TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Changes : combattre l’inflation quoi qu’il en coûte !

La chronique de Mondial Change, spécialiste paiements internationaux et risque de change



L'inflation poursuit sa course effrénée. Quelles seront conséquences sur les économies et sur les taux de change ?Eléments de réponse avec Mondial Change qui propose chaque semaine sur TourMaG une analyse rapide du marché des changes.


Rédigé par le Mardi 10 Mai 2022

Le point économique

La baisse de l’euro devrait se poursuivre sous l’effet combiné d’un niveau élevé d’aversion au risqueLa lutte contre l’inflation va donc être un exercice compliqué. Même si le PIB des Etats-Unis s’est contracté au premier trimestre (à cause de facteurs extérieurs comme le commerce international), la consommation, reste robuste en particulier grâce à un marché de l’emploi solide.  -  Depositphotos.com Auteur AndreyPopov
La baisse de l’euro devrait se poursuivre sous l’effet combiné d’un niveau élevé d’aversion au risqueLa lutte contre l’inflation va donc être un exercice compliqué. Même si le PIB des Etats-Unis s’est contracté au premier trimestre (à cause de facteurs extérieurs comme le commerce international), la consommation, reste robuste en particulier grâce à un marché de l’emploi solide. - Depositphotos.com Auteur AndreyPopov
Toutes les banques centrales font face au même défi : combattre l’inflation.

En Turquie, l’indice des prix à la consommation est ressorti quasiment à 70% en variation annuelle en avril et l’indice des prix à la production (qui donne une indication de l’inflation à venir) est à trois chiffres. On parle dans ce cas d’hyper-inflation !

Aux Etats-Unis, l’inflation n’est que de 8,5% en avril. Mais c’est tout aussi inconfortable pour les consommateurs et les entreprises.

La Réserve Fédérale américaine (Fed) a, comme anticipé, été contrainte de rehausser son taux directeur de 50 points de base la semaine dernière. C’est une première depuis vingt-deux ans. Il est désormais compris entre 0,75% et 1,0% ; et d’autres hausses de taux devraient intervenir en juin et en juillet.

La Fed a également annoncé que le processus de réduction de son bilan allait commencer le mois prochain. Le retrait de la liquidité devrait permettre, entre autres, de réduire les prix de l’immobilier. En revanche, on sait qu’un tel processus n'est pas sans risques pour les marchés financiers et n’aura aucun effet sur l’envolée des prix des matières premières.

La lutte contre l’inflation va donc être un exercice compliqué ; mais l’économie américaine est probablement capable de supporter ces différentes mesures. En effet, même si le PIB des Etats-Unis s’est contracté au premier trimestre (à cause de facteurs extérieurs comme le commerce international), la consommation, reste robuste en particulier grâce à un marché de l’emploi solide.

La réunion de la Banque d’Angleterre (BoE) a jeté un froid sur le marché des changes. Le taux directeur principal a été, comme prévu, augmenté de 25 points de base, à 1% ; son plus haut niveau depuis 2009. Mais la BoE a dressé un panorama catastrophique de l’économie britannique pour les mois à venir : l’inflation devrait dépasser les 10% cette année et une entrée en récession est de plus en plus probable.

A lire aussi : Changes : 1 dollar pour 1 euro ?

Du côté de la zone euro, plusieurs membres du Conseil des gouverneurs ont clairement indiqué qu’une hausse des taux pourrait être opportune dans les mois à venir (soit en juillet, soit en septembre). Cela pourrait apporter un peu de soutien à l’euro. Nous aurons plus de visibilité d’ici quelques semaines.

Le point technique

La semaine dernière, l’euro a légèrement rebondi face à ses principales contreparties (en variation hebdomadaire) : +0,30% face au dollar américain, +0,63% face au dollar canadien, et +2,33% face à la livre sterling.

Ce rebond est essentiellement technique et un retournement de tendance durable n’est pas à l’ordre du jour.

L’euro est toujours dans une tendance baissière de long terme face au dollar et notre cible se situe à 1,0408 ; niveau qui pourrait être atteint dans les prochaines semaines.

 

SUPPORTS HEBDO

RESISTANCES HEBDO

 

S1

S2

R1

R2

EUR/USD

1,0408

1,0248

1,0652

1,0730

EUR/GBP

0,8283

0,8058

0,8649

0,8732

EUR/CAD

1,3497

1,3382

1,3958

1,4120

EUR/JPY

135,89

134,28

139,17

140,81


Les annonces de la semaine

Cette semaine encore, l’inflation sera au centre de l’attention avec les publications de l’indice des prix à la consommation (le 11 mai) et de l’indice des prix à la production (le 12 mai) aux Etats-Unis.

Ces deux chiffres sont attendus en hausse, ce qui devrait renforcer les attentes en termes de durcissement monétaire par la Fed ; et donc contribuer au renforcement du dollar américain (face aux autres devises).

Jour

Heure

Pays

Indicateur

A quoi s’attendre ?

Impact

10/05

11:00

Allemagne

Indice ZEW du sentiment économique (Mai)

Chute à -48 contre -41 au mois d’avril.  

Moyen

11/05

14:30

Etats-Unis

Indice des prix à la consommation (Avril)

Le consensus des analystes table sur une nouvelle progression à 8,7% en variation annuelle (contre 8,5% en mars).

Elevé

12/05

14:30

Etats-Unis

Indice des prix à la production (Avril)

Ralentissement de la hausse en variation mensuelle : 0,5% contre 1,4% en mars.

Elevé

13/05

16:00

Etats-Unis

Indice de confiance de l’Université du Michigan (Mai)

Baisse à 63,8 contre 65,2 en avril (le repli est lié à la progression de l’inflation).

Faible


Retrouvez toutes les chroniques de Mondial Change en cliquant ici

Hubert Bigeard, Mondial Change - DR
Hubert Bigeard, Mondial Change - DR
Mondial Change est un établissement financier français, fondé en 2015, spécialisé dans la gestion des paiements internationaux et du risque de change.

Mondial Change accompagne notamment de nombreux acteurs du tourismes, agences de voyages, groupistes, tour-opérateurs, réceptifs...

www.mondialchange.com

Contact : hubert@mondialchange.com


Lu 848 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias