TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Autocariste : "sans nouveaux reports d’échéances, le transport routier de voyageurs va disparaître"

L'UNOSTRA interpelle le gouvernement sur les reports d’échéances



Le secteur du tourisme ne cesse de se voir succéder les sonnettes d'alarme tirer par les différents acteurs. L'UNOSTRA un syndicat des transporteurs routiers alerte le gouvernement sur la disparition prochaine des transporteurs routiers de voyageurs. "Le secteur a besoin de nouveaux reports, mais se frotte au refus de certains organismes financiers," alerte le syndicat.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 15 Avril 2021

L'UNOSTRA interpelle le gouvernement sur les reports d’échéances - Depositphotos
L'UNOSTRA interpelle le gouvernement sur les reports d’échéances - Depositphotos
Les bonnes nouvelles se font rares, depuis qu'un épais smog s'est abattu sur l'industrie en mars dernier.

Après 14 mois de crise, les différents secteurs de l'industrie tirent les uns après les autres la sonnette d'alarme, afin de sauver ce qui peut l'être.

Depuis plusieurs semaines, l’UNOSTRA (un syndicat du transport routier) alerte sur l’incapacité des entreprises du transport routier de voyageurs tourisme à reprendre le remboursement de leurs échéances bancaires.

Avec ce troisième confinement, le secteur a besoin de nouveaux reports, mais se frotte au refus de certains organismes financiers.


"Sans nouveaux reports d’échéances, le TRV Tourisme va disparaître !," menace même le syndicat.

Une délégation de la branche s'est entretenue avec Hassiba Kaabeche, directrice générale de la Banque de France des Pays de la Loire, pour exposer les difficultés de la profession.

Les aides ne suffisent plus

Aujourd’hui, aucune TPE PME ne peut honorer ses engagements, faute d’absence de chiffre d’affaires depuis plus d’un an à cause de la crise sanitaire.

"Il faut comprendre une chose : l’incapacité de reprendre les échéances bancaires n’est, en aucun cas, due à une mauvaise gestion de la part des entreprises.

Les aides de l’Etat leur ont permis de survivre, mais ne sont aujourd’hui plus suffisantes. Sans reprise d’activité, les entreprises ne peuvent pas reprendre leurs remboursements,
" poursuit l'UNOSTRA.

L’UNOSTRA remercie Mme Kaabeche pour son écoute et sa compréhension. Les entreprises du TRV Tourisme doivent obtenir de nouveaux reports d’échéances. Sans ça, c’est toute une profession qui va disparaître !

Lu 1184 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance