Nos bureaux sont fermés du 01/08 au 21/08. Retour de la newsletter quotidienne le 22/08/2022. Bel été !
TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Chantage judiciaire : Ryanair menace de quitter Marseille en cas de procès

d'1,7 millions de passagers à... 800 000 !



Tout dépendra de la position du procureur d’Aix en Provence. Si ce dernier ouvre une procédure pour remettre en cause les conditions d’emploi du personnel de Ryanair Marseille, alors la compagnie retirera ses quatre appareils basés et Marseille redeviendra une simple escale.


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Jeudi 20 Mai 2010

Chantage judiciaire : Ryanair menace de quitter Marseille en cas de procès
Ryanair va-t-il supprimer sa base marseillaise ?

C’est en tous cas la menace non dissimulée que profère Michael O’Leary si le tribunal d’Aix en Provence entame une action contre la compagnie dont les employés travaillent sous contrat irlandais.

Et le patron de Ryanair de pester contre le protectionisme français et contre Air France qui lui met des bâtons dans les ailes.

Marseille est l’unique base française de Ryanair qui y a installé quatre appareils et opère sur 26 destinations.

L’argument de Michael O’Leary c’est que ces appareils sont immatriculés en Irlande et sont donc « territoire irlandais » - ce qui lui permet de mettre les 120 PNC - dont une vingtaine de Français - qui sont attachés à ces quatre appareils sous contrat irlandais.

Et le décret français qui oblige les entreprises à rémunérer et payer les charges sociales en France est apparu en 2007, soit un an après l’ouverture de la base marseillaise.

Ryanair n’a aucune société immatriculée en France

Pour la compagnie, c’est sûr, ce décret qu’elle a dénoncé devant la cour européenne de justice, fait partie d’une campagne orchestrée par Air France pour que la base de Marseille soit fermée.

Le patron de Ryanair se retranche derrière la loi européenne qui permet la libre circulation des biens et des hommes pour justifier de payer les salaires et les charges sociales en Irlande.

Car, contrairement à Easyjet qui a été condamnée récemment en France pour le même type de délit, Ryanair n’a aucune société immatriculée en France.

« Nous ne pouvons pas payer le personnel localement car ce personnel change de pays en permanence en fonction des besoins de la compagnie. La seule solution que nous avons trouvée, c’est de rattacher l’ensemble du personnel des 41 bases européennes à l’Irlande », explique Michael O’Leary.

Si Ryanair retire, à la fin de la saison été IATA, ses quatre appareils de Marseille qui deviendra alors une simple escale, la compagnie estime que son trafic baissera de moitié.

De 1,7 millions de passagers attendus en 2010 à environ 800 000. Les lignes qui seront fermées en premier seront les lignes domestiques sur Lille, Nantes, Tours, Brest, Biarritz…

L’aéroport de Marseille apporte évidemment son soutien à la compagnie irlandaise. Pour Jacques Pfister, le président de la CCI Marseille Provence, le retrait de Ryanair de l’ aérogare low cost mp2 signifierait « la mise en péril d’une success story ».

Et il appelle à la mobilisation de toutes les forces vives de la région pour empêcher le départ de Ryanair, soulignant qu’en 2009 Marseille a été un des rares aéroports en croissance de trafic, grâce à l‘apport des compagnies low cost.

Lu 5545 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par le ster le 21/05/2010 08:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Est ce réellement cela le nouveau modèle économique qui va nus sauver de la faillitte mondiale ?, un personnel dont les conditions de travail sont plus que discutables, des charges non payées localement accentuant le déficit de notre pays qui est déjà abyssal ?
La nature ayant horreur du vide , Ryanait quittant Marseille d'autres compagnies pourraient peut être s'y installer.
Les chantages de Ryanair et de son dirigeant sont indécents depuis trop longtemps, on ne peut que rejeter ce modèle qui ne rapporte qu"à son dirigeant.
Le salaire low-cost ne peut être un avenir décent pour les salariés en général.
L'avenir des travailleurs de tous les pays n'est surement pas dans une nouvelle forme d'esclavage.

2.Posté par jm sauli agetours voyages Nice le 21/05/2010 10:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
voir ma réponse sur le précédent TourMag du 20/05/2010 concernant cette annonce.
au vu de ce nouvel article plus détaillé, je comprends la CCI de Marseiile-Provence mais pour quelle raison une compagnie prendrait en otage une CCI.
Ryanair est coutumier du fait!!!
A Marseille de prendre ses responsabilités et de ne pas créer de précédent en Europe. A quand le Salon VIP pour les passagers low cost!!!!

3.Posté par Jean le 21/05/2010 17:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment proposer de tels tarifs sur ses vols sans que cela ne s'incombe sur les charges salariales, les divers suppléments qui sont courrants chez Ryanair, un coca de 10 cl pour 4€, etc...!
Les gens doivent choisir:
- soir voyager avec une cie régulière et payer le prix
- soit voyager en low-cost sans être difficile!

100% OK avec Ryan Air ; la loi c'est la loi!

4.Posté par Dominique TEXIER le 21/05/2010 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D'un coté O'Leary, qui comme d'habitude montre sa mauvaide humeur, pratique son habituel chantage et la region, l'apt tous près a ignorer la loi.
de l'autre AF et la justice. Qui a raison? qui a tort? d'aprés le droit? Mais deeja la manière O'Leary est detestable. Qu'il s'en aille. Peut-être qu'AF pourrait baser 4 avions de City Jet? compagnie de droit irlandais appartenant a AF????

Ce n'est pas en depreciant le personnel que l'on construit un transport aérien solide.
Les Low Cost ont leur limite, elles sont entrain de le montrer avec leur reaction sur le nuage et les reactions a leur jonglage avec les lois sociales

5.Posté par Erick le 22/05/2010 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non, ce n'est pas le modèle économique qui va nous sauver de la faillite mais c'est le modèle économique qui nous attend...
Les gens veulent payer de moins en moins cher sans de rendre compte que progressivement c'est aussi leur salaire et leurs conditions de travail qui deviendra low cost...

6.Posté par pascal le 26/05/2010 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je trouve que le TI d'aix en provence ne devrait pas céder au chantage, mais je pense aussi que l'on devrait en profiter pour aligner le systéme social français sur le systéme Irlandais, et que la france redevienne de cette façon compétitive.

7.Posté par flobots le 26/05/2010 22:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
100% d'accord avec Erick, trop de low cost fait tendre les conditions de travail et de salaire généraux vers le bas.

8.Posté par Bruno le 27/05/2010 08:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout change rien ne dure Mr O'Leary, si la loi ne vous convient pas changer d'air !
Ne vous inquiétez pas pour nous ... d'autres prendront votre place avec plaisir ;-))
Ne laissons pas des blancs seings à ces gens qui en veulent toujours plus !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias