TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Certares capitalise ou rêve-t-il d’un "TUI" à la française ?

L'Editorial de Jean da Luz



Très présent depuis 2018 sur le marché français où il a fait une entrée fracassante dans le capital de Marietton Developpement, la stratégie du fonds d'investissement américain Certares, laisse perplexe. Amasse-t-il des pépites pour les revendre au plus offrant le (bon) moment venu ou prépare-t-il une véritable stratégie industrielle hexagonale sur le tourisme et les loisirs ?


Rédigé par le Dimanche 5 Septembre 2021

Certares est un fonds d’investissement de plus en plus présent dans l’industrie touristique en France /crédit DEpositPhoto
Certares est un fonds d’investissement de plus en plus présent dans l’industrie touristique en France /crédit DEpositPhoto
Créé en 2012 et dirigé par Michael Gregory (Greg) O'Hara, son fondateur, Certares est un fonds d’investissement de plus en plus présent dans l’industrie touristique en France.

Sur son site web corporate on peut lire qu’il “rassemble une équipe de professionnels expérimentés du capital-investissement et de l'exploitation possédant une expérience approfondie de l'industrie, de l'investissement, des transactions et de la gestion. Nos activités d'investissement se concentrent sur plusieurs secteurs clés, notamment les voyages et le tourisme, l'hôtellerie, les entreprises et les services aux consommateurs.”

Aurait-il omis dans la liste le transport aérien ? Que nenni : le Groupe y opère déjà en tant qu’actionnaire de Latam et d’Azul (Brésil) en Amérique Latine. S'intéresse-t-il pour autant à la France ?

Cela reste à prouver, mais l’hypothèse n’est pas abracadabrantesque depuis qu’au sein du Conseil de surveillance de R-Plane, la société que contrôle Corsair, on constate la présence de 2 membres (*) évoluant dans la galaxie du fond nord-américain.

Certares et sa filiale Travel Leaders Group, sont présents au niveau mondial dans tous les secteurs du tourisme : croisières fluviales de luxe avec AmaWaterways, business travel avec Amex GBT et Havas, hôtellerie, location de voiture (Hertz), Avis et conseils (TripAdvisor), voyages culturels, Distribution (Marietton Developpement), voyage sur mesure (Voyageurs du Monde)...

Certares a mis les bouchées doubles sur le marché français

C’est sur le marché mondial en général et américain en particulier, que le Groupe faisait habituellement ses emplettes. Mais depuis l’entrée au capital de Marietton en 2018, (LIRE) Certares a mis les bouchées doubles sur le marché français.

Outre le Groupe lyonnais, il a orchestré un montage financier très sophistiqué pour entrer significativement au capital de Voyageurs du Monde. (LIRE) et s’est intéressé de très près aussi à la reprise de Pierre & Vacances (LIRE)
, un secteur dont il est encore absent.

Bref. L’Hexagone est devenu un terrain de chasse très prisé du Groupe américain qui encourage les acquisitions répétées de Marietton. Laurent Abitbol, son président, qui n'en fait pas mystère, semble disposer d’une ligne de crédit presque illimitée pour faire son mercato.

Quelle est, au final, l’ambition du fond nord-américain ?

Le rachat raté de TUI France semble avoir donné des ailes au tycoon qui prend parfois des allures de Pacman.

Mais quelle est, au final, l’ambition de Certares ? Détenir simplement des valeurs de portefeuille qu’il revendra dans 5 ans au plus offrant, ou créer un nouveau voyagiste vertical, à l’allemande, offrant tous les segments travel possibles ?

La réponse n’est pas évidente. Il n’est pas sûr que les intéressés eux-mêmes la détiennent. Alors, quid du devenir de cet ensemble hétéroclite (mais considérable), amassé en à peine 3 ans, et dont on cherche parfois la cohérence et les synergies ?

Certes, le contexte actuel n’est pas favorable pour tirer des plans sur la comète ni planifier des business plan à longue échéance. Mais force est de constater que la stratégie de Certares qui s’avance masquée (la stratégie) me laisse parfois perplexe…

L'incursion au sein de Corsair avec la présence de deux de ses membres (LIRE), ajoute encore au trouble, quand on connaît les difficultés du transporteur. Alors, un ticket pour voir ou un véritable tournant dans le PTF (paysage touristique français) ?

Qui mieux que vous, cher Lecteurs, pour éclairer ma lanterne ?

(*) Laurent Abitbol et Constance Benqué, membre du conseil de surveillance de Voyageurs du Monde

Quel est votre avis sur la stratégie de Certares sur le marché français ?

Votre avis nous intéresse.

Exprimez-vous ci-dessous et laissez-nous vos commentaires.

Jean Da Luz L'éditorial de Jean Da Luz Directeur de la rédaction - TourMaG.com
Voir tous les articles de Jean Da Luz
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 4967 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias