TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TourMaG  




Bases de province : comment Air France veut reprendre la main sur Nice Côte d’Azur

le projet de base à Nice relancera-t-il Air France ?


Majoritaire en part de marché dans les années quatre vingt sur la plate-forme niçoise, la plus importante en France en terme de trafic et de réseaux, Air France a progressivement perdu pied face à l’offensive des compagnies étrangères. Un retard aggravé depuis bientôt une décennie par la montée en puissance des compagnies low cost.


Rédigé par Michel BOVAS le Mercredi 30 Novembre 2011

Air France, dont la part de marché à Nice est descendue à 28 % à fin octobre espère retrouver sa place grâce à sa base en 2012.- Photo DR Air France
Air France, dont la part de marché à Nice est descendue à 28 % à fin octobre espère retrouver sa place grâce à sa base en 2012.- Photo DR Air France
Tarif compétitif et liaison directe ont permis à ces dernières (plus d’une quinzaine sur les pistes niçoises), avec Easyjet comme chef de file, de s’emparer de plus de 70 % du trafic.

Air France, dont la part de marché à Nice est descendue à 28 % à fin octobre espère retrouver sa place grâce à sa base en 2012.

C’est d’ailleurs une ancienne revendication de l’aéroport qui a toujours milité pour avoir une compagnie dédiée comme sur d’autres plates-formes européenne de même importance, pour répandre à une demande.

Le projet Air Littoral avait d’ailleurs prouvé en son temps la pertinence du projet avec près de 750.000 passagers.

Toutefois à Nice, Air France à déléguer aux membres de Skyteam un certain nombre de lignes assurées sur la plateforme niçoise. C’est le cas avec Aeroflot, Alitalia, Czech Airlines Transavia holland, Delta, KLM, Tarom…

Easyjet a fait décoller son trafic sur Nice

Quelques chiffres illustrent la tendance qui a abouti au retournement de situation en faveur des compagnies étrangères.

En 2001, le trafic global de l’aéroport Nice Côte d’Azur atteignait 8,9 millions de passagers.

La compagnie Air France en traitait 2,6 millions soit un peu plus d’un tiers. Son challenger Easyjet, présent alors sur la plate-forme depuis 5 ans, affichait déjà 845.000 passagers.

En 2010, l’aéroport annonçait 9,6 millions (+10 % par rapport à 2001), mais Air France plafonne toujours à 2,6 millions dix ans après alors qu’Easyjet atteignait déjà 1,9 millions (doublement du trafic par rapport à 2001). Et la tendance se poursuit.

A fin octobre, le trafic global à Nice atteint déjà 9,1 millions (+9,1 % par rapport à 2010). Air France en traite 2,4 millions (+ 2,4 %) alors qu’Easyjet dépasse les 2 millions avec une croissance de 18,7 %.

Easyjet pourrait faire jeu égal voire dépasser Air France

La compagnie a ainsi fêté le 10 novembre ses 15 ans de présence à Nice en dévoilant son projet de base pour 2012.

A ce rythme Easyjet pourrait faire jeu égal voire dépasser la compagnie nationale en 2012. Notamment par le fait qu’en mars 2012, Easyjet avec sa base à Nice offrira un réseau de 24 destinations en direct (17 existantes+ 7 nouvelles).

Une n’offre jamais atteinte par la compagnie Air France au départ de Nice qui a toujours préféré le rabattement sur Orly et Roissy pour l’international voire Lyon pour l’Europe et les radiales françaises.

Air France dévoilera dans quelques jours le profil de sa future base niçoise et les destinations desservies.

Reste que 2012 s’annonce particulièrement intense en terme d’offres aériennes. Car à celles mises en place par les bases d’Air France et d’Easyjet, les autres compagnies ne restent pas l’arme au pied.

De belles offres tarifaires en perspectives pour 2012

Lot mettra en quotidien son Nice-Varsovie, Estonian double sa desserte de Tallinn, Lufthansa, ouvre sur Berlin, British Airways sur Londres Gatwick (3 vols quotidiens), Vueling et Spanair se bagarrent sur Barcelone, SAS desservira Stavanger.

Quant à Easyjet, elle ouvre sur Lille, Barcelone, Venise, Naples, Nantes, Bordeaux et Toulouse, Swiss sur Genève et Berne etc…

Bref, les compagnies semblent vouloir placer leurs pions avant les annonces d’Air France.

Tout cela promet pour les passagers de belles offres tarifaires en 2012 et surtout un renforcement des fréquences notamment vers les villes de province très mal desservies jusqu’ici en raison de l’absence d’une LGV (elle est promise pour 2025).

Et le TGV ?

Cette ligne permettrait au TGV de capter un peu de trafic à l’aérien notamment vers Paris.

Une bonne desserte aérienne reste, et restera, avant longtemps l’unique moyen de transport pour désenclaver la Côte d’Azur-Monaco et la Ligurie par rapport à la France, à l’Europe et bien sûr au reste du monde…

Et les nouveaux appareils qui permettront de faire d’un coup d’aile Europe-Asie peuvent laisser penser à Nice Côte d’azur qu’une ouverture d’un long courrier vers l’Asie du Sud Est est aussi dans le cadre des possibilités.

Après tout Delta, Emirates et Qatar ont démontré que c’était jouable pour une région qui ne vie que par l’international tant pour le tourisme que l’économie.

Lu 5013 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par abnce le 01/12/2011 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
czech airline ne se pose pas à Nice, seule Smart wings relie Nice à Prague en vol saisonnier deux fois par semaine

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 11 Juin 2024 - 15:37 Arabie Saoudite : Renfe mise sur les femmes




































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias