TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



STI Voyages : un résultat positif attendu dès 2011

Objectif : 20 M€ de CA



Conforme à son calendrier, STI sort sa collection exclusive B2B automne/hiver 2011/2012. Répartie sur 4 brochures : « Égypte », « Orient », « Méditerranée » et « Afrique » le voyagiste  programme une trentaine de destinations. En dépit des turbulences du 1er trimestre 2011, le TO reste sur la voie de la diversification et cultive son image de marque de spécialiste des voyages de découverte et de culture, tendance  « sur mesure  moyenne - haute gamme ». L'heure est à la relance.


Rédigé par le Mardi 13 Septembre 2011

Entre le 1er janvier et le 31 décembre 2010, STI réalisait un chiffre d'affaires de 26,394 M€ toutes destinations confondues.

Depuis le 1er janvier 2011 à ce jour, le CA réalisé est de 18,526 M€.

L'objectif de Tewfik Ghattas qui a repris, seul, les rênes de l'entreprise est d'atteindre les 20 M€ au 31 décembre prochain.

Les nouvelles brochures sont raffinées dans leur présentation, riches en descriptifs et en informations utiles et de lecture facile.

Tewfik Ghattas le veut ainsi.

STI, une sarl française

STI Voyages : un résultat positif attendu dès 2011
« STI est une Sarl française et non une succursale de Sakkara Travel, même si l'un des 4 actionnaires de STI est à la tête du groupe de tourisme égyptien » a tenu à préciser Tewfik Ghattas lors de sa conférence de presse.

Il reconnaît toutefois que les bateaux de croisière sur le Nil, les hôtels, les Dahabeya, les parcours de golf  et le savoir faire du groupe égyptien lui donnent quelques cartes maîtresses pour peaufiner sa programmation et assurer ses services à destination.

Rappelons qu'entre janvier et mars 2011 les pertes de l'entreprise étaient de l'ordre de 4 M€.

Pour faire face à ces pertes - dues en grande partie à la révolution égyptienne et aux méventes Jordanie et Syrie - les 4 actionnaires appartenant à une même famille copte égyptienne,  les Ghabbour votaient  une augmentation de capital.

 A ce jour le capital social de l'entreprise est de 3,440 M€. 1M€ supplémentaire sera injecté d'ici le 31 décembre prochain.

STI recrute

« Avec notre nouvelle restructuration et l'injection d'argent nous aurons, en 2011, un résultat positif » assure Tewfik Ghattas.  La société compte aujourd'hui 48 salariés. Ils étaient 95 en 2007, 72 en juillet 2010. 

Depuis il y a  eu 7 licenciés économiques et une quinzaine de ruptures conventionnelles.

« La restructuration est toujours en marche, mais de façon positive ». L'heure est même au recrutement : l'équipe marketing et commerciale dorénavant dirigée par Pascal Boyer va se renforcer.

Des commerciaux et un directeur des ventes devraient être recrutés prochainement.

Egypte : une chute de 59,18 % du CA

Fidèle à lui-même, le gérant de STI France parle en toute transparence et délivre ses chiffres, certains à la décimale près.

À mi septembre, le TO a réalisé un trafic global de 12 868 clients alors qu'il était à N-1 de 17 566. soit une chute de -26,92 % en terme de trafic et de -29,81 % en chiffre d'affaires.

C'est l’Égypte, destination historique et fétiche du TO qui a totalement basculé depuis janvier  : 5 238 clients alors qu'ils étaient 10 301 à pareille époque en 2010 soit un -49,15 % en trafic et -59,18 % en CA.

Cette chute a été compensée par d'heureuses initiatives et de bonnes surprises. L'apport de nouvelles destinations on en effet diminué la part de l’Égypte dans le trafic global du TO.

Aujourd'hui, le CA généré par l'Égypte représente 29,17 % de l'activité totale de l'entreprise.

A entendre Tewfik Ghattas, l’Égypte retrouve des couleurs. Les tous premiers bookings automne arrivent à très petite vitesse.

« Il n'y a pas de logique rationnelle sur le marché du tourisme. Nous manquons tous de visibilité. Mais sur l’Égypte, je suis confiant. Le pays commence à trouver le goût de la liberté et de la dignité. Le tourisme reviendra avec force dès cet hiver. »

Bientôt plus de visa pour l'Egypte ?

La brochure de 144 pages programme, entre autres nouveautés le mythique Sofitel Old Cararact 5* qui rouvrira ses portes après rénovation en novembre prochain.

Le TO annonce par ailleurs une montée en gamme de ses croisières, en retirant de  sa programmation les bateau de 4* pour ne arder que les 5* Luxe et Prestige.

De passage  à Paris la semaine prochaine le Ministre du tourisme égyptien devrait annoncer des mesures d'assouplissement (sinon le retrait ?) en matière de visa pour le ressortissants français

Méditerranée : boostée par la Turquie

La brochure de 64 pages regroupe Chypre, Malte et la Turquie qui est l'heureuse surprise de la saison. 

Cette production a généré un trafic global de 4 367 clients soit une progression de 33 % par rapport à l'année dernière.

Ouverte en 2010 alors que personne ne pouvait prévoir les révolutions tunisienne et égyptienne, la Turquie se traduit par une progression de + 75 % avec 1576 clients (898 à N-1). Chypre, ainsi que la Grèce ont eu des résultats étales

En représentant 9,90 % du volume global d’activité,  la Turquie se place en deuxième position des destinations STI, derrière l’Égypte.

Annoncée depuis le printemps dernier l'Espagne, tendance culturelle devrait compléter cette production Méditerranée dès le printemps prochain.

"Afrique" à forte valeur ajoutée, +20 % de trafic

La brochure  de 148 pages regroupe l'Afrique du Sud, le Botswana, l'île Maurice, le Kenya, Madagascar, le Mozambique, la Namibie, le Sénégal, la Tanzanie et le Zimbabwe.

Elle a généré un trafic de 1756 clients (1368 en 2010) soit + 28,36 % en trafic et + 21 % en CA.  % en CA.

Sur cet axe à forte valeur ajoutée, le TO met l'accent sur le retour à la nature et l'écotourisme.

Orient : moins 41 %

Autant dire que, par les temps qui courent, STI ne recherche pas la facilité avec cette quatrième brochure. Sur 116 pages elle programme 11 destinations qui connaissent, pour la plupart, de vrais problèmes géopolitiques. Il s’agit de la Jordanie, la Syrie, Israël, le Liban, Dubaï, les Émirats Arabes Unis, Oman, l'Arménie, la Géorgie, l’Ouzbékistan, le Turkménistan et l'Iran.

A l'exception de la Libye, STI reste fidèle à toutes ses destinations. Quant aux chiffres, sans surprise, en dépit de bonnes performances sur Dubaï, ils sont à la baisse : moins 41 % sur un trafic relativement modeste : 1 477 clients en 2011 contre 2 621 en 2010..

Mais là encore, Tewfik Ghattas y croit. Il croit en la reprise de la Jordanie et même dans le succès d'Israël et tient à leur rester fidèle.


Lu 2333 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips