TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e






Parcs d'attractions : les produits individuels font une percée chez les comités d'entreprises

Les parcs d'attractions étaient présents au salon LoisirExpo



Présents sur le salon LoirsirExpo qui se tenait à Paris du 16 au 18 septembre dernier, les parcs d'attractions portent une attention particulière à la clientèle des Comités d'entreprises. Celle-ci représente une part non négligeable de leurs entrées. Toutefois les comportements changent et la tendance est désormais aux produits individuels.


Rédigé par C.E. le Lundi 22 Septembre 2014

Pierre Watrelot, chef des ventes France du parc Futuroscope - Photo CE
Pierre Watrelot, chef des ventes France du parc Futuroscope - Photo CE
La tendance est à l'individualisation chez les comités d'entreprises.

Et le secteur des parcs d'attractions n'échappent pas à la règle, bien au contraire.

Présents en force sur salon LoisirExpo qui s'est tenu du 16 au 18 septembre 2014 à Paris, ils sont plusieurs à faire ce même constat.

C'est notamment le cas du groupe espagnol Parques Reunidos propriétaire de Marineland à Antibes, et Aqualud au Touquet : "Les demandes pour des billets individuels secs montent en flèche", constate un commercial du Groupe.

Même tendance du côté du Futuroscope. "Depuis quelques années, nous assistons à un changement de comportements, avec une demande de plus en plus forte de la part des salariés, pour développer des services individuels.

L'organisation de voyage de groupes pour un CE, est une vraie démarche, qui demande du temps. Cette tendance à l’individuel, permet aux responsables des CE d'avoir plus de temps à consacrer aux tâches sociales.

Et puis c'est une tendance générale, marquée par l'influence du développement du web,"
explique Pierre Watrelot, chef des ventes France.

Autre constat pour le Futuroscope, l'arrivée d'une population peu habituée à utiliser les services d'un CE pour les sorties : "Les cadres et les responsables se tournent désormais vers les CE, et c'est une clientèle qui est davantage portée vers les offres individuelles".

Billetterie et courts-séjours ont le vent en poupe

Parcs d'attractions : les produits individuels font une percée chez les comités d'entreprises
Du côté du Puy du Fou, l'année 2014 a été "très bonne sur tous les segments de marchés", souligne Étienne Guilmineau, directeur commercial, avant d'ajouter "les ventes individuelles CE ont progressé, c'est vrai, mais pas au détriment des groupes."

Idem du côté de la Cité de l'Espace à Toulouse. Si les commerciaux notent également une montée en puissance de la billetterie, ils ne négligent pas pour autant la partie séjours, pour tenter de séduire les CE installés à Paris ou à Lyon.

"La billetterie augmente, c'est clair. Toutefois nous avons lancé les courts séjours il y a 2 ou 3 ans, pour toucher plus largement la clientèle CE des grandes villes.

On constate que l'engouement est là. Nous réalisons 50% de billetterie et 50% de séjours
", explique Karla Bourquard, attachée commerciale.

Exception à la règle, le Parc Astérix, qui constate de son côté, un retour des groupes.

"Le marché tourne, et chez nous ce qui fonctionne très bien, ce sont les produits événementiels, du type arbre de Noël, ou autour de la thématique d'Halloween", précise Thibault Leprince, chef des ventes France.

Toujours plus de nouveautés

Parcs d'attractions : les produits individuels font une percée chez les comités d'entreprises
Le parc du Petit Prince situé près de Mulhouse ne néglige pas non plus le secteur des comités d'entreprise.

Ouvert depuis juillet, la clientèle CE représente déjà 13 000 entrées sur un total de 60 000. Là aussi, la clientèle individuelle est bien présente.

Toutefois, Marie Lathoud, Directrice Commerciale espère étoffer ses offres avec des séjours : "Nous avons l'idée de développer des packages qui combineront par exemple le parc et la découverte des marchés de Noël".

Pour tous ces parcs, les comités d'entreprises sont une clientèle à choyer.

S'il est compliqué d'obtenir des chiffres précis, les CE représentent notamment pour les grands parcs, près d'un tiers de leur clientèle, selon les estimations que nous avons pu obtenir.

Pour garder la cadence, ces parcs de loisirs sont condamnés à innover.

Thibault Leprince du Parc Astérix résume la situation : "Les clients sont sensibles à la nouveauté, il faut sans cesse se renouveler, car les visiteurs cherchent l'exceptionnel".

Et ça, tous les parcs l'ont bien compris !

Visualiser l'album de LOISIREXPO 2014

Lu 1676 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Février 2018 - 12:04 Loi Macron et le CSE en discussion au salon Eluceo



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75






Dernière heure











 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle