Nos bureaux sont fermés du 03/08 au 23/08. Retour de la newsletter quotidienne le 24/08/2020. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Fram : "Une campagne TV à contre courant pour la relance dans les agences de voyages”

l'interview du DG de Fram - Une campagne TV pour pousser les clients à entrer dans les agences - Plus prudent de partir en Grèce ou en Tunisie qu'en France



“Ne nous laissons pas abattre par le négativisme ambiant sur la fin du tourisme international, laissons les mauvaises langues parler, faisons le dos rond…” martèle Alain de Mendonça qui, à contre courant de la morosité ambiante va lancer une importante campagne télévisée pour faire partir les Français en France, en Grèce et en Tunisie. “Nous souhaitons que cette campagne aide les agences car la marque Fram est vendue principalement en B2B via nos partenaires…”


Rédigé par La Rédaction le Lundi 20 Juillet 2020

"Certaines compagnies aériennes se comportent de façon sauvage en annulant leurs vols parfois 5 jours avant le départ alors que nous faisons tous tant d’efforts pour convaincre les clients de partir..." /crédit photo DR
"Certaines compagnies aériennes se comportent de façon sauvage en annulant leurs vols parfois 5 jours avant le départ alors que nous faisons tous tant d’efforts pour convaincre les clients de partir..." /crédit photo DR
TourMaG.com - Lancer une campagne TV dans le contexte actuel, est-ce bien pertinent ?

Alain de Mendonça :
“Il y a eu trop de battage médiatique sur les dangers de partir en vacances à l’étranger.

Or, si on analyse les chiffres, il semble plus prudent de partir par exemple en Grèce (190 décès liés au Covid 19) ou en Tunisie (50 décès) qu’en Bretagne (325 décès) et PACA (1000 décès) !

Les médias préfèrent passer cela sous silence dans la mesure où, pour des nécessités d’audience, ils ont davantage intérêt à décrire un monde extrêmement anxiogène en dehors de nos frontières.

Les audiences construites sur fond de peur leur permettent de générer de la demande d’espace publicitaire qu’ils peuvent dès lors commercialiser.

On nous explique que les Etats Unis enregistrent un nombre record de contaminations mais les médias omettent de souligner que le nombre de victimes journalières aux USA a diminué de 60% par rapport aux niveaux atteints 4 mois auparavant.

Il suffit qu’un pays décide de faire plus de tests pour que le nombre de contaminés montent mécaniquement ! C’est pour cela qu’il me parait plus important de faire état du nombre de victimes plutôt que du nombre de contaminations.

TourMaG.com - Il fallait briser le cercle vicieux et relever la tête ?

Alain de Mendonça
:” Il fallait qu’un opérateur prenne la parole pour communiquer sur les vacances en France mais également sur la possibilité de partir à l’étranger, car 50% de nos spots TV sont sur la France et 50% sur la Grèce ou encore la Tunisie.

Nous souhaitons que cette campagne aide les agences car la marque Fram est vendue principalement en B2B via nos partenaires.

Des clients pousseront donc forcément la porte des agences pour demander s’ils peuvent acheter les hôtels mis en avant lors de cette campagne nationale qui va être diffusée sur toutes les grandes chaines classiques mais aussi sur les chaines numériques.

plus que jamais, les clients ont besoin d’être rassurés

Nos études marketing montrent que Fram reste dans le cœur des Français.

Et de nos jours, plus que jamais, les clients ont besoin d’être rassurés, de confier leurs projets à des marques de confiance et de préférence des marques françaises car la « mondialisation économique » a, me semble-t-il, montré ses limites.

Nous souhaitons que notre campagne TV puisse aider les agences à réaliser quelques ventes supplémentaires durant cette période extrêmement compliquée.

Nous serons satisfaits si nous pouvons contribuer à les aider en ce sens et ainsi avancer à contre courant de la morosité et la peur ambiante véhiculée depuis des semaines.

TourMaG.com - Comment se portent les ventes et notamment celles de la production France ?

Alain de Mendonça
: “Notre CA est significativement en retrait par rapport à l’année dernière, c’est le cas de tous les tour operateurs. Notre gamme France aide mais cela ne permet pas de rattraper toute une saison avec uniquement des clubs en France.

Le fonds de commerce des tours opérateurs/agences repose principalement sur les ventes de séjours, de billets d’avion ou de croisières à l’étranger car les clients ont le plus besoin de conseils pour ce type de voyage.

À la suite de l’arrêt brutal des voyages à l’étranger début mars, toute notre profession était sous le choc par toutes ces fermetures de frontières.

De même, la gestion compliquée de tous les rapatriements ou de tous les clients désemparés n’ont pas été une sinécure. Les journées étaient très intenses pour les agences comme pour les tour opérateurs mais chacun gardait l’espoir d’un redémarrage voire un rattrapage des affaires après le déconfinement.

Une sorte d’hibernation qui se prolonge pendant l’été !

TourMaG.com - Et finalement ce n’est pas ce qui se passe réellement ?

Alain de Mendonça
: “Finalement, le climat anxiogène mené tambour battant par les médias n’aura laissé aucune chance de rebond significatif pour la saison estivale 2020.

Autant, de nombreux secteurs ont une possibilité de rebond assez rapide, comme les établissements hôteliers en France ou encore les restaurants, autant dans le cadre de cette crise sanitaire sans précédent, tous les acteurs du « tourisme outbound » se sentent bien seuls dans leur désarroi : agences de voyage, tour-opérateurs, compagnies aériennes, hôtels (hors France), réceptifs tournent au ralenti…une sorte d’hibernation qui se prolonge pendant l’été !

Si au moins cette hibernation était l’occasion de se reposer, de retrouver le « temps long ». Au contraire, le quotidien nous rattrape très rapidement tant il y a de nombreux sujets opérationnels à gérer.

Par exemple, certaines compagnies aériennes se comportent de façon sauvage en annulant leurs vols parfois 5 jours avant le départ alors que nous faisons tous tant d’efforts pour convaincre les clients de partir.

Quand cette situation se présente, il faut dès lors immédiatement réserver à nouveau les clients sur les 20 à 30% de vols que les compagnies aériennes maintiennent pour les départs de juillet/aout.

Je n’évoque même pas ici la gestion des conditions sanitaires ou certains pays annonçant la mise en place soudaine et immédiate de tests PCR puis les retirent pour parfois les rendent à nouveau obligatoires : c’est un vrai « mikado » obligeant une gestion destination par destination et date par date.

Des restrictions sur les voyages encore pour de nombreux mois...

TourMaG.com - On constate tout de même une aggravation des cas de Covid-19 ?

Alain de Mendonça
: “Il est certain qu’une deuxième vague de contamination se propage actuellement en France comme le montrent les chiffres de diffusion du virus en Bretagne ou PACA par exemple.

Les images où on voit d’ailleurs nombre de Français « serviette contre serviette » à la plage, « pare choc contre pare choc » sur les routes et « caddie contre caddie » au supermarché sont légion.

Un de mes amis, propriétaire d’un laboratoire d’analyse médicale en région parisienne me confiait hier que le nombre de personnes contaminées est à nouveau en forte hausse. D’après ce que je comprends, cette vague touche des personnes jeunes car ce sont ceux qui s’exposent le plus.

Nous ne devons pas oublier que le risque est là pour tout le monde. Même si les plus jeunes sont une catégorie dite « moins à risque » de la population, tout le monde doit continuer à bien se protéger et respecter les gestes barrières mis en place par les autorités sanitaires.

Le sujet qui me préoccupe davantage concerne la troisième vague quand les températures hivernales seront de retour. C’est à cette période de l’année que la population est amenée à vivre davantage en espace clos et moins à l’air libre.

TourMaG.com - A quand la vraie reprise pour vous ?

Alain de Mendonça
:"On peut s’attendre au maintien des restrictions sur les voyages encore pour de nombreux mois. Mais au-delà des restrictions, le principal frein qui va persister est la peur de voyager et surtout à l’autre bout du monde pour aller chercher le « soleil d’hiver ».

Le vrai redémarrage pourrait avoir lieu au printemps 2021 quand la troisième vague sera passée et que chacun constatera qu’elle a fait significativement moins de victimes car :

I) les gestes barrières seront surement plus respectés une fois passée la période/le besoin d’insouciance actuelle post confinement
II) le port du masque obligatoire
III le fait que même s'il n’existe pas encore de traitements miracle, 2 médicaments (le remdesivir et la dexaméthasone) ont prouvé leur efficacité à limiter le nombre de décès et enfin
IV) l’immunité de groupe n’est pas totale mais si on part du principe que 10-15% des Français ont été contaminés, c’est un facteur de ralentissement pour la circulation du virus.

Une fois cette troisième vague passée et avec une accoutumance/lassitude médiatique des français (un peu ce qui s’est produit avec les attentats), on devrait enfin assister à un rebond fort de l’activité et cela d’autant plus que les vacances en France chez le cousin qui nous proposait depuis tant d’années de venir chez lui ou dans un Airbnb, auront atteint leurs limites en termes d’expérience.

A l’inverse le voyage à l’étranger propose un attrait indéniable et unique. Je rappelle que le trafic aérien mondial a plus que doublé en 20 ans. Ne nous laissons pas abattre par le négativisme ambiant sur la fin du tourisme international, laissons les mauvaises langues parler, faisons le dos rond.

Ce n’est facile pour personne en ce moment et j’ai de la peine pour toute notre profession. Plus que jamais, l’important est de garder espoir. Comme le disait Jean d’Ormesson « merci pour les roses, merci pour les épines »

Lu 5702 fois

Notez



1.Posté par Frédéric Savoyen le 21/07/2020 09:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excellente initiative et vision à moyen terme totalement partagée. C'est en période de crise qu'il faut élever la voix, nos instances devraient s'en inspirer....de plus l'achat d'espaces TV n'a jamais été aussi peu cher, les audiences étant au plus haut.

2.Posté par Adel Tarmil le 21/07/2020 09:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo !! il faut continuer à se battre !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >




Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel