TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Changes : 1 dollar pour 1 euro ?

La chronique de Mondial Change, spécialiste paiements internationaux et risque de change



La baisse de l'Euro se poursuit par rapport au dollar américain. L’EUR/USD va-t-il atteindre la parité à court terme ?Eléments de réponse avec Mondial Change qui propose chaque semaine sur TourMaG une analyse rapide du marché des changes.


Rédigé par le Lundi 2 Mai 2022

Le point économique

La baisse de l’euro devrait se poursuivre sous l’effet combiné d’un niveau élevé d’aversion au risque et d’une banque centrale américaine qui est perçue comme plus agressive que la Banque Centrale Européenne (BCE) -  Depositphotos.com Auteur designpraxis
La baisse de l’euro devrait se poursuivre sous l’effet combiné d’un niveau élevé d’aversion au risque et d’une banque centrale américaine qui est perçue comme plus agressive que la Banque Centrale Européenne (BCE) - Depositphotos.com Auteur designpraxis
L’euro poursuit sa chute libre face au dollar américain, avec un point bas proche de 1.0470 la semaine dernière ; et cette tendance baissière devrait encore se poursuivre.

L’accumulation de mauvaises nouvelles sur le front économique dope le dollar américain, qui joue un rôle de valeur refuge.

Les facteurs d’inquiétudes sont en effet nombreux pour l’économie et le marché des changes : inflation record dans les pays développés, risque de récession en zone euro, ralentissement économique marqué en Chine à cause de la pandémie, risque géopolitique (Ukraine) et performance économique décevante aux Etats-Unis (contraction surprise du PIB au premier trimestre de 1,4%).

Les prochains mois vont être cruciaux. On peut espérer que l’inflation reflue grâce au durcissement monétaire engagé par les banques centrales ; mais ce scenario est peu probable, la transmission de la politique monétaire à l’économie réelle nécessitant de nombreux trimestres.

Alors plusieurs économies majeures risquent d’entrer en phase de stagflation (faible croissance accompagnée d’une inflation élevée) ou pire de récession. Le Royaume-Uni en particulier semble particulièrement exposé.

Pour les entreprises aussi, l’inflation pose de sérieux défis. En France, l’indice des prix à la production vient d’atteindre un nouveau pic historique, à 24,4% en variation annuelle. Les entreprises doivent donc choisir entre rogner sur les marges et/ou répercuter la hausse sur le consommateur final, lorsque c’est possible. Il faut s’attendre à un très fort rebond des faillites d’entreprises (après l’accalmie de la période Covid).

Le point technique

L’EUR/USD va-t-il atteindre la parité à court terme ?

La parité ne constitue pas pour la paire un niveau technique mais un niveau psychologique majeur. Une atteinte de ce seuil pourrait déclencher un rebond important, mais il est encore trop tôt pour savoir si ce seuil va être atteint, voir franchi.

A court terme, notre objectif se situe à 1,0274. En effet, la baisse de l’euro devrait se poursuivre sous l’effet combiné d’un niveau élevé d’aversion au risque et d’une banque centrale américaine qui est perçue comme plus agressive que la Banque Centrale Européenne (BCE).

Une inversion de tendance, qui pourrait être initiée par un changement de discours de la BCE semble illusoire pour le moment.

Le yen japonais poursuit sa baisse face à l’euro (-1,04% en un mois et -5,13% depuis janvier). Cette baisse s’explique essentiellement par le maintien d’une politique monétaire ultra-accommodante au Japon alors que dans les autres économies développées les taux directeurs augmentent.

La résistance à 140.01 (non franchie depuis 2015) pourrait être testée prochainement.

 

SUPPORTS HEBDO

RESISTANCES HEBDO

 

S1

S2

R1

R2

EUR/USD

1,0401

1,0274

1,0742

1,0947

EUR/GBP

0,8243

0,8130

0,8444

0,8498

EUR/CHF

1,0104

0,9954

1,0404

1,0520

EUR/CAD

1,3143

1,2768

1,3893

1,4268

EUR/JPY

134,9

132,33

140,01

141,43


Les annonces de la semaine

Deux réunions de banque centrale sont au programme cette semaine.

Du côté de la Fed, le consensus des analystes prévoit une augmentation du taux directeur de 50 points de base (il y a peu de doutes à ce sujet).

Pour la BoE, la hausse anticipée est de seulement 25 points de base.

Ces deux décisions ont été déjà largement intégrées dans les cours et ne devrait donc pas engendrer un regain de volatilité sur les paires en USD et en GBP.

Le marché sera, en revanche, particulièrement attentif à toute indication portant sur la suite à donner à la politique monétaire ; notamment concernant l’ampleur de la hausse des taux possible aux Etats-Unis en juin prochain. Certains prévoient une hausse de 75 points de base.

Pas de grande surprise à attendre concernant les chiffres du chômage américain. La dynamique reste positive malgré un essoufflement perceptible.

Jour

Heure

Pays

Indicateur

A quoi s’attendre ?

Impact

02/05

09:55

Allemagne

PMI manufacturier (Avril)

Rebond à 57,6 contre 54,1 précédemment.

Moyen

02/05

16:00

Etats-Unis

Indice PMI manufacturier de l’ISM (Avril)

Rebond prévu par les analystes à 58,0 contre 57,1 précédemment.

Moyen

03/05

10:30

Royaume-Uni

PMI manufacturier (Avril)

Précédent à 55,3.

Moyen

04/05

14:15

Etats-Unis

Enquête ADP sur l’emploi privé (Avril)

Nette baisse attendue des créations d’emplois, à 370k contre 455k.

Moyen

04/05

20:00

Etats-Unis

Réunion du FOMC de la banque centrale

C’est une certitude, la hausse des taux sera de 50 points de base.

Elevé

05/05

13:00

Royaume-Uni

Réunion de la banque centrale

Le marché hésite entre une hausse de 25 points de base ou de 50 points de base (à 1% ou à 1,25%).

Elevé

06/05

14:30

Etats-Unis

Taux de chômage (Avril)

Légère baisse attendue des créations d’emplois à 400k contre 431k en mars (ce dernier chiffre est soumis à révision).

Elevé


Retrouvez toutes les chroniques de Mondial Change en cliquant ici

Hubert Bigeard, Mondial Change - DR
Hubert Bigeard, Mondial Change - DR
Mondial Change est un établissement financier français, fondé en 2015, spécialisé dans la gestion des paiements internationaux et du risque de change.

Mondial Change accompagne notamment de nombreux acteurs du tourismes, agences de voyages, groupistes, tour-opérateurs, réceptifs...

www.mondialchange.com

Contact : hubert@mondialchange.com

Lu 2532 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Juin 2022 - 23:45 Norme NDC : les pros du business travel divisés

Mercredi 29 Juin 2022 - 18:07 Egencia intègre Slack à son chat






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias