TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Repenser le tourisme : l'ONU et l'OMT définissent cinq priorités

Favoriser la durabilité et la croissance verte



Dans un dossier publié en août dernier, le Secrétaire général de l'ONU dresse un bilan de l'impact de la pandémie de Covid-19 sur le tourisme mondial et la manière dont elle affecte tout, des emplois et des économies à la conservation des espèces sauvages et à la protection du patrimoine culturel.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 23 Septembre 2020

Le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a publié, le 25 août dernier, un dossier thématique sur l'impact de la pandémie de Covid-19 sur le tourisme.

S'appuyant sur les dernières données de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), principal auteur de la publication, il avertit que "pas moins de 100 millions d'emplois directs dans le secteur du tourisme sont menacés et que la chute massive des recettes d'exportation du tourisme pourrait réduire le PIB mondial jusqu'à 2,8%".

La note explique également l'impact de la pandémie sur le tourisme mondial et la manière dont elle affecte tout, des emplois et des économies à la conservation des espèces sauvages et à la protection du patrimoine culturel.

"Il est impératif que nous reconstruisions le secteur du tourisme" d'une manière "sûre, équitable et respectueuse du climat" et ainsi "faire en sorte que le tourisme retrouve sa position de fournisseur d'emplois décents, de revenus stables et de protection de notre patrimoine culturel et naturel", a déclaré Antonio Guterres.

La chute des revenus du tourisme a coupé le financement de la biodiversité

Le dossier avertit que les impacts de la pandémie sur le tourisme mettent déjà en péril les efforts de conservation.

Selon des études de cas du monde entier, "la chute soudaine des revenus du tourisme a coupé le financement de la conservation de la biodiversité" et "les moyens de subsistance étant menacés à l'intérieur et autour des zones protégées, les cas de braconnage et de pillage devraient augmenter".

En outre, comme 90% des sites du patrimoine mondial ont été fermés en raison de la pandémie, le patrimoine matériel et immatériel est menacé dans toutes les régions du monde.

La note d'information indique aussi que les femmes, les jeunes et les travailleurs de l'économie informelle sont les plus exposés aux pertes d'emploi et aux fermetures d'entreprises dans le secteur du tourisme.

En plus d'appeler à un soutien fort du secteur pour atténuer ces impacts massifs, la note souligne que cette crise représente une opportunité de repenser le tourisme, et propose cinq priorités pour le redémarrage du tourisme, qui visent à garantir un secteur plus résilient, inclusif et neutre en carbone.

Ces priorités sont les suivantes :

- Atténuer les impacts socio-économiques sur les moyens de subsistance, en particulier l'emploi et la sécurité économique des femmes ;

- Stimuler la compétitivité et renforcer la résilience, notamment par la diversification économique et l'encouragement des MPME ;

- Faire progresser l'innovation et la transformation numérique du tourisme ;

- Favoriser la durabilité et la croissance verte ;

- Renforcement de l'accent mis sur la coordination et la direction responsable.

Lu 2084 fois

Tags : OMT, ONU
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 23 Novembre 2020 - 15:49 SOLIKEND lance une carte cadeau solidaire


































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance