TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Blocage des PNR : Jet tours et compagnies aériennes se renvoient la balle, les agences s'impatientent !

Les agents de voyages attendent une réponse claire



Les agences de voyages ont du mal à récupérer les PNR (passenger name record) des dossiers Jet tours pour reprotéger leurs clients, aussi bien sur les vols réguliers que pour les billets qui concernent les tarifs TO. Selon les Entreprises du Voyage, le blocage serait double : celui des compagnies aériennes et celui de Thomas Cook France...


Rédigé par le Lundi 30 Septembre 2019

Blocage des PNR : de là à penser que les compagnies souhaitent revendre une deuxième fois les billets déjà émis ou majorer ceux aux tarifs TO, il n'y a qu'un pas... - DR : Depositphotos.com, luckybusiness
Blocage des PNR : de là à penser que les compagnies souhaitent revendre une deuxième fois les billets déjà émis ou majorer ceux aux tarifs TO, il n'y a qu'un pas... - DR : Depositphotos.com, luckybusiness
Les agences de voyages sont sur le pont pour reprotéger les clients de Jet tours pour les départs à venir.

Mais comme si cela ne suffisait pas, plusieurs d'entre elles rencontrent des difficultés pour récupérer les billets d'avion des dossiers Jet tours...

Samedi 27 septembre 2019, Périer Voyages devait faire partir un groupe de 10 personnes à Marrakech au départ de Paris.

Anne-Sophie Lecarpentier, directrice générale du mini-réseau, avait reprotégé son groupe sur le Framissima Les Idrissides. "Nous avons racheté le terrestre auprès de FRAM et nous avions récupéré les réservations Transavia pour le vol".

Sauf que tout ne s'est pas passé comme prévu. Arrivé à l'embarquement, le groupe de 10 personnes se voit refuser l'accès. Les billets avaient été tout simplement annulés.

Est-il normal d'annuler des billets émis ?

Après maintes et maintes péripéties, dont un changement d'aéroport et le rachat des 10 billets auprès d'Air France pour un montant de 800 € par personne l'aller simple, le groupe s'envole pour Marrakech.

Anne-Sophie Lecarpentier s'interroge : "pour les groupes, tout est payé avant le départ. Nous avions les réservations, je ne comprends pas ce qui a pu se passer. Jet tours nous dit qu'ils n'ont pas annulé la réservation. La compagnie aurait-elle alors revendu les places alors que les billets avaient été émis ?"

Une chose est sûre, c'est que la situation commence à faire grincer des dents.

"Est-il normal que ces billets aient été annulés ?" ajoute Adriana Minchella, présidente du CEDIV. Elle poursuit : "nous constatons que les compagnies ne nous laissent pas récupérer les PNR (passenger name record, ndlr) sur certains billets émis mais également ceux aux tarifs TO... Nous sommes en contact avec Jet tours qui doit nous éclaircir sur ce sujet".

Un double blocage ?

Impossible en effet pour Jet tours de basculer le PNR... "Si nous voulons récupérer le vol initial, c'est impossible et si nous réservons un autre vol, cela fait un doublon. Jet tours nous explique que ce sont les compagnies qui bloquent", précise une responsable d'Eden Tour.

Même constat pour Martine Juen, de Juen Voyages : "sur les vols réguliers émis, les compagnies semblent remettre en cause ces réservations et nous ne pouvons pas récupérer les vols... Pour les tarifs TO, on nous répond qu'ils sont liés à une prestation terrestre et qu'ils ne peuvent pas être récupérés alors que nous allons aussi y greffer du terrestre."

De là à penser que les compagnies souhaitent revendre une deuxième fois les billets déjà émis ou majorer ceux au tarif TO, il n'y a qu'un pas...

Certains montrent déjà du doigt les transporteurs : "c'est une honte absolue", nous glisse un directeur de mini-réseau. "Les compagnies veulent profiter de la situation."

Pourtant le blocage ne semble pas venir uniquement des compagnies.

Interrogé sur ce sujet, Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage précise : "le blocage est double, celui de Thomas Cook car il a peur de ne pas respecter les contrats des compagnies aériennes, mais j'ai envie de dire que cet argument est un peu dépassé. Je suis intervenu auprès de Nicolas Delord (président de Thomas Cook France, ndlr) afin qu'il fasse en sorte de fluidifier l'accès aux PNR.

Il y a aussi un blocage des compagnies aériennes qui espèrent vendre plus cher les vols réservés aux tarifs TO. Dans une telle situation, il faut de la solidarité y compris des compagnies aériennes. Elles ne peuvent pas bloquer ces PNR. Il faut faciliter les départs.

Quant à Thomas Cook France, s'ils essaient de protéger leur avenir en bloquant également les billets, c'est qu'ils sont à côté de la plaque
."

Contactée par nos soins Air France précise que pour les billets dont les dossiers ont été payés la compagnie ne s'oppose pas au transfert des PNR mais que celui-ci doit être effectué par Thomas Cook. Pour les tarifs TO elle se veut plus évasive et indique que ces tarifs ne s'appliquent que dans le cadre d'un contrat spécifique avec un TO dans le cadre de la constitution d'un forfait touristique.

Une chose est sûre, c'est que les agents de voyages contactés attendent une réponse claire de la part de Jet tours et des compagnies aériennes, car le temps presse !

A l'heure où nous écrivons ces lignes, nous n'avons pas réussi à joindre Jet tours.

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 10985 fois

Notez



1.Posté par simonagent123 le 30/09/2019 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je confirme !
J'ai plusieurs dossiers où les clients nous demandent d'être reprotégés sur un autre TO et Jet Tours ne nous transfère pas les PNR.
Si mes clients ne peuvent finalement pas partir je pense que j'engagerai des poursuites judicières peronnelles contre la Direction actuelle de Jet Tours qui mets les dossiers de nos clients en danger.

2.Posté par Arnaud le 03/10/2019 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette situation est inadmissible...

- 48 heures pour déclarer la faillite auprès du tribunal de commerce de Nanterre,
- une direction qui ne veut pas transmettre les dossiers aériens en attendant une hypothétique reprise,
- des milliers de clients à qui les prestataires ont demandé repayer les prestations,
- des centaines de billets émis chez les compagnies qui ne seront pas payés,
- des milliers de nuitées perdues pour les hôtels,
- des professionnels en agences et des animateurs en club qui restent sans informations,

Si Thomas Cook France est repris, probablement avec la marque JT, il sera impossible de faire confiance aux responsables de la situation actuelle.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips