TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Directive voyages à forfait : le GNI, l'HOTREC et l'ECTAA contre une adoption précipitée

le Conseil européen vote jeudi 4 décembre 2014



Plusieurs organisations de représentations des hôteliers, des agents de voyages et des tour-opérateurs européens prennent la parole pour s'opposer à une adoption précipitée, en première lecture, de la nouvelle Directive européenne sur les voyages à forfait par le Conseil européen jeudi 4 décembre 2014.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 3 Décembre 2014

Le Groupement National des Indépendants (GNI) et l'HOTREC publient un communiqué, ce mercredi 3 décembre 2014, pour faire part de leur opposition à "tout accord précipité" sur la proposition de directive européenne sur les voyages à forfait.

Selon ces organisations de représentants des hôtels, restaurants et cafés, le texte actuel serait néfaste pour leur secteur. Il ne "répond pas aux préoccupations que le secteur hôtelier exprime depuis longtemps au sujet de cette proposition", explique le communiqué.

Le texte transformerait en forfait des services hôteliers qui ne sont pas, à l'heure actuelle, considérés comme tels. Ce qui entraînerait des coûts additionnels lourds pour les établissements européens.

"Ainsi, le texte ne tient pas compte de la commercialisation des nuitées d'hôtels via les sites des agences de voyage en ligne. Sur ces sites, le client peut composer lui-même son forfait incluant sa réservation hôtelière", précisent le GNI et l'HOTREC.

Toutes deux appellent ainsi le Conseil de l'Europe à ne pas adopter trop vite le texte jeudi 4 décembre 2014.

L'ECTAA ne veut pas laisser le choix aux Etats membres

Un appel auquel se joint l'ECTAA qui, dans un communiqué rappelle qu'il a "plaidé pour une révision équilibrée de la Directive voyages à forfait".

Le représentant européen des agents de voyages et des tour-opérateurs considère qu'une adoption précipitée du texte par le Conseil serait nocive pour l'ensemble du secteur du tourisme.

Le groupement regrette "vivement" que la présidence du Conseil propose une approche au cas par cas qui permettrait ainsi aux États membres de décider, au niveau national, d'inclure ou non certaines prestations.

Une démarche qui s'éloignerait de l'objectif initial de la révision : l'uniformisation du marché au niveau européen.

"Les efforts de la présidence italienne pour trouver des solutions à ce dossier complexe sont à saluer. Il est cependant très inquiétant de voir que le travail a été précipité dans un souci de parvenir à un accord en première lecture plutôt que de réaliser les objectifs énoncés par la proposition de la Commission, déplore Lars Thykier, Président de l'ECTAA.

Le risque est que ce texte ne renforce pas la compétitivité de l'industrie du voyage (…) et que la manque d'harmonisation contribue à augmenter la fragmentation du marché."

Lu 640 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips