Nos bureaux sont fermés du 02/08 au 22/08. Retour de la newsletter quotidienne le 23/08/2021. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Balade à Laon, du sommet de la cathédrale aux souterrains de la Cité

Vue panoramique et visite souterraine de la capitale de l’Aisne



Fièrement dressée sur une colline, Laon domine la vaste plaine champenoise. Pour cette raison, sans doute, on l’a surnommée la Montagne couronnée. Sa cathédrale est un joyau, une des plus belles de Picardie et de France. Il faut monter au sommet de la tour, faire une halte dans les tribunes pour découvrir les mystères de ce chef-d’œuvre de l’art gothique. Quant aux secrets de la ville, ils sont dévoilés par la visite des souterrains. Un voyage de 40 millions d’années !


Rédigé par Jean-Paul COMBE le Jeudi 22 Juillet 2021

Vue sur les toits d'ardoise de l'ancienne Cité de Laon - DR : J.-P. C.
Vue sur les toits d'ardoise de l'ancienne Cité de Laon - DR : J.-P. C.
Il faut les monter, les 252 marches de la tour ! Mais cela en vaut la peine, la récompense est au sommet...

La cathédrale Notre-Dame de Laon domine au Nord la plaine agricole, au Sud un pays de collines, de villages de pierres avec leurs églises romanes.

On a une vue sur les toits d’ardoise de l’ancienne Cité, mais également sur l’un des plus remarquables ensembles monumentaux du Nord de la France.

C’est beau à couper le souffle, s’il vous en reste ! C’est, en quelque sorte, une mise en bouche qui donne envie de poursuivre...

La cathédrale est un modèle pour beaucoup d’autres

Rendu au pied de l’escalier, nous trouvons le vaste parvis de Notre-Dame, un édifice construit en une cinquantaine d’années, à partir de 1155.

La cathédrale est un modèle pour beaucoup d’autres - et pas des moindres. Ses arcades inspirent celles de Notre-Dame de Paris, ses porches aux galbes triangulaires préfigurent ceux de Chartres, ses tours servent de modèle à Reims.

A l’intérieur, l’immense nef (118 mètres du chevet au portail et 24 mètres de haut) est éclairée par deux roses symétriques et par les hautes verrières latérales.

Les deux tours de la façade sont parées de grands bœufs de pierre qui, pour le moins, surprennent.

Le moine Guilbert de Nogent rapporte cette légende : un attelage ne pouvant gravir la colline de Laon pour amener les matériaux à pied d’œuvre, un bœuf mystérieux vint en renfort et disparut quand le chariot eut achevé l’ascension. C’est en souvenir de ce miracle que les bœufs ornent les tours.

Au pied de l’édifice, l’hôtel Dieu, construit vers 1170, est le plus ancien gardé en France, il abrite aujourd’hui l’Office de tourisme.

Alentour, dans la vieille ville, les ruelles ont conservé clochetons et fenêtres à meneaux tandis que les remparts mènent, porte après porte, à l’église Saint Martin, une ancienne abbatiale, très dépouillée, et maintes fois remaniée.

Secrets sous la ville

"Secrets sous la ville" est un long voyage temporel de 40 millions d’années qui débute, dans une lumière bleue, à l’époque où le territoire était plongé sous les eaux - DR : Aisne Tourisme
"Secrets sous la ville" est un long voyage temporel de 40 millions d’années qui débute, dans une lumière bleue, à l’époque où le territoire était plongé sous les eaux - DR : Aisne Tourisme
Nous descendons des remparts pour une immersion dans les souterrains.  

"Secrets sous la ville"
est un long voyage temporel de 40 millions d’années qui débute, dans une lumière bleue, à l’époque où le territoire était plongé sous les eaux.

Les décors s’enchainent pour remonter à la surface de l’Histoire, jusqu’au Moyen Age, au cœur d’un chantier d’extraction de pierres.

Scénarisées par l’image et le son, les diverses activités souterraines sont transcrites : extractions de la roche, stockage et camouflage des céréales, poudrières, réunions secrètes, égouts… pour s’achever avec une projection des grandes batailles de l’Histoire de France vécues à Laon.

Une galerie du temps met en avant les « Grands hommes de France » qui sont passés dans l’histoire de Laon : Charlemagne, Paul Doumer, Edouard Herriot…

Il ne tient qu’à vous de compléter la liste…

Repères

La cathédrale et l'Hôtel Dieu, actuel Office de tourisme, à droite de l'esplanade - DR : J.-P. C.
La cathédrale et l'Hôtel Dieu, actuel Office de tourisme, à droite de l'esplanade - DR : J.-P. C.
Informations

Office du tourisme, Place du Parvis
Tel : 03 23 20 28 62

L'Agence Aisne Tourisme
www.jaimelaisne.com

Y aller

Train SNCF au départ de la Gare du Nord, 1h30

Voiture : 1h40 de Paris, 1h de Reims, 2h de Lille.

Bonne adresse

Restaurant le Parvis

Face à la cathédrale, le restaurant propose en salle ou en terrasse des plats régionaux tels la flamiche picarde au maroilles, le jambon de Reims, la carbonade de bœuf, les moules frites. Mais encore une variété de plats issus de la cuisine française (menu complet à midi 20,90 €). Des chambres d’hôtes, d’un très bon confort, sont attenantes au restaurant.

3, place du Parvis (95 à 125€)
Tel 03 23 20 27 27

Lu 2281 fois

Tags : Aisne, Combe, Laon
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus













































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias