TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Vers le retour des trains de nuit en Europe, pourquoi et comment ?

L'offre Nightjet doit relier 26 villes européennes



Ils ont connu un essor fulgurant au début du siècle dernier, puis quasiment totalement disparu du paysage ferroviaire français, les trains de nuit font un come-back remarqué à la faveur de la crise. Alors que la France souhaite ouvrir 2 nouvelles lignes, l'Europe entend se saisir du sujet via une grande coopération entre la France, l'Allemagne, l'Autriche et... la Suisse. Pourquoi et comment relancer les trains de nuit en Europe ? Nous vous expliquons tous sur l'offre Nightjet.


Rédigé par le Mardi 8 Décembre 2020

Le TransEurop Express doit relier 26 villes européennes, dont les 1ères lignes dès décembre 2021 - Crédit photo : Depositphotos
Le TransEurop Express doit relier 26 villes européennes, dont les 1ères lignes dès décembre 2021 - Crédit photo : Depositphotos
Il est étrange de constater que les trains de nuit disparus dans l'anonymat le plus total un peu partout en Europe, du moins en Allemagne et en France, font leur retour à l'aide d'une crise planétaire.

En effet, dans l'Hexagone deux nouvelles lignes seront prochainement relancées, mieux même l'Europe lance son propre projet.

"Je suis heureux que nous puissions célébrer cette journée particulière pour le transport," inaugure Andreas Scheuer, le ministre fédéral allemand des transports.

Alors que l'Europe n'a jamais vraiment réussi à se coordonner sur la question des frontières nous apprenons, ce mardi 8 décembre 2020 que le temps politique et économique peuvent coïncider.

En l'espace de seulement quelques mois, il aura été possible de créer un train couchette européen, baptisé Trans Europ Express 2.0.

Instigué en septembre 2020, la lettre d'intention a été signée ce mardi 8 décembre 2020, par différents ministres des transports européens, dont la celui de la Suisse.

De plus le projet prévoit une coopération entre les transporteurs européens : Deutsche Bahn, ÖBB, CFF et la SNCF.

"C'est l'âge d'or du transport ferroviaire, en ce temps de crise, " s'enflammait presque le ministre allemand.

Quelles seront les lignes Nightjet en Europe ?

Decouvrez la carte des trains de nuit européens baptisés Nightjet - dr
Decouvrez la carte des trains de nuit européens baptisés Nightjet - dr
Alors que nous ne savons pas de quoi les prochains mois seront faits d'un point de vue touristique, nous savons une chose : il sera possible de voyager de nuit en train en Europe dès décembre 2021.

Et sans surprise l'objectif du Trans Europ Express 2.0, dont le réseau s'appellera Nightjet, est assez simple, puisqu'il devra améliorer "les liaisons ferroviaires entre les capitales européennes. D'ailleurs la Commission européenne a annoncé que 2021 serait l'année du train," explique Leonore Gewessler, la ministre fédérale autrichienne.

Au-delà de la symbolique, le retour en grâce des trains-couchettes doit permettre de relier à terme 26 villes européennes, de la France à l'Italie, en passant par l'Allemagne et l'Autriche.

"Nous croyons que les trains de nuit ont un réel avenir en Europe," explique Marc Papinutti, le directeur général des Infrastructures, des Transports et de la Mer.

"En France nous sommes avec la SNCF pleinement engagés dans une redynamisation de ce mode de transport. Concernant ces lignes internationales, une étude est faite en ce moment même pour identifier les conditions de leur constitution. "

Si les conclusions de l'étude seront bientôt remises au Parlement français, des lignes identifiées par le partenariat y figurent déjà. Ainsi, il ne fait pas trop de doute, que les liaisons entre Paris et Bruxelles, Paris - Berlin ou encore vers Vienne verront le jour.

"A l'avenir nous allons relier Paris à Barcelone, Amsterdam, Bruxelles ou Vienne, comme par le passé. Fort heureusement, nous avons eu le bon goût de relancer les trains de nuit en 2016," confie Andreas Matthä, le PDG de l'ÖBB, l'équivalent de la SNCF autrichienne.

Depuis cette date, en France, notre opérateur national était plutôt dans une dynamique inverse. Mais ça, c'était avant la crise. D'ailleurs si les lignes au départ de Paris sont pour le moment hypothétiques, nous en savons plus sur les tracés à venir.

"i[A partir de décembre 2021, on reliera Zurich avec Amsterdam, puis une liaison entre Vienne et Strabsourg, puis Zurich, Rome et Barcelone en 2022,]" annonce Andreas Matthä, ÖBB.

Deux lignes Berlin-Paris et Berlin-Bruxelles sont prévues pour décembre 2023.

Pourquoi ce retour en grace des trains de nuit en Europe ?

Alors que les trains-couchettes avaient quasiment disparu, pourquoi ce brusque retour en grâce ?

"Je me faisais la remarque que décidément ces compagnies nationales historiques ont du bon," lançait alors Jean-Pierre Farandou, le président-directeur général de la SNCF.

Le projet n'est pas d'aider des acteurs en proie à une prochaine concurrence, mais il est plus sociétal et environnemental.

"L'Europe, je vise l'Union européenne, devrait davantage considérer que le rail est un instrument de l'unité européenne. Nous devons retrouver le sens de la longue distance en Europe," analyse le représentant de la compagnie nationale française.

Tant décriée, dans cette année particulière, l'Europe pourrait avec le rail créer un semblant d'unité entre les peuples. Alors que l'Union a réussi le pari de la monnaie commune, elle n'avait jusque-là pas fait celui des grandes infrastructures, c'est désormais chose faite.

"Nous avons des coopérations transfrontalières, mais les trains de nuit permettent d'aller un peu plus loin. Ils peuvent relier des distances supérieures à 1000 km, donc de relier des corridors de passagers entre les pays européens," confie Jean-Pierre Farandou.

Ce n'est pas tout, le Trans Europe Express est avant tout destiné à une clientèle ayant un faible pouvoir d'achat.

"Les trains de nuit répondent à une demande, celle de la jeunesse et la jeunesse c'est l'Europe. Celle-ci prend à moins envie de prendre l'avion," poursuit le dirigeant de la compagnie nationale.

Tout comme Erasmus, l'Europe mise sur la jeunesse et les échanges pour créer une unité entre les peuples. Ce n'est pas tout. Le développement des trains de nuit doit aussi permettre d'accroître la durabilité du voyage.

Plus de ferroviaire signifie aussi moins de pollution.

"Nous sommes certains que nous pourrons reporter une partie du trafic aérien vers le train de nuit et économiser 50 000 tonnes de CO2, soit 30 000 voitures, dans l'opération du Trans Europe Express," explique Vincent Ducrot, le PDG des Chemins de fer suisses.

A l'échelle européenne, les conséquences seraient alors considérables.

Et alors que les premières lignes doivent voir le jour dans un an, ce sont alors plus de 3 millions qui seront dans un 1er temps visé.

Pour conclure, Andreas Matthä, le PDG de l'ÖBB a envoyé un signal fort à l'UE : "nous devons à l'avenir prévoir des services publics internationaux,".

A bon entendeur...



Lu 6740 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Septembre 2021 - 16:59 Emmanuel Macron célèbre 40 années de TGV








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias