TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

SNCF : 2008, pas vraiment l’année du train-train quotidien…

128 millions de voyageurs transportés



La croissance de la branche Voyageurs France Europe a été soutenue l’an dernier, malgré la crise de fin d’année et l’incendie du tunnel sous la Manche. Le CA affiche une hausse de 8 % mais ça risque d'être plus duraille en 2009 où la visibilité se fait attendre... et les résa avec !


Rédigé par Karine PLUMARD le Mercredi 11 Mars 2009

Guillaume Pepy, patron de la SNCF, a présenté hier de « solides » résultats annuels 2008.

Le chiffre d’affaires du groupe a progressé de 7 % comparé à 2007, à 25,18 milliards d’euros. La marge opérationnelle a connu pour sa part une augmentation à deux chiffres (+12%), s’établissant à 2,6 milliards d’euros.

Enfin, le résultat net part du groupe est resté bénéficiaire (à 575 millions d’€), amputé toutefois de 542 millions d’€ comparé à 2007, dont 114 millions « seulement » d’éléments récurrents.

Côté voyageurs, la croissance a été soutenue en 2008. « Les voyageurs ont choisi le train », a confirmé Mireille Faugère, directrice générale délégué de la Branche Voyageurs France Europe.

Le trafic a en effet progressé de 9 %, représentant 128 millions de voyageurs. En hausse de 13 %, la marge opérationnelle s’est montrée en meilleure forme que le chiffre d’affaires (+8 % à 552 millions d’€ tout de même !).

Calme plat pour les ventes en agences…

Un très bon résultat dû au plein effet des produits lancés en 2007 (TGV Est, ouverture de la seconde section de High Speed 1 et nouvelle offre tarifaire). Avec environ 100 millions de voyageurs à grande vitesse, les trains rapides ont affiché un taux d’occupation moyen de 77 %.

Sur la fin de l’année, l’effet de la crise ne s’est pas fait ressentir, à l’exception de l’Eurostar qui a pâti de l’incendie du tunnel sous la manche. Mais pour 2009, c’est une autre histoire…

« Il y a un très fort manque de visibilité. Les ventes en agences sont molles et nous ne constatons pas d’effet d’anticipation, pas l’ombre d’un frémissement pour les vacances de Pâques ou d’été »,
déplore Mireille Faugère.

Bonne nouvelle toutefois pour les voyageurs : 700 000 places supplémentaires à prix réduits seront lancées cette année.

Dans ce contexte 2009 « inquiétant », Guillaume Pépy a néanmoins insisté sur le maintien des objectifs stratégiques fixés dans « Destination 2012 » et compte poursuivre les investissements à un « niveau élevé » cette année encore (plus de 2 milliards d’€ en fonds propres en 2008) pour participer au plan de relance de l’économie.

Lu 2405 fois

Tags : pepy, résultat, sncf
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance