TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Coronavirus : le tourisme à l’arrêt au moins jusqu’aux vacances de Pâques ?

Les transports vers la portion congrue



Le Ministère des Transports va, peu à peu, réduire les fréquences des transports en commun. Cars, trains, avions et aéroports vont progressivement réduire la voilure. Dès cette semaine, les fréquences diminueront pour les TGV et Intercités. Sur le réseau TER, deux trains sur trois circuleront à partir de mardi.


Rédigé par La Rédaction le Dimanche 15 Mars 2020

Si vous rêvez de plages de sable blanc et de cocotiers pour les vacances de Pâques, ça risque d'être compromis... /crédit DepositPhoto
Si vous rêvez de plages de sable blanc et de cocotiers pour les vacances de Pâques, ça risque d'être compromis... /crédit DepositPhoto
Un certain nombre de terminaux à Roissy et Orly fermeront prochainement (Orly Hall 2‬, Roissy Terminal 2G‬, Roissy Terminal 2E hall M)‬, même si les vols indispensables (personnels de santé et autre) resteront accessibles.

A un journaliste qui lui posait la question des déplacements au moment des vacances de Pâques, et de la limitation des moyens de transport, Elisabeth Born, ministre des Transports, a été très claire, sinon tranchante : "Vous ne m'avez pas bien comprise : il s’agit de limiter au maximum les déplacements..."

Sous entendu : n'envisagez pas de prendre l'avion pour partir en vacances...

Autrement dit, il y a de fortes chances pour que les possibilités de départ, question moyen de transport) se réduisent à l’auto (si vous en avez une) pour les vacances scolaires d’avril prochain.

Sachant que d’après les pouvoirs publics, les prévisions sanitaires sur la durée de la crise, pourraient s’étendre bien au delà…

De son côté, EDV a adressé ce dimanche matin un communiqué à ses adhérents pour leur l’importance d’assurer une permanence physique et/ou téléphonique dans les agences pour garder le liens avec les clients.

A ce jour, la situation de la France qui se rapproche rapidement de celle de nos voisins transalpins, est celle d’un confinement rampant.

Il y a fort à parier qu’en fonction du nombre des cas et au fur et à mesure que l’on se rapproche du pic, que des mesures encore plus contraignantes soient mises en route.

Pour le tourisme, aucun visibilité avant le mois de mai.

La saison d’été, déjà décalée par la force des choses, sera inévitablement impactée. Sauf à parier sur une sortie de crise d’ici fin avril ?

Wait and see...

Lu 13992 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Barraud le 16/03/2020 10:06
Le tourisme sera à l'arrêt jusqu'aux vacances d'été, au mieux. La crise sanitaire française n'en est qu'à son entame. Nous avons - selon les épistémologistes - 50 à 60 jours d'intense dispersion du virus avant d'atteindre une stabilisation. Après, le virus peut muter comme il l'a fait entre son invasion chinoise et son invasion italienne. En d'autres termes, il s'adapté aux traitements relativement efficaces.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance