TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



TUI France : 187 salariés candidats au départ

Le secrétaire du CCE s'explique auprès du personnel



Le plan de départs volontaires ouvert par TUI France dans le cadre du projet One porte sur 301 postes. 187 salariés du groupe se sont déjà portés volontaires. Parmi eux, une majorité d'anciens collaborateurs de Transat France que Lazare Razkallah, secrétaire du CCE du groupe, tente de rassurer dans un courrier adressé à l'ensemble du personnel vendredi 21 juillet 2017.


Rédigé par Pierre CORONAS le Mardi 25 Juillet 2017

Pour le moment, 187 salariés de TUI France et de l'ex-Transat France se portent candidats pour un départ volontaire, dans le cadre du plan ouvert par le groupe.

Tous les projets présentés à la commission de suivi de vendredi 21 juillet 2017 ont été validés. La prochaine commission se tiendra mercredi 26 juillet 2017.

Pour autant, toutes les candidatures ne sont pas encore bouclées. Selon Lazare Razkallah, secrétaire (CGT) du comité central d'entreprise (CCE) de TUI France, "40% des candidats sont en attente de remplaçants".

Ce sont des collaborateurs dont la catégorie socio-professionnelle (CSP) compte plus de volontaires que de postes ouverts au départ. Ceux qui ont le plus d'ancienneté sont sélectionnés en priorité dans ce cas de figure. Ce sont les autres à qui il faut aujourd'hui trouver des remplaçants.

Il appartient désormais à la commission de suivi "de veiller au bon déroulement des reclassements ou mobilités internes", prévient Lazare Razkallah.

Précisions sur le recours du CCE

Le secrétaire du CCE s'exprime dans un courrier adressé à l'ensemble des salariés de TUI France vendredi 21 juillet 2017. Il tente ainsi de répondre aux inquiétudes exprimées par les ex-Transat France qui souhaitent quitter la société.

LIRE : TUI France : les salariés de l'ex-Transat "pris en otage" par le secrétaire du CCE ?

Il y rappelle les missions du CCE, au premier rang desquelles "le maintien de vos emplois". Mais aussi la négociation des conditions de départ et veiller au bon fonctionnement de la procédure d'information-consultation.

Un dernier point sur lequel le "CCE a constaté de nombreuses irrégularités" non prises en compte par l'inspection du travail dans son homologation du plan de départs volontaires (PDV) qui porte sur 301 postes et envisage d'en créer 99 autres.

"C'est pourquoi, il est essentiel que vos représentants, dans l'intérêt des droits de tous les salariés, fassent respecter la conformité de la procédure", martèle le secrétaire du CCE.

Sur son intention de déposer un recours pour contester la décision de la Direccte, il explique qu'il n'aura lieu "que si le CCE, dans sa majorité, en décide ainsi après un vote favorable de la majorité des membres élus".

LIRE : TUI France : le CCE va contester le plan de départs volontaires devant le tribunal administratif

Selon Lazare Razkallah, "si la Direccte n'avait pas homologué le plan, c'est la direction qui aurait fait un recours".

Il termine ses explications en assurant que "le CCE et encore moins son secrétaire n'ont ni vocation ni le pouvoir, pas plus que la volonté, d'empêcher le départ des salariés qui souhaiteraient partir.

En effet, si un recours devait être diligenté et s'il aboutissait, les salariés qui auraient quitté l'entreprise ne seraient pas tenus de réintégrer TUI France.
"

Lu 4096 fois

Notez



1.Posté par Martino le 25/07/2017 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La CGT meilleure amie des patrons ou idiot utile ?

Au lieu de réfléchir posément notre ami Lazare préfère la gesticulation comme tous se camarades au niveau national. Et tant pis si la cohorte des chômeurs ne fait qu'augmenter.
Il pense juste que c'est bon pour sa prochaine réélection... mais les temps changent et "l'agit-prop" semble vraiment sur le déclin depuis quelques années, il n'y qu'à voir les résultats de la CGT systématiquement à la baisse dans toutes les élections.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Décembre 2018 - 15:46 Deauville : le SETO prépare son 10e forum



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips