TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Caroline Leboucher (Atout France) : "La concurrence internationale sera féroce, quand les conditions de reprise seront réunies"

L'interview de Caroline Leboucher, Directrice générale d’Atout France



Face à une crise sans précédent pour le secteur touristique, Atout France s’attelle à réunir les conditions de la reprise "sans brûler" les étapes. Afin de soutenir à la fois le tourisme domestique et international, l'agence de développement touristique de la France a demandé des moyens supplémentaires à l'Etat. TourMaG.com a fait le point avec Caroline Leboucher, Directrice générale d’Atout France.


Rédigé par La Rédaction le Mardi 21 Avril 2020

Carolines Leboucher : "A l’international, on le sait, la concurrence, quand les conditions de reprise seront réunies, sera féroce, on peut imaginer une guerre tarifaire sans précédent, de nouvelles destinations tireront certainement leur épingle du jeu et émergeront..." crédit : © Gilles Cramps
Carolines Leboucher : "A l’international, on le sait, la concurrence, quand les conditions de reprise seront réunies, sera féroce, on peut imaginer une guerre tarifaire sans précédent, de nouvelles destinations tireront certainement leur épingle du jeu et émergeront..." crédit : © Gilles Cramps
TourMaG.com - La crise que nous connaissons est sans précédent. Avez-vous eu un retour des différents opérateurs touristiques et continuez-vous à maintenir le lien et à travailler avec eux ?

Caroline Leboucher :
Effectivement, du fait de son intensité, de sa durée et de son caractère mondial, la crise que nous traversons est absolument sans précédent. Elle bouleverse l’économie mondiale et de nombreux secteurs tels que le tourisme sont touchés de plein fouet.

Naturellement, les équipes d’Atout France sont pleinement mobilisées, depuis le premier jour, pour accompagner les professionnels du secteur.

Nous sommes en contact permanent avec les différentes destinations, les entreprises, les organisations professionnelles et l’Etat, ainsi que les acteurs de la distribution et la presse dans les marchés.

Nous avons ainsi pu adapter l’activité d’Atout France aux besoins du secteur, nous réorganiser et construire une nouvelle offre de services.

C’est ce qui mobilise depuis le mois de mars une grande partie des équipes, en France et à l’international : imaginer, mettre en œuvre des solutions innovantes à même de répondre aux attentes des acteurs du secteur, c’est-à-dire, en ce qui nous concerne, en premier lieu, donner les clés pour comprendre l’évolution des marchés et des comportements des clientèles, et pour préparer et anticiper la reprise le moment venu.

Le Gouvernement a mis en place de nombreuses mesures afin de soutenir l’activité et sauvegarder entreprises et emplois, mesures que nous avons bien sûr relayées.

Pour le tourisme, la possibilité pour les agences de voyages de délivrer un avoir aux clients finaux (en lieu et place du remboursement du voyage ou séjour annulé) ou, à l’initiative d’Atout France et de la DGE, des mesures facilitant les procédures d’immatriculation des opérateurs de voyages et de séjours, de classement des hébergements touristiques…

Le Comité de filière Tourisme que réunit Jean-Baptiste Lemoyne chaque semaine, et auquel Atout France participe activement, est pleinement mobilisé pour construire le plan spécifique de soutien et relance du tourisme annoncé par le Président de la République.

"Il faut réunir les conditions de la reprise mais sans brûler les étapes"

TourMaG.com - Commencez-vous à réfléchir à l’après-crise ?

Caroline Leboucher :
Oui, il nous faut réunir les conditions de la reprise mais sans brûler les étapes…

Nous devons tout d’abord nous assurer que les professionnels de l’hospitalité, mais également des transports aériens, ferroviaires, les sites touristiques et les acteurs de l'événementiel puissent être en capacité de délivrer leurs services, que les acteurs de l’offre soient à nouveau prêts à accueillir leurs clients, dans les nouvelles conditions créées par la pandémie.

Cela passe en premier lieu bien sûr par les mesures de soutien à la trésorerie et au maintien de l’emploi mises en place par l’Etat et les Régions.

Ensuite, par un travail collectif, auquel nous prenons toute notre part, sur les nouvelles pratiques et organisations à mettre en œuvre pour permettre la reprise de l’activité, l’accueil dans de bonnes conditions sanitaires des salariés et des clients.

C’est une des missions du Comité de filière, que coordonnera Sébastien Bazin. Atout France contribue pour sa part en collectant les meilleures pratiques observées en la matière à l’international.

"Une nouvelle carte interactive et des fiches d’information par marché"

TourMaG.com - Avez-vous d’ores et déjà préparé des actions de communication ? Travaillez-vous avec les différents territoires ?

Caroline Leboucher :
Après les restrictions sur les voyages, les longues périodes de confinement, les clientèles ne reviendront que si elles sont assurées que toutes les conditions sanitaires sont réunies pour les accueillir.

Cette condition devra aussi être garantie aux tour-opérateurs internationaux, qu’il nous faudra convaincre et rassurer, tout comme la presse et plus généralement l’ensemble des prescripteurs.

Nos bureaux dans le monde les informent en continu de la situation en France mais il s’agira bientôt aussi de rassurer et de convaincre cette cible stratégique, et, au-delà, les clientèles. Cela passera par un important travail de communication, sur le marché domestique et à l’international.

Avec les territoires, et notamment ADN Tourisme, nous avons, en parallèle, un important travail à mener pour coordonner et harmoniser la façon dont nous pouvons collectivement avoir une connaissance fine de l’offre touristique disponible en temps réel.

Dans le même temps, même si la reprise passera en premier lieu par le marché domestique, nous devons également fournir aux professionnels une photographie la plus précise possible de la situation dans les différents marchés internationaux pour pouvoir anticiper leurs évolutions respectives.

C’est pourquoi les équipes d’Atout France mènent actuellement un important travail de veille, d’analyse et de prospective, y compris études et enquêtes, que nous avons proposé aux territoires de mutualiser.

TourMaG.com - Concrètement, comment se traduit ce travail ?

Caroline Leboucher :
Pour commencer, au-delà des analyses d’impact et de la connectivité aérienne régulièrement mises à disposition des professionnels par Atout France, nous mettons à disposition de tous, à compter du 21 avril, une cartographie interactive et des fiches d’information par marché qui seront régulièrement enrichies et mises à jour…

Nous allons également proposer des webinaires sur les différents marchés touristiques, le premier se tiendra le 29 avril et sera consacré à 3 pays asiatiques : Chine, Japon et Corée.

Il s’agira, au-delà de l’état des marchés, de notamment tirer les leçons de la reprise sur le marché chinois.

Nous partagerons également régulièrement, à compter de juin, des « baromètres » du marché domestique et des 15 principaux marchés internationaux émetteurs, pour comprendre les envies, le type de vacances auquel les différentes clientèles aspireront à l’issue du confinement.

Enfin, viendra le temps de reprendre la parole pour, de manière intelligente, inciter les Français et au fur à mesure des réouvertures des marchés, les visiteurs internationaux, à retrouver le plaisir des vacances et activités en France. C’est évidemment un des sujets majeurs de discussion avec les territoires.

A l’international, on le sait, la concurrence, quand les conditions de reprise seront réunies, sera féroce, on peut imaginer une guerre tarifaire sans précédent, de nouvelles destinations tireront certainement leur épingle du jeu et émergeront...

Il sera essentiel de proposer un positionnement clair et différenciant pour la France. Il faut donc également réfléchir dès à présent sur les conditions de succès à moyen terme et l’évolution de notre offre touristique.

Promotion sur le marché domestique et à l'international : "j'ai demandé des moyens additionnels"

TourMaG.com - Comment voyez-vous l’après-crise ? Y aura-t-il un avant et un après coronavirus ?

Caroline Leboucher :
Avant la pandémie étaient apparues certaines limites au modèle actuel : sur-tourisme, dépassement du seuil d’acceptabilité par les populations locales, conséquences environnementales…

Je pense que la période difficile que nous traversons doit aussi être un temps de réflexion collective.

Nous devons, avec l’ensemble des acteurs, nous emparer de ce moment pour adapter notre offre aux attentes des clientèles d’aujourd’hui : miser sur le savoir-faire reconnu des professionnels français, la qualité de nos infrastructures, l’innovation, sur une offre plus durable, pour proposer à nos visiteurs une expérience France axée sur la qualité du temps passé en vacances, les relations humaines nouées à cette occasion, des souvenirs inoubliables, et qui réponde aussi à la quête de sens et de développement personnel d’une bonne partie de la clientèle.

TourMaG.com - Quand et comment pensez-vous voir le début de la reprise et comment ?

Caroline Leboucher :
Les frontières rouvriront lentement et très progressivement, intra-Schengen d’abord, puis sur le long-courrier.

Logiquement, la clientèle française devrait donc être la première à profiter de la destination et les vacances d’été constituer le premier grand rendez-vous des professionnels avec leurs clients.

L’an passé, juillet et août ont concentré 41,5 milliards d’euros des dépenses touristiques des Français en France (soit 37% de la consommation annuelle) et 13,9 milliards d’euros des dépenses internationales (24% de la consommation annuelle), tandis que les Français ont dépensé 10,5 milliards d’euros à l’étranger sur ces deux mois.

L’incitation à rester en France pourra permettre de compenser en partie le manque à gagner dû à l’absence des clientèles internationales.

Nombre d’acteurs et de destinations ont fait part de leur souhait de voir Atout France participer à l’effort de promotion sur le marché domestique.

J’ai fait des propositions en ce sens et demandé des moyens additionnels à l’Etat pour ce faire, ainsi que pour pouvoir, le moment venu, renforcer les actions de promotion à l’international, en commençant par les marchés de proximité.

TourMaG.com - Quid de l’organisation du réseau Atout France à l’étranger pendant la crise ?

Caroline Leboucher :
C’est dans des périodes comme celle-ci que l’on se rend compte de l’importance des savoir-faire de chacun…

Notre connaissance des marchés, les liens de confiance que nos équipes ont su tisser avec les acteurs internationaux de la distribution, la presse, les influenceurs, sont extrêmement précieux.

Ils seront indispensables pour reconquérir les parts de marchés de la destination France le moment venu et entre-temps, entretenir l’envie de France…

Lu 6252 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure


FORMEZ-VOUS
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel