TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Voyage : quelles assurances pour être bien couvert ?



Vous partez en vacances et vous hésitez à prendre une assurance voyage ? Il est vrai qu’il n’est guère simple de s’y retrouver vu le grand nombre d’assurances sur le marché… Loin d’être superflues, certaines assurances sont cependant indispensables pour parer à tout désagrément, surtout quand on est loin de chez soi. On fait le point !


Rédigé par Saliha Hadj-Djilani le Mardi 26 Juillet 2022

© John Schnobrich / Unsplash
© John Schnobrich / Unsplash
L’assurance santé en France et en Europe

Alors qu’elle était facultative avant la pandémie, l’assurance médicale voyage est désormais exigée par des pays de plus en plus nombreux, parmi lesquels le Kenya ou l’Indonésie. C’est une conséquence directe des infections liées à la covid. En début d’épidémie, beaucoup de visiteurs, qui n’étaient pas assurés, ont en effet contracté le virus alors qu’ils étaient à l’étranger.
Résultat : la plupart se sont retrouvés dans l’incapacité de payer leur hébergement en quarantaine ou les frais d’hospitalisation.

Certes, la carte vitale donne droit à des remboursements au retour en France, sur présentation des factures et des ordonnances de soins à l’étranger, mais les délais de remboursement sont longs (deux mois environ) et le barème sera fonction de celui de la sécurité sociale française, peu importe le montant des dépenses à l’étranger. Votre mutuelle viendra ensuite compléter le remboursement de la sécurité sociale selon le contrat que vous avez souscrit mais toujours en fonction des tarifs fixés par l’Assurance Maladie.

L’assurance santé en dehors de l’Europe

Cependant, si la carte vitale européenne (à demander directement sur le site Ameli.fr) couvre les frais de santé dans la plupart des pays européens, c’est une autre histoire dès lors qu’on part dans des destinations plus lointaines… Si de nombreuses cartes bancaires incluent une couverture médicale à l’étranger, il est cependant plus sage de vérifier le type de couverture proposée avant de partir en voyage. Ainsi, la plupart des assurances de cartes ne couvrent pas du tout les frais médicaux en cas de contamination due à la covid…

Conscientes de la situation, certaines compagnies aériennes ont donc décidé d’inclure automatiquement une assurance santé spéciale covid dans l’achat d’un billet d’avion aller-retour (Etihad Airlines, Emirates…). Une bonne façon de rassurer les voyageurs et de les inciter à reprendre l’avion.

De façon générale, il est fortement recommandé de souscrire à une assurance médicale dès lors qu’on voyage en dehors de l’Europe et qu’on n’est plus couvert par la carte vitale européenne. Certains pays, comme l’Australie ou les Emirats arabes unis, ont des frais médicaux excessivement chers et certains voyageurs imprudents se sont endettés pour des centaines de milliers d’euros…

Pour choisir votre assurance santé, faites un comparatif des sommes proposées par l’assureur en cas de problème de santé à l’étranger. N’hésitez pas à choisir une assurance un peu plus chère que la moyenne si les frais de santé pris en charge sont particulièrement élevés. Rappelez-vous qu’il suffit d’une fracture pour finir sur la paille aux Etats-Unis, par exemple.

Quelle assurance auto choisir ?

En vacances, la question se pose souvent au moment de la signature du contrat de location. Dois-je souscrire une assurance auto complémentaire, en plus du contrat d’assurance auto de base, soit la garantie responsabilité civile.

En réalité, de nombreux risques ne sont pas couverts par cette assurance incluse dans le forfait de location et il est recommandé de prendre une assurance auto en plus.

Il est aussi important de poser toutes les questions qui s’imposent au loueur en raison des nombreuses offres d’assurance : conditions des garanties, exclusions des garanties, montant des franchises à régler et cas où il faut les payer, couverture des jeunes conducteurs en cas de deuxième conducteur ou bris des glaces etc. En somme, pour plus de tranquillité, il peut être intéressant de prendre une assurance tous risques.

Par ailleurs, si vous payez votre location de voiture avec une carte de crédit haut de gamme (ex : cartes gold), les frais de franchise vous seront remboursés en cas de sinistre. Mais gardez à l’esprit qu’il faudra malgré tout les avancer dans un premier temps, ce qui n’est pas le cas si vous souscrivez à une assurance automobile complémentaire « zéro franchise ».

A noter : si vous louez un véhicule en France mais que vous comptez rouler à l’étranger, vous serez contraint de prendre une assurance supplémentaire, sinon vous ne serez pas couvert en cas de panne ou d’accident.

Enfin, dans tous les cas, une fois que vous avez signé votre contrat de location et choisi vos assurances auto, faites scrupuleusement le tour du véhicule et vérifiez que tous les défauts sont indiqués sur la fiche du loueur : peinture écaillée, absence de roue de secours, Bluetooth de la radio en panne, rayure au niveau des rétroviseurs etc. Et si vous n’êtes pas satisfait du véhicule proposé, vous êtes parfaitement en droit d’en demander un autre en échange à condition qu’il y ait de la disponibilité.

L’assurance bagage

Quand vous décidez de prendre une assurance voyage, pensez à vérifier les clauses des garanties bagages, cela vous sera très utile en cas de perte ou vol de vos valises.

Il ne faut surtout pas négliger la partie concernant les plafonds de remboursement des objets de valeur, notamment si vous partez avec des robes haute-couture, des bijoux, un ordinateur, un Ipad… Ce sont en effet des biens vite dérobés et cela n’arrive pas qu’aux autres. N’oubliez pas qu’en voyage, on est plus fatigué, un peu déboussolé, et qu’on a tôt fait d’être une proie facile pour les personnes malintentionnées. Et c’est tout de même dommage de gâcher son séjour faute d’assurance. Or, il suffit généralement de payer un petit supplément au moment de la souscription de l’assurance voyage pour être parfaitement couvert en cas de vol d’objets précieux.

Attention cependant, pensez à porter plainte au commissariat le plus proche, dès que vous avez constaté le vol. Sachez par ailleurs que beaucoup d’assurances refuseront de vous rembourser si le vol n’a pas été fait avec violence ou par effraction… Il est en effet plus difficile de prouver qu’il y a eu vol dans ces cas-là et les assureurs sont méfiants. Mais il existe des assurances qui vous couvrent même dans les cas de vols sans violence. Pour en avoir le cœur net, renseignez-vous auprès de différents assureurs et faites un comparatif.

Lu 1162 fois
Notez

Dans la même rubrique :
< >





































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias