TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Sur-tourisme : "la valeur ajoutée des agences est d’orienter les clients"

Table ronde organisée dans le cadre des Journées des Entrepreneurs



Le sur-tourisme était au programme du congrès des Entreprises du Voyage organisé à Madère jusqu'au 3 février 2019. Les professionnels du tourisme ne nient pas le phénomène et ont évoqué quelques initiatives concrètes. Et les agents de voyages ont un rôle à jouer.


Rédigé par le Dimanche 3 Février 2019

Débat sur le sur-tourisme avec Rodolphe Christin, Jean-Pierre Nadir (Easyvoyage), Alain Capestan (Voyageurs du Monde) et Hamida Rezeg (vice-présidente de la région Île-de-France) - Photo EDV Facebook
Débat sur le sur-tourisme avec Rodolphe Christin, Jean-Pierre Nadir (Easyvoyage), Alain Capestan (Voyageurs du Monde) et Hamida Rezeg (vice-présidente de la région Île-de-France) - Photo EDV Facebook
La participation de Rodolphe Christin, sociologue et auteur du « Manuel de l’anti-tourisme » a été l’un des temps forts des Journées des Entrepreneurs du Voyage qui se sont tenues jusqu’au 3 février 2019 à Madère.

Son ouvrage est pourtant sans concession pour le secteur.

« Le sur-tourisme n’est pas un phénomène récent » a-t-il déclaré, citant la sur-fréquentation des zones alpines dans les années 80 ou l’impact néfaste sur l’environnement des expéditions dans l’Everest. « Il est inhérent à la pratique touristique dès lors qu’elle devient commerciale et qu’elle fonctionne » ajoute-t-il.

Il dénonce le système touristique sans pour autant apporter de solution. Pour lui une seule issue : « la décroissance touristique », balayant d'un revers de la main les vertus du tourisme en faveur de la paix et des rencontres.

Lire : La case de l’Oncle Dom : Sur-tourisme... la grande arnaque ?

Alain Capestan, directeur général de Voyageurs du Monde, reconnaît que le sociologue « pointe de vrais problèmes. Ce serait un suicide de penser que le sur-tourisme n’est pas un sujet ».

"Il faut éduquer, informer et orienter nos clients"

Mais il estime toutefois que son ouvrage est caricatural, « le tourisme apparaît comme un espèce de monstre nuisible ».

Pour lui les agences de voyages ont une carte à jouer : « nous avons accès à nos clients. Il faut éduquer, informer et orienter.

Bien sûr il y a des freins énormes. C’est compliqué de dire à un client de ne pas aller à Dubrovnik en août ou qu’il ne va pas pouvoir aller à Venise parce qu’il y a trop monde.

Il faut donc prendre le problème dans l’autre sens, et se dire que le service que l’on peut rendre à nos clients, notre valeur ajoutée est de lui conseiller de faire autrement. Chez Voyageurs du Monde, nous essayons avec notre gamme "Voyagez à contre-courant".

Je reconnais que c’est compliqué et de là à dire que c’est un succès total, ce serait faux.
»

Jean-Pierre Nadir, patron d’easyvoyage ajoute également que gérer les flux fait partie des métiers du tourisme. Il rappelle la fermeture de la grotte de Lascaux en 1963 et la construction d’une réplique pour accueillir les visiteurs.

Fluidifier les flux

« 95% des voyageurs visitent 5% de la planète. Il y a de nombreuses mesures à prendre pour fluidifier les flux », lance-t-il.

Parmi les pistes : prendre plus de temps sur les circuits, élargir la plage horaires des musées, favoriser les producteurs locaux dans l’hôtellerie…

« Ces initiatives ne vont pas sauver la planète mais apportent des contributions concrètes » explique-t-il, car « le durable et l’écologie se sont imposés à nous. Nous n’avons plus le choix que de traiter le sujet par le haut. Plutôt que de le subir. »

Si Rodolphe Christin n’a pas conquis de nouveaux apôtres, il est certain que les professionnels du tourisme devront prendre le problème à bras le corps pour éviter que d’autres s’en chargent à leur place.

Plusieurs menaces planent : la fermeture des sites, la mise en place de quotas ou le spectre de nouvelles taxes...

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 3610 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >



QUARTIER LIBRE
vous offre

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
La Travel Tech
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips