TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


TUI France : les agents de voyages en grève... quel avenir pour les points de vente ? (Vidéo)

La mission de Frédéric Abitbol, le déménagement du siège social, l'avenir des agences de voyages de TUI France



Rien ne change vraiment du côté de TUI France. Fin juillet les salariés sont allés manifester du côté de la Belgique. En cette rentée compliquée, ils étaient invités à prendre part à la grève du mardi 8 septembre 2020. Et l'appel a été suivi avec plus de 250 salariés (150 selon la direction) dont dont plus de 90 vendeurs qui se sont rendu au siège social. Retour sur une nouvelle journée de mobilisation pour les employés de TUI France.


Rédigé par le Mardi 8 Septembre 2020

La mission de Frédéric Abitbol, le déménagement du siège social, l'avenir des agences de voyages de TUI France - Crédit photo : CGT TUI France
La mission de Frédéric Abitbol, le déménagement du siège social, l'avenir des agences de voyages de TUI France - Crédit photo : CGT TUI France
Guadeloupe Inside
"Il y avait du monde. A peu près 250 personnes et quelques élus de la République, bien que les renseignements généraux nous annoncent environ 180 manifestants.

Nous avons essayé de mobiliser les agences de voyages et le message est passé,
" se félicite Lazare Razkallah.

Sur les 65 points de vente que compte le réseau, près de 60 étaient en grèves à travers toute la France.

Les salariés de la distribution, qui ne savent pour le moment rien quant à leur avenir, si ce n'est quelques des marques d'intérêt remontées à la direction, se sont mobilisés en nombre.

"Plus de 90 vendeurs et responsables d'agences de province, nous ont rejoints au siège. Ils représentent tout le poids de l'entreprise, car ils ont le portefeuille-client," rappelle l'élu syndical.

Cette mobilisation a permis de faire un point sur la situation, alors qu'un entretien avec Elie Bruyninckx est programmé le 14 septembre par visioconférence, puisque la région Parisienne et Lille sont passés en rouge, en raison d'une flambée de l'épidémie.

"Nous leur avons dit que l'actionnaire bénéficiait de 1,3 milliard d'euros supplémentaires et que TUI a bénéficié de 100 millions pour le plan social et maintenir l'activité.

Puis nous avons fait le point sur la négociation, mais surtout le fait que cela n'avance pas beaucoup pour le moment,
" peste Lazare Razkallah.

Et la démonstration de force devrait peut-être changer les choses...

Le déménagement du siège social est annulé, il reste à Levallois

A l'heure, où le chômage partiel a été renouvelé pour toute l'industrie, la direction a fait une nouvelle demande.

"J'espère que la Direccte va refuser, car l'entreprise s'est servi de cette mesure pour licencier. Ils ont économisé depuis mars 3,9 millions d'euros et 1,7 million d'euros d'exonération," révèle le syndicaliste.

La prochaine action devrait avoir lieu le 14 septembre 2020, puisque l'ensemble des salariés est invité à rejoindre le siège de TUI France, le jour même de la conférence.

"Nous voulons que ce moment soit interactif avec les employés du Groupe. Puis nous ferons passer le message, qu'ils doivent lâcher plus d'argent pour ce plan social."

Malgré tout, dans un message que la Direction nous a adressé, la demande du CSE concernant une augmentation du budget du PSE de 30 millions d'euros, a été refusée.

"La Direccte est complice de la direction. Je continue à penser que les pouvoirs publics ont été manipulés par TUI et Monsieur Frédéric Abitbol pareil," pense le délégué du personnel.

Ce dernier a été désigné comme étant conciliateur judiciaire pour trouver des solutions destinées à assurer la pérennité de l'entreprise.

Une action qu'il a menée à bien.

"Sa mission est déjà terminée. Il est très bon, dans ce qu'il fait. ll a simplement fait le travail que Hans Van de Velde aurait dû faire.

Il a, lui aussi, agité le chiffon rouge de la liquidation dans les ministères pour obtenir des reports de charge, il a discuté avec les bailleurs concernant les loyers, mais aussi les prestataires,
" félicite Lazare Razkallah.

D'ailleurs le déménagement du siège social n'est plus d'actualité, il restera bien à Levallois-Perret, mais dans un format plus réduit et adapté aux nouveaux effectifs de TUI France.

Quid de l'avenir des agences de voyages TUI France ?

Si les agents de voyages sont venus en nombre au siège pour manifester, c'est aussi parce que la distribution ne connait rien de son avenir.

La seule certitude à l'heure actuelle étant que les points de vente ne seront plus intégrés à TUI France et que des marques d'intérêt sont remontées à la direction.

"Elle dit qu'ils ont eu des marques d'intérêts pour toutes les agences, mais bon tout le monde peut le faire et proposer 500 euros pour un commerce," relativise l'élu.

Pour le moment rien n'a filtré, concernant la cession de cette branche de la filiale française, même si la vente devrait se faire au plus offrant.

"Il y aura des repreneurs. J'ai eu des échos à ce sujet. Certains cadres dirigeants obtiendraient des agences, des mandataires aussi.

Le marché a été fait, par contre il sera très compliqué pour les salariés de reprendre leurs commerces, à moins d'avoir un apport conséquent.
"

La réponse finale devrait tomber dans les prochaines semaines. En attendant, les agents comme les salariés doivent patienter, dans un monde plongé dans l'incertitude...

"Nous allons nous battre. Un match de foot dure 90 minutes et s'il y a match nul, les joueurs jouent les prolongations et le temps additionnel.

Nous irons au bout, pour éviter de finir comme les salariés de Thomas Cook,
" conclut l'élu du CSE.

La réponse de la direction de TUI France :

Un mouvement de grève a été lancé par les syndicats le mardi 8 septembre matin, la Direction de TUI France comptait 150 salariés au global.

Le PSE concerne 317 postes sur 904 salariés, hors impact potentiel dans le réseau d’agences intégrées (266 postes).

TUI France a reçu de nombreuses marques d’intérêts en ce qui concerne son réseau d’agences intégrées et il y aura des transferts possibles pour les collaborateurs des agences qui seraient reprises par des repreneurs potentiels.

Les voyages TUI France resteront quant à eux disponibles dans le réseau d’agences mandataires TUI et agences de voyages tiers.

D’autre part, le dialogue social se poursuit chez TUI France, la direction de TUI France a accepté des évolutions favorables des conditions de départ et d’accompagnement avec les délégués syndicaux comme par exemple :
- L’augmentation du congé de reclassement pour les plus de 50 ans de 8 à 9 mois
- L’augmentation du budget de formation pour reconversion de 6 000€ à 10 000€
- L’indemnité de reclassement rapide porté de 60% à 100% du congé de reclassement restant pour les volontaires au départ de 50% à 80% pour les personnels licenciés.
- Une prime de création d'entreprise augmentée de 15 000€ à 20 000€

A noter que le CSE a demandé d’augmenter l’enveloppe globale prévue pour le PSE de 30M€, cela n’est pas possible, le budget est très contraint.

Enfin, La direction de TUI France est en contact permanent avec le Ministère du Travail et la Direccte qui sont pleinement au courant de la situation. Les évolutions favorables concernant les conditions de départ leur ont été communiquées.

La Direccte reste l’intermédiaire naturel entre le CSE, les élus et la direction. Le CSE devrait rendre un avis fin octobre.

Lu 5239 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure














TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel