TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Attractivité du secteur : "Nous devons agir sur le fond et sur la forme" Lionel Rabiet

L'interview de Lionel Rabiet, Président des Entreprises du Voyage Ile-de-France



Les Entreprises du Voyage Ile-de-France (EDV) ont officiellement lancé les inscriptions pour leur prochaine convention qui aura lieu à Québec, Saint-Alexis des Monts et Montréal au Canada du 15 au 19 octobre 2022. Au programme de cette convention : l’attractivité du secteur du voyage ! Nous avons fait le point avec Lionel Rabiet, Président des EDV Ile-de-France (Voyages d'exception).


Rédigé par le Jeudi 9 Juin 2022

Lionel Rabiet (EDV Ile de France) : il y a trois thèmes centraux : l'innovation, la parité hommes / femmes et l'impact du voyage sur le réchauffement climatique. Ces trois thématiques jouent contre l'attractivité de notre profession et nous devons réagir et changer cette perception. - DR
Lionel Rabiet (EDV Ile de France) : il y a trois thèmes centraux : l'innovation, la parité hommes / femmes et l'impact du voyage sur le réchauffement climatique. Ces trois thématiques jouent contre l'attractivité de notre profession et nous devons réagir et changer cette perception. - DR
TourMaG - L'attractivité sera le thème central de la prochaine convention des Entreprises du Voyage Ile-de-France. C'est un sujet d'actualité pour la profession.

Lionel Rabiet : En effet. L'attractivité est un sujet central qui est au cœur de l'avenir de notre secteur. Sans attirer de nouveaux talents, il y a un risque pour notre profession de péricliter.

Toutefois je tiens à distinguer deux sujets d'une part celui de l'attractivité à court terme liée aux problématiques de recrutement et qui ne concerne pas seulement le secteur du tourisme et d'autre part celui de l'attractivité à plus long terme.

Il ne faut par faire d'amalgame entre les tensions conjoncturelles actuelles et des problématiques plus profondes.

Après deux ans de quasi fermeture en raison de la pandémie de covid-19, une partie des collaborateurs ont quitté l'industrie du tourisme. Ils se sont tournés vers d'autres secteurs et constatent que l'herbe est peut-être un petit peu plus verte...

A cela s'ajoute un taux de chômage qui n'a jamais été aussi bas depuis 15 ans. Le pouvoir s'est ainsi déplacé des entreprises aux salariés et aux personnes qui cherchent un poste. Cette tendance est un vrai sujet pour le secteur, certaines agences sont contraintes d'ajuster leurs horaires d'ouverture faute de collaborateurs, mais je pense que c'est lié à un phénomène conjoncturel.

D'autres sujets plus profonds doivent aussi être abordés.

TourMaG - Quels sont ces sujets justement ?

Lionel Rabiet :
Pour moi, il y a trois thèmes centraux : l'innovation, la parité hommes / femmes et l'impact du voyage sur le réchauffement climatique. Ces trois thématiques jouent contre l'attractivité de notre profession et nous devons réagir et changer cette perception.

Sur l'innovation, notre secteur est perçu comme "stabilisé" et peu propice à l'innovation. Lorsqu'on parle de secteurs d'avenir, où il faut investir, le voyage est très rarement cité.

Et pourtant de nombreuses start-up se lancent dans le tourisme, et le voyage, elles sont notamment présentes au sein du Welcome City Lab. Laurent Queige, Directeur de la division loisirs de Paris & Co sera d'ailleurs présent lors de la convention.

Nous renvoyons également une image anachronique sur la parité homme / femme. 80% des salariés des opérateurs de voyages et de séjours sont des femmes, et pourtant lorsque nous montons dans la hiérarchie, la proportion s'inverse.

Les talents féminins de demain ont peu de modèles auxquels elles peuvent s'identifier. Il y a quelques femmes dirigeantes mais elles restent rares. Cette image qui peut même paraitre rétrograde joue sur l'attractivité. C'est un sujet dont nous devons nous saisir. Christine Giraud, Président de l'association des Femmes du Tourisme sera présente pour en parler.

TourMaG - Enfin vous souhaitez aborder le sujet de l'impact du voyage sur le climat. C'est devenu incontournable !

Lionel Rabiet :
Aujourd'hui nous faisons face à des lobbies anti-tourisme. Les pouvoirs publics viennent d'interdire la vente de véhicules thermiques neufs dès 2035... et demain ce sera peut-être les avions ?

De plus en plus de jeunes se détournent d'un secteur vu comme antiécologique. Il y a un risque fort que de jeunes diplômés ne souhaitent pas travailler pour le tourisme et le voyage.

Des personnalités comme Jean-Marc Jancovici, Président The Shift Project vont faire des conférences dans les grandes écoles.

Les étudiants vont finir par ne pas choisir le voyage parce qu'on les a convaincus que le tourisme c'est mal. Nous devons agir à la fois sur le fond mais aussi sur la forme pour défendre nos valeurs.

Nous devons être à la fois proactifs dans la transition écologique et montrer que le voyage est aussi quelque chose qui est positif en termes d'économie, de découverte, de rencontres, de bien-être, de vacances pour tous...

Il ne faut pas que nous soyons ostracisés ! Sur cette partie environnementale, Agir pour un Tourisme Responsable partagera sa vision et ses actions.

TourMaG - Vous n'avez pas choisi d'ajouter une brique RH. Souvent lorsqu'on parle de l'attractivité d'un secteur on évoque les salaires, la participation aux bénéfices...

Lionel Rabiet :
La question des ressources humaines est un terrain sur lequel les Entreprises du Voyage ont déjà beaucoup travaillé . Le bien-être au travail, les salaires, l'intéressement, la reconnaissance, la participation des salariés aux décisions de l'entreprise, la possibilité de faire voyager les collaborateurs sont bien évidemment essentiels.

La commission sociale des Entreprises du Voyage, menée par Valérie Boned et Morgan Butty s'est emparé du sujet et va faire des propositions en ce sens.

A lire aussi : Emploi : faut-il aujourd’hui tout céder aux candidats ?

Le chemin à prendre pour faire évoluer l'image de nos métiers est moins balisé. C'est pour cela que nous souhaitons y réfléchir à l'occasion de la convention.

Ces sujets sont complexes et les problématiques qu'ils soulèvent ne seront pas résolues à l'issue de notre séjour mais nous devons avancer.

La parité hommes / femmes n'est pas un thème qui est souvent abordé. Sur l'environnement, le sujet est complexe avec des intérêts tellement divergents. Il ne faut ni être dans le déni en étant capable de reconnaître notre responsabilité, ni être dans l'auto flagellation. Le voyage est essentiel à l'humanité et nous devons être les acteurs de la transition d'un modèle vers un autre. C'est une vision que nous devons faire connaître.

En tant qu'organisme représentant le secteur, nous avons un rôle vital à jouer.

TourMaG : La convention va se dérouler au Canada, pourquoi avoir choisi cette destination ?

Lionel Rabiet :
Tout d'abord c'est une rencontre avec les représentants de Destination Canada et Bonjour Québec. C'est aussi une destination facile d'accès en vol direct depuis la France. Et puis nous aurons la chance de visiter cette région pendant le fameux été indien.

Le Canada a également beaucoup à nous apprendre sur les thèmes que nous allons aborder. Nous attendons une centaine de participants. Les inscriptions sont ouvertes depuis hier jeudi 9 juin et déjà nous avons des retours !

Les inscriptions sont ouvertes

La prochaine convention des Entreprises du Voyage Ile-de-France aura lieu à Québec - Depositphotos, auteur rabbit75_dep
La prochaine convention des Entreprises du Voyage Ile-de-France aura lieu à Québec - Depositphotos, auteur rabbit75_dep
Lors d’un événement organisé à l’Ambassade du Canada le 26 avril dernier, Lionel Rabiet, président des Entreprises du Voyage Ile de France, avait d’ores et déjà évoqué le lieu de la prochaine convention des Entreprises du Voyage Ile-de-France. Désormais, c’est officiel, le prochain rendez-vous des EDV se tiendra à Québec à la mi-octobre.

Les conférenciers échangeront sur le thème de l’attractivité du secteur du tourisme auprès des jeunes générations sous l’angle de l’innovation, de l’égalité Femmes-Hommes et du tourisme responsable.

A ce titre, les Femmes du Tourisme, le Welcome City Lab et l’association Agir pour un Tourisme Responsable participeront aux conférences et aideront les participants à réfléchir aux solutions à apporter à cette problématique.

Les participants à la convention des EDV Ile-de-France au Québec profiteront également d’un programme dédié à la découverte de la destination canadienne avec plusieurs surprises. Ce programme est organisé par les équipes de LVE Travel et Supernature, en partenariat avec Destination Canada, Bonjour Québec et Air Transat.

Lionel Rabiet a déclaré : « Nos deux précédents événements (Ouzbekistan 2018 et Laponie 2019) ont produit des échanges passionnants et ont laissé de très bons souvenirs aux participants. Nous espérons qu’il en sera de même pour notre convention 2022, dans un pays et une région magnifiques et propices à une réflexion de fond sur l’avenir de notre secteur. »

Un formulaire d’inscription est disponible à la fin de la brochure « Canada – Convention EDV Ile-de-France ». Attention, le nombre de places est limité.

Pour toutes informations supplémentaires concernant les inscriptions à la convention, il faudra contacter Melody Thiebaut à l’adresse mail suivante : (melody@lve-travel.fr).

(T.V.)


Lu 2157 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 1 Juillet 2022 - 17:49 Géovisions en état de cessation des paiements






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias