TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Réouverture des stations : "il y a une grande incertitude, on est lucides" selon le PDG de la Compagnie des Alpes

Dans le même temps, Elisabeth Borne juge qu'il est "trop tôt" pour décider



C'est l'un des feuilletons de cette fin d'année dans le secteur du tourisme : les stations de ski vont-elles pouvoir rouvrir ? Alors que les signaux dans les hôpitaux français sont encourageants, la situation reste plus que critique dans les régions montagneuses. Face à ce lot d'incertitudes, Dominique Marcel, PDG de la Compagnie des Alpes se veut "lucide", quand Elisabeht Borne entretient le doute.


Rédigé par La Rédaction le Lundi 16 Novembre 2020

Dans le même temps, Elisabeth Borne juge qu'il est "trop tôt" pour décider quant à une réouverture des stations pour décembre - Crédit photo : Depositphotos @ventdusud
Dans le même temps, Elisabeth Borne juge qu'il est "trop tôt" pour décider quant à une réouverture des stations pour décembre - Crédit photo : Depositphotos @ventdusud
C'est la grande question du secteur : pourra-t-on aller skier ou envoyer des clients dans les montagnes françaises lors des vacances de fin d'année ?

Pour le moment la seule certitude étant le lot... d'incertitudes qui entoure cette question.

Alors que les derniers indicateurs concernant l'épidémie sont plutôt encourageants et montrent un effet "confinement" sur les courbes de contamination, la Savoie reste le département le plus touché par la covid-19.

Une information qui risque de complexifier un peu plus la prise de décision du gouvernement.

Le week-end dernier, la ministre du Travail, Elisabeth Borne en est allée de sa petite déclaration pour rajouter du flou au flou.

"Ça n'est pas banal de recruter puis de mettre (les salariés, ndlr) en activité partielle, mais mon objectif c'est qu'on puisse le faire, afin pour que les 120.000 saisonniers des stations puissent être recrutés", a expliqué Elisabeth Borne au micro de Radio J.

Pour Elisabeth Borne il est encore "trop tôt" pour parler de réouverture

Une prise de décision anticipée, alors que la membre du gouvernement estime qu'il est "trop tôt pour prendre une décision", quant à une réouverture des stations en décembre.

Alors que l'exécutif tâtonne et que les stations se tiennent prêtes, il en est un qui s'est fait une idée plus ou moins claire sur ce que seront les vacances de fin d'année.

"On sait bien que pour les vacances de Noël, il y a une grande incertitude : on est lucides.

Si on ne peut pas ouvrir à Noël
et que cela permet d’être prêts pour les vacances d’hiver, il faudra le faire
", confiait Dominique Marcel, l'actuel PDG de la Compagnie des Alpes, à nos confrères du Monde.

Ce dernier est pour le moins bien informé, car il a été par le passé un haut fonctionnaire de l'Etat.

Alors que le patron de la Compagnie des Alpes, entreprise très dépendant des activités de sport d'hiver, semble se préparer psychologiquement à une possible fermeture des stations pour les vacances de Noël, nous allons devoir tous faire le même exercice.

Toutefois, il reste un mois et une semaine avant le 24 décembre, le temps est notre meilleur allié et chacun est acteur de ce combat.

Lu 3596 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance