TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


CDMV et EDV : l'union fait la force

une visioconférence organisée pour les membres du CDMV



La visio-conférence qui a rassemblé les membres du Collectif de Défense des Métiers du Voyage (CDMV) et les représentants des Entreprises du Voyages (EDV) ce mardi 24 novembre 2020 a permis de construire un nouveau pont entre les deux entités et de rassembler encore davantage les opérateurs de voyages et de séjours.


Rédigé par le Mardi 24 Novembre 2020

Le Collectif de Défense des Métiers du Voyage (CDMV) et les Entreprises du Voyages (EDV) ont organisé une rencontre virtuelle via Zoom qui a rassemblé plus de 170 participants - Depositphotos.com stillfx
Le Collectif de Défense des Métiers du Voyage (CDMV) et les Entreprises du Voyages (EDV) ont organisé une rencontre virtuelle via Zoom qui a rassemblé plus de 170 participants - Depositphotos.com stillfx
Rassembler encore et encore !

C'est dans ce but que le Collectif de Défense des Métiers du Voyage (CDMV) et les Entreprises du Voyages (EDV) ont organisé une rencontre virtuelle via Zoom qui a rassemblé plus de 170 participants.

"Je suis très heureux de participer à cette réunion, c'est l'occasion pour moi surtout de vous écouter" a lancé Jean-Pierre Mas Président des EDV en préambule à l'attention des membres du CDMV. "J'entends qu'il pourrait y avoir une forme de concurrence entre nous, je vous le dis cela ne m'intéresse pas. Vous êtes un aiguillon qui nous force à réagir et qui nous apporte de nouvelles réflexions" a t-il ajouté.

Pour Valérie Boned, ce collectif qui rassemble plus de 4100 membres gérants, mandataires et salariés sur Facebook est aussi un nouveau moyen d'informer et de relayer les actions du syndicat à une nouvelle cible.

Elle a ainsi rappelé toutes les mesures obtenues depuis le début de la crise : l'ordonnance du 25 mars 2020, la prise en charge de l'activité partielle à 100%, l'exonération des charges sociales, la mise en place du fonds de solidarité...

"Il ne faut pas hésiter à faire des demandes et à pousser toutes les portes pour obtenir des aides" a-t-elle rappelé.

Les EDV demandent la "libération" des voyages

J.-C. Franchomme co-fondateurs du CDMV - DR
J.-C. Franchomme co-fondateurs du CDMV - DR
Outre les aides déjà obtenues, les EDV négocient actuellement dans le cadre de la branche un accord d'Activité Partielle Longue Durée (APLD) et travaillent sur la création d'un fonds pour les entreprises gérantes ou propriétaires d'accueil pour jeunes à l'image du fonds de 15M€ débloqués par le gouvernement destiné aux seules associations organisatrices de colonies de vacances et autres classes vertes.

Pour 2021, les Entreprises du Voyage ne comptent pas baisser la pression. "Nous allons demander la poursuite des exonérations de charges et de la prise en charge de l'activité partielle au même niveau qu'actuellement jusqu'en mars 2021. J'ai bon espoir que l'on obtienne gain de cause" a précisé Jean-Pierre Mas.

Autre requête : la prise en charge par l'Etat des droits aux congés payés acquis pendant les périodes de chômage, conjointement avec les hôteliers et les restaurateurs.

Les EDV espèrent également que l'exonération des loyers sera appliquée au secteur des agences de voyages, comme pour les hôteliers, les discothèques et les restaurateurs, en contrepartie des avantages fiscaux dont bénéficieraient les bailleurs.

Par ailleurs le syndicat demande au gouvernement d’assumer les conséquences de ses décisions en indemnisant les professionnels des frais qu’ils supportent lorsque le confinement les contraint à annuler des départs. Enfin il demande purement et simplement de libérer les voyages.

Lire : Les Entreprises du Voyage demandent au gouvernement "de libérer les voyages"

"Il faut être un maximum pour être représentatifs"

Cette visioconférence a permis de construire de nouveaux ponts entre les membres du CDMV et les Entreprises du Voyage, preuve en est que la crise liée au covid-10 aura eu peut-être un mérite : celui de souder une profession et de la rendre visible encore davantage aux yeux des pouvoirs publics.

"Il faut être un maximum pour être représentatifs" insiste Valérie Boned.

Jean-Pierre Mas a d'ailleurs proposé à celles et ceux qui ne seraient pas encore adhérents du syndicat de les rejoindre moyennant une ristourne sur la cotisation 2021 !

A bon entendeur !


Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1460 fois

Tags : cdmv, edv
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance