TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Faillite : Air Comet est devenue une étoile filante...

des centaines de passagers sur le tarmac



Après l’écossaise Flyairglobespan la semaine dernière, une nouvelle défaillance de compagnie aérienne s’est produite hier en Espagne avec Air Comet, filiale du groupe Marsans. Les passagers en souffrance devraient être acheminés à destination par des appareils affrétés par les autorités espagnoles.


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mardi 22 Décembre 2009

Faillite : Air Comet est devenue une étoile filante...
Une décision de justice britannique a eu raison de la compagnie espagnole Air Comet, criblée de dettes.

Le montant du déficit dépasserait les 100 millions d’euros. Air Comet a donc jeté l’éponge hier mardi et s’est déclarée en cessation de paiement, laissant plusieurs centaines de passagers sur le carreau à l’aéroport de Madrid.

Le gouvernement espagnol a, dans la foulée, annulé la licence de transporteur d’Air Comet.

Par ailleurs, les 640 employés de la compagnie qui n’auraient pas reçu leur dernier salaire, seront licenciés.

Depuis quelques années, Air Comet s’était spécialisée sur le trafic sud-américain au départ de Madrid. Elle opérait une flotte de 13 Airbus.

Ratrappée par des arriérés de loyers d’appareils

Le groupe Marsans avait tenté au début de ce mois de vendre la compagnie pour un euro symbolique à un homme d’affaires hollandais.

Mais c’était sans compter avec la décision de justice britannique sur plainte d’une banque allemande, la Nordbank à qui Air Comet devait des arriérés de loyers d’appareils.

Reste à savoir maintenant quel impact aura cette défaillance sur le reste du groupe Marsans qui sera responsable des dettes de sa filiale.

Quant aux passagers abandonnés, les autorités espagnoles prévoient de les acheminer à destination en affrétant deux appareils pour assurer les liaisons vers l’Amérique latine.

Lu 4520 fois

Notez



1.Posté par Bruno Gallois le 23/12/2009 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Air Comet n'est pas filiale de Viajes Marsans. Ce sont les actionnaires de la compagnie Air Comet qui sont également actionnaires -entre autres sociétés - de Viajes Marsans, l'un des premiers groupes de tourisme espagnol avec un réseau de distibution de plus de 1000 agences en propres, plusieurs tour-opérateurs et différentes filiales dans le monde.
Il n'ya aucun lien capitalistique entre Viajes Marsans et Air Comet. L'arrêt des activités d'Air Comet n'a donc aucune conséquence pour Viajes Marsans ni a fortiori pour ses filiales internationales dont Marsans France.

2.Posté par Robert le 23/12/2009 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JE DOIS VOYAGER VENDREDI AVEC AIRCOMET JE NAI RECU AUCUNE INFOS!!!
Y A T IL DES VOLS DE REMPLACEMENTS??? SERAI-JE REMBOURSE???
AIDER MOi!!!!

3.Posté par AO le 23/12/2009 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et moi ?
Comment je fais maintenant, j'avais acheté 3 billets en direction de Madrid à Lima au 11 janvier 2009 !!!

Les actionnaires s'en mettent pleins les poches et nous, on trinque !

C'est une honte !

Qui va nous rembourser ? Personne ? Où est passé notre argent ?

4.Posté par Demonique le 25/12/2009 19:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Utilement est-ce que les actions group sont reconnues en Espagne?
A l'heure actuelle la seule action possible est de faire par courrier rec avec A/R auprès de:
Agencia estatal de securidad aerea
Civil Aviation Authority office
Calle Ribera del loria 46 Madrid España
Les documents à joindre sont une copie
des billets d'avion
des passeports
noter les N° de vol et le localisateur( celui qui a vendu les billets)
le localisateur

5.Posté par Association des vicitmes d'Air Madrid le 25/12/2009 22:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La faillite d'Air Comet ressemble comme deux gouttes d'eau à l'affaire Air Madrid d'il y a 3 ans... Même les dates de la faillite correspondent ! Cela ne devrait pas être un hasard puisque les compagnies reçoivent chaque mois à une date précise des agences de voyages le paiement des billets réservés... Vous avez très peu de chance de récupérer votre argent. Les "vols secs" achetés en ligne ne vous donnent le droit à rien à part pleurer ou crier... Le gouvernement français comme les autorités européennes laissent faire alors qu'il faudrait qu'une bonne fois pour toute une réglementation protège enfin les passagers. L'autre solution serait la mise en place d'un "fond de garantie" réclamé depuis des années, mais là aussi, ni les compagnies aériennes, ni les agences de voyages, ni les autorités ne bougent. Tout cela est désespérant.

6.Posté par FB le 03/01/2010 05:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je devais partir le 15 janvier avec air comet. j' ai acheté les billets via "Terminal A" et j''apprend que je ne partirai pas à travers la presse ! c'est un scandale !! le voyagiste (terminalA compagnie espagnole) fait la sourde oreille. les assurances annulation ou carte bancaire rejettent les demandes de remboursement !! à quoi servent elles ? je crois bien que c'est encore une fois les petits gens qui vont payer pour les fautes des grosses entreprises !! tant que (nous) les victimes de ces arnaques légales sont seules, elles ne posent aucun problèmes aux compagnies aeriennes, voyagistes (qui propose encore aujourd'hui (3/1) des vols avec air comet :Edream, govoyage etc...:complices?). Cela durera et recommencera d'autant plus que la crise économique s'amplifie ! et Air comet ne sera pas la dernière compagnie mettre la clé sous la porte. Prendre un billet d'avion commence à devenir un jeu risqué ! La seule solution est que les victimes se regroupent en association ou rejoignent autres association de victimes déjà existantes afin d'avoir un certain poids auprès des autorités pour obtenir des garanties ou des lois qui protègent les consommateurs. Les remboursements ne seront pas pour demain mais la moindre chance d'en obtenir c'est d'agir !........ensemble.

7.Posté par NORRITO FRANCOIS le 04/01/2010 23:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On est tous loge a la meme enseigne soit on n'a pas pu partir soit on ne peut pas revenir ce qui est mon cas en l'occurence de Bogota. Agir ensemble c'est evident mais il faudrait qu'une ou plusieurs personnes ayant l'habitude de creation de ce genre de site d'assocation puisse prendre l'initiative afin qu'on puisse y adherer tous.
D'autre part faudrait solliciter les medias. J'ai la chance d'avoir un frere journaliste a Ouest france qui fera un article sur notre situation et sur la scandaleuse attitude de nos ambassades qui ne bougent pas le petit doigt sous pretexte que c'est une affaire prive
Que ceux qui connaissent des journalistes intimememt fasse la meme demarche
Desole pour les fautes j'ai du mal a maitriser le clavier colombien
JUNTOS

8.Posté par Raoul le 05/01/2010 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On devait partir en février vers Bogota, billets achetés il y a quelque temps déjà.
Je pars de la base que une compagnie de cette dimension là devrait, avant de poser la clé sous le paillasson, rembourser ou acheminer via d'autres compagnies les personnes ayant acheté des billets pour des voyages qui seront pas faits avec eux.
Il est lamentable que notre société soit si dissymétrique: si on est "grand" on fait ce qu'on veut, personne ne saura jamais combien d'argent fut récupéré par les sociétaires et les dirigeants, et, clairement ce sont toujours les "clients" qui payent les assiettes cassées.
Où ira l'argent des avions qui seront certainement vendus? Chez les associés?
Comment est-il possible que face à une telle situation la justice ne réagisse pas?
Une compagnie sait qu'elle va faire faillite....plusieurs mois à l'avance: comment est-il possible qu'ils aient continue à vendre des billets d'avion alors qu'ils savaient qu'ils arrêteraient leurs activités.
La moindre de choses serait de traiter les dirigeants de cette compagnie, et les décideurs d'une telle solution extrême, comme on traite quelqu'un qui vole une pomme!
Jugement, prison où quoique ce soit! mais il faut agir car... si on ne le fait pas ces choses là continueront à se produire.
La moindre de chose serait de rembourser les clients.... puis de se servir soit même s'il restent des choses après fermeture... mais malheureusement ceci est tout à fait hors des pratiques de notre société.
Espérons comment va évoluer ceci.... mais je suis pessimiste et préfère me dire que c'est foutu et qu'il ne vaut même pas la peine de tenter de récupérer un minimum du prix payé.
Pire que l'argent perdu est l'impact sur le voyage planifié qu'il faut arrêter.... et qui ne peut pas se remplacer vu la période de vacances en Amérique Latine et donc les prix inabordables avec toutes les compagnies.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Hotel&LodgePRO.biz
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hotel&LodgePRO, Le trait d'union entre hôtelier et fournisseurs.

TourMaG.com DMCmag.com Hotel&LodgePRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips