TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



TUI Travel Plc : gérer les stocks au plus près pour préserver les marges

le panier moyen de l’hiver en hausse générale



TUI Travel plc qui a tenu son AG annuelle le 5 février dernier, a présenté pour l’occasion, un aperçu de l’activité du groupe, pays par pays, aussi bien sur l’état des ventes de l’hiver que sur celles de l’été prochain. Globalement, c'est moins de stock pour moins de clients. La communication financière ne fait cependant pas état du coût social d'une telle situation.


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Dimanche 8 Février 2009

TUI Travel Plc : gérer les stocks au plus près pour préserver les marges
A l’heure la crise économique crée une situation où le doute l’emporte souvent sur la raison, l’état des lieux dressé par le numéro un européen de l’industrie touristique peut servir de repère dans la tempête.

Globalement, le panier moyen de l’hiver a augmenté quasiment partout : il est de +8% en France, +4% en Belgique, +10% en Grande-Bretagne, + 7% en Allemagne (dont + 1% pour le transport charter mais +20% pour le transport vol régulier).

Rares sont les pays où les antennes TUI affichent une baisse du panier moyen : la Suisse -6% et le Canada -4%, cette dernière baisse s‘expliquant par un marché fortement concurrentiel.


Marché britannique : marges identiques à l’hiver dernier

Pour l’été, la tendance à la hausse continue de s’affirmer : + 6% en France, +1% en Hollande, + 11% en Grande-Bretagne, + 10% en Scandinavie, etc..

La hausse des prix est évidemment une des clés pour protéger les marges, mais TUI la combine à une réduction substantielle de l’offre. Car, en ce qui concerne le nombre de clients, la tendance est à la baisse, voire à la forte baisse.

Sur l’hiver en France, par exemple, le nombre de clients se situe à -9% et les ventes à - 4%. Mais avec une offre réduite de 9%, les marges sont maintenues. Cette situation est d’ailleurs valable pour l’Europe de l’Ouest qui inclut la France, la Belgique et la Hollande.

Amélioration du revenu moyen en Allemagne où la réduction des capacités de 17% compense la baisse de la clientèle à - 11%. Le chiffre d’affaires s’affiche à -5% mais les stocks restant à vendre sur l’hiver ont été réduits de 26%.

Les marges du marché britannique sont identiques à celles de l’hiver dernier avec un chiffre d’affaires à -3%, un nombre de clients à -12% mais une réduction de l’offre de -9%. En Scandinavie, 98% de l’offre hiver est déjà vendue même si le chiffre d’affaires est à -8% et le nombre de clients à -9%.

Sur l’été, plusieurs pays constatent des retards sur les réservations. En France, le chiffre d’affaires engrangé est à - 8% par rapport à l’année dernière et le nombre de clients à -6%. La Hollande souffre davantage avec -21% en chiffre d’affaires et -21% en nombre de bookings.

Allemagne : chiffre d’affaires en retard de 11%

Pour la région Europe de l’Ouest qui inclut la France, 20% de la production été est vendue mais, précise TUI Travel Plc, le mois de janvier français a été encourageant pour les ventes moyen courrier.

En Allemagne, le chiffre d’affaires accuse un retard de 11% et le nombre de clients de 10% mais l’offre a été réduite de 14%. TUI estime ainsi tirer son épingle du jeu. Même cas de figure en Grande-Bretagne où le chiffre d’affaires accuse une baisse de 10% avec un nombre de clients en baisse de 19% mais face à une production réduite de 17%.

Une étude de marché sur les clients anglais qui n’ont pas encore réservé leurs vacances d’été fait apparaître que 87% d’entre eux ont l’intention de partir à l’étranger pour leurs vacances et 94% de ceux-là veulent choisir une formule de forfait.

Une conséquence directe du traumatisme laissé par la faillite de XL en Grande-Bretagne où des milliers de clients n’ont pas été remboursés de leurs achats en package dynamique ou en vols secs…

A la date du 5 février, le groupe TUI Travel Plc promet toujours d’atteindre les objectifs fixés pour l’exercice en cours, et ce, en dépit d’un environnement difficile.

Mais, une activité réduite induit nécessairement une réduction des effectifs. Si en France, les syndicats de Nouvelles Frontières font part de leurs inquiétudes, en Grande-Bretagne, la récente mise en commun du management des agences aux enseignes First Choice et Thomson pourrait laisser quelques employés sur le carreau.

Notre confrère Travel Weekly a fait le décompte : depuis septembre 2008, l'industrie touristique britannique a perdu 5 000 emplois, notamment avec la faillite de XL Grande-Bretagne. Et le pire est à venir...

Lu 2392 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips