TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



XL Group : le consommateur britannique devra règler l'ardoise du siècle

89 millions de livres à éponger



En Grande-Bretagne, les chiffres définitifs sont tombés cet été ; la faillite de XL Leisure Group au printemps dernier a coûté 89 millions de livres dont 20 millions directement à l’équivalent britannique de l’APS. Résultat, chaque client va devoir mettre la main à la poche pour renflouer les caisses.


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Lundi 24 Août 2009

La compagnie Travel City, l'un des transporteurs charters ayant appartenu à XL Leisure Group
La compagnie Travel City, l'un des transporteurs charters ayant appartenu à XL Leisure Group
La défaillance de XL Leisure Group en Grande-Bretagne au printemps dernier a été l’un des plus gros sinistres de toute l’histoire du tourisme.

Souvenez-vous, 90 000 rapatriements à organiser, 200 000 dossiers de remboursement. Sans compter le casse-tête des clients ayant utilisé les formules de package dynamique non couvertes par les assurances.

L’Air Travel Trust Fund sensé prendre en charge les remboursements des forfaits en cas de dépôts de bilan des tour-opérateurs sous le management de la Civil Aviation Authority a vu ses comptes virer au rouge foncé.

L’organisme était déjà légèrement déficitaire de 21 millions de livres l’an dernier mais de nouvelles défaillances ont alourdi cette charge de 7,4 millions de livres et surtout, la gestion du sinistre XL Leisure Group a porté le déficit à 46,5 millions de livres.

Maintenir coûte que coûte la saison hiver

Il fallait donc que l’administration britannique trouve rapidement une solution. C’est chose faite et c’est sur le prix total du forfait que va porter l’augmentation.

L’Air Travel Trust Fund percevait déjà 1 livre sur chaque vente de forfait, désormais cette taxe sera portée à 2,50 livre à partir du 1er septembre.

L’organisme estime que 30 millions supplémentaires rentreront ainsi dans ses caisses ce qui pourrait permettre de regagner un équilibre économique en 2012.

A condition, bien sûr, qu’une nouvelle catastrophe du même type ne vienne encore vider la cagnotte.

Les tour-opérateurs britanniques qui n’ont pas d’autres choix que d’accepter la décision prise par le gouvernement britannique de cette hausse de la taxe ATTF, restent perplexes sur ses répercussions éventuelles vis-à-vis du consommateur, au moment même où son pouvoir d‘achat est en berne.

Certains se disent même prêts à prendre en charge cette augmentation. L’important pour eux est maintenant de réussir coûte que coûte une saison hiver dont l’offre de produits a été réduite entre 10 et 15%, selon les voyagistes.

Lu 4352 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

');

PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com DMCmag.com TourMaGEVENTS.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips