TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


FUTUROSCOPIE - Aérien : "A" ... comme Airbus ! 🔑

Nouvelle série sur les tendances 2022 : des mots et des maux



Afin de vous éclairer sur les humeurs de vos clients, sur celles du monde et sur l’avenir de vos métiers, Josette Sicsic pour Futuroscopie et Jean Da Luz pour TourMaG.com ont choisi de décrypter tous les jours pendant ce mois de janvier, les mots, les faits, les événements passés reflétant un changement capable d’influencer le secteur du tourisme. De "A" comme Anxiété à "W" comme Woke, en passant par "C" comme Croisières, "T" comme télétravail ou "R" comme recrutement, c’est parti ! Voici, nos analyses, qui seront réunies dans un E-book récapitulatif.


Rédigé par le Mardi 4 Janvier 2022

Malgré les projets à grande vitesse d’interconnexion entre capitales européennes, l’avion restera encore longtemps le seul moyen de connexion intercontinentale.  Depositphotos.com Auteur vsurkov
Malgré les projets à grande vitesse d’interconnexion entre capitales européennes, l’avion restera encore longtemps le seul moyen de connexion intercontinentale. Depositphotos.com Auteur vsurkov
Le constructeur aérien Airbus est sur un petit nuage.

Face à son concurrent américain Boeing qui patauge toujours un MAX 735 dans la semoule, il enchaîne les commandes et prend le large.

Le courant semble porteur, malgré les vaticinations des après-covidiens qui voulaient rogner les ailes au transport aérien.

Certes, le contexte actuel n’est pas favorable mais il ne semble pas devoir entamer la tendance lourde d’une industrie qui prévoyait, il y a peu, de doubler la mise à l’horizon 2037.

Malgré les projets à grande vitesse d’interconnexion entre capitales européennes, l’avion restera encore longtemps le seul moyen de connexion intercontinentale.

On comprend les défenseurs de l’environnement qui veulent en finir avec ce moyen de transport polluant.

Un appareil électrique ou à l’hydrogène ce n'est pas pour demain

Pour réduire leur empreinte environnementale, constructeurs et compagnies devront faire des efforts.

Mais il ne faut pas rêver : on ne verra pas de sitôt voler un appareil électrique ou à l’hydrogène, prétendent les spécialistes.

Pour être de plus en plus vert…ueuse, l’industrie évoluera grâce à des petits pas, des nouvelles technologies, de nouveaux matériaux et des appareils de moins en moins gourmands en kérosène.

Airbus peut donc produire, vendre et dormir sur ses deux ailes.

On n’en jurerait pas pour Boeing…



Jean Da Luz Jean Da Luz Directeur de la rédaction - TourMaG.com
Voir tous les articles de Jean Da Luz
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1846 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos MĂ©dias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias