométrie variable.

On leur crache dessus en toutes occasions, assimilant ces valeurs aux autres mots infamants en "isme" et "ie" : Racisme, antisémitisme, xénophobie… 

Et puis on en redécouvre les vertus à la première inquiétude, quand il s'agit de se protéger et plus encore de protéger son business.

Un peu de cohérence serait bien venue. Parce qu'à vouloir éradiquer les frontières et favoriser la libre circulation des hommes en toutes circonstances (y compris par les migrations illégales), on finit par élever des frontières plus hermétiques et contraignantes encore, par le confinement du chacun chez soi.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >



Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel