TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Aéroport de Marseille : "les négos avec Emirates pourraient aboutir en 2019 "

L'architecte Norman Foster choisi pour l'aménagement de l'aérogare



L'aéroport de Marseille (AMP) est en pleine mutation. Une semaine après le changement de signalétique, le 3ème aéroport de France (hors Paris) annonce ce jeudi 23 novembre l'agrandissement de son aérogare, une réalisation confiée au cabinet du célèbre architecte Norman Foster. La rédaction de TourMaG a profité de cette annonce, pour faire un point sur le projet et le futur d'AMP avec Pierre Régis, président du directoire.


Rédigé par Romain POMMIER le Jeudi 23 Novembre 2017

L'agrandissement de l'aérogare s'inscrit dans le projet devant prendre fin en 2025, et qui permettra d'accueillir plus de 16 millions de passagers - Crédit photo : Aéroport de Marseille
L'agrandissement de l'aérogare s'inscrit dans le projet devant prendre fin en 2025, et qui permettra d'accueillir plus de 16 millions de passagers - Crédit photo : Aéroport de Marseille
TourMaG.com - Pouvez-vous nous parler de cette nouvelle aérogare ?

Pierre Régis :
Ce projet s'inscrit dans le cadre de notre plan "Cap 2025". Cette réalisation se trouvera au cœur de l'aéroport, et correspond à l'agrandissement de l'aérogare, en lieu et place de l'actuel espace réservé au stationnement des taxis.

Nous avons choisi, un architecte d'envergure internationale à savoir Norman Foster, qui avait par le passé réalisé l'ombrière à Marseille, le Viaduc de Millau et possède une expérience sur un terminal à Londres.

L'objectif de cet investissement étant délargir notre capacité d'accueil, puisque cette dernière a été grandement touchée par les opérations de sûreté aéroportuaire.

TourMaG.com - Au-delà de la capacité d'accueil décuplée, que vous apporte l'agrandissement ?

Pierre Régis :
Nous allons pouvoir mieux traiter l'aspect commercial de l'aéroport, et donc héberger de nouveaux commerces, mais aussi améliorer la fluidité du contrôle des passagers.

En tout, cette augmentation permettra de gagner 20 000m². Nous permettant d'atteindre notre objectif fixé à 11 millions de passagers en 2025.

Sur ce total, nous allons dédier 5 000m² supplémentaires à notre surface commerciale, elle sera ainsi quasiment doublée.

La fin des travaux est fixée en 2022, sans aucune gêne pour les passagers puisque nous allons conquérir un espace qui est pour le moment libre.

Selon Pierre Régis "la nouvelle jetée permettra d'accueillir 12 millions de passagers" - Crédit photo : TourMaG.com
Selon Pierre Régis "la nouvelle jetée permettra d'accueillir 12 millions de passagers" - Crédit photo : TourMaG.com
TourMaG.com - Le projet prévoit aussi une nouvelle jetée, est-ce vrai ? Et comment se passe la liaison Marseille - La Réunion ?

Pierre Régis : Effectivement, la nouvelle aérogare s'inscrit dans le cadre de la construction d'une nouvelle jetée destinée aux vols long-courriers, ce qui nous permettra à terme d'accueillir 12 millions de passagers, pour le seul terminal 1.

La jetée va se greffer sur le cœur de l'aéroport. Elle sera dessinée par le même cabinet d'architecte à savoir Norman Foster, et devra accueillir des gros-porteurs.

Concernant Air Austral, nous souhaitions leur retour depuis très longtemps, cette route est un succès. Le public est au rendez-vous. Les avions font régulièrement le plein. Air Austral nous permet non seulement de desservir La Réunion, mais cette desserte nous sert aussi d'escale pour toute la zone de l'océan Indien.

TourMaG.com - Où en êtes-vous dans vos négociations concernant les vols long-courriers ?

Pierre Régis :
Nous avons entamé des discussions sur deux sujets différents. D'un côté, il y a les USA que nous regardons avec attention , et de l'autre Emirates, nous sommes en phase de fortes prospections.

Au-delà des destinations, nous regardons le meilleur moyen pour alimenter l'activité croisière de la ville.

Pour le moment au niveau de la clientèle du Golfe, nous achoppons au niveau des droits de trafic, puisqu'ils sont dispensés au compte-goutte, et que ça peut bousculer des intérêts.

Et concernant les Etats-Unis, les droits de trafic ne posent pas de problème, il nous reste à convaincre une compagnie. Nous devons démontrer que l'activité estivale permettra de remplir les vols.

TourMaG.com - Ces négociations ont-elles des chances d'aboutir en 2018 ?

Pierre Régis :
Il faut savoir que nous sommes constamment en contact avec ces intermédiaires, mais que les démarches prennent énormément de temps.

Pour 2018, je ne pense pas qu'un accord soit possible, cela est long et complexe.

Les négociations devraient aboutir sans doute en 2019. Nous sommes confiants.

Lu 3729 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Novembre 2018 - 13:01 Aegean Airlines, au sommet de l'Olympe



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips